Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 15:54
 

http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/myths/MythsandfactsFrench.pdf

 


 

 

2) D.où vient le nom « Palestine » ?

On considère généralement que le terme "Palestine" provient du nom des Philistins, un peuple égéen qui, au XIIe siècle av. J.C., s.est établi le long de la plaine côtière méditerranéenne de ce qui est maintenant Israël et la bande de Gaza. Au deuxième siècle après J.C., après avoir écrasé la dernière révolte juive, les Romains ont appliqué le nom Palaestina à la Judée (la partie sud de ce qui est maintenant nommé Cisjordanie) pour minimiser l’identification des Juifs avec la terre d’Israël. Le mot arabe « Filastin » est dérivé de ce nom latin.3

Les Douze Tribus d’Israël ont formé la première monarchie constitutionnelle en Palestine approximativement 1000 ans avant J.C. Le deuxième roi d.Israël, David, a été le premier à faire de Jérusalem la capitale nationale. Bien que la Palestine ait été ultérieurement divisée en deux royaumes distincts, l’indépendance juive sous la monarchie a duré plus de 400 ans. Pour mémoire, la République française a un peu plus de 200 ans, ce qui est approximativement l.âge des Etats-Unis.4

Quand les Juifs ont commencé à immigrer en Palestine en grand nombre en 1882, moins de 250,000 Arabes vivaient dans ce pays et la majorité d’entre eux était arrivée dans les décennies précédentes. « La grande majorité de la population arabe de ces dernières décennies était composée de nouveaux venus . soit des immigrés récents ou des descendants de gens qui avaient immigré en Palestine durant les 70 années précédentes. »5

La Palestine n.a jamais été un pays exclusivement arabe, bien que l’arabe soit progressivement devenu la langue de la plus grande partie de la population après les invasions musulmanes du VIIe siècle.

Aucun état indépendant arabe ou palestinien n.a jamais existé en Palestine. Quand un célèbre historien arabe américain, le Professeur Philippe Hitti, professeur à l.Université Princeton, a témoigné contre la partition devant le Comité anglo-américain en 1946, il a déclaré que: « l.histoire ne connaît aucune entité telle que ’Palestine’, absolument aucune »En fait, la Palestine n.est jamais mentionnée explicitement dans le Coran, où elle est plutôt désignée comme "la terre sainte" (al Arad - al - Muqaddash).7

Avant la partition, les Arabes de Palestine ne se considéraient pas comme un groupe à l.identité distincte. Lorsque le premier Congrès d’Associations musulmanes et chrétiennes s.est réuni à Jérusalem en février 1919 pour choisir des représentants palestiniens à la Conférence de la paix à Paris, il a adopté la résolution suivante :

« Nous considérons la Palestine comme une partie de la Syrie arabe, dont elle n.avait jamais été séparée. Nous sommes liés à elle par des liens nationaux, religieux, linguistiques, naturels, économiques et géographiques. »8

En 1937, un chef arabe local, Auni Bey Abdul-Hadi, déclara à la Commission Peel, celle qui suggéra ultérieurement la partition de la Palestine : « Il n.existe aucun pays [tel que Palestine] ! La ’Palestine’ est un terme inventé par les sionistes ! Il n’y a aucune Palestine dans la Bible. Notre pays a formé pendant des siècles une partie de la Syrie. »9

Le représentant du Haut Comité arabe aux Nations Unies a soumis en mai 1947 une déclaration à l’Assemblée Générale selon laquelle « la Palestine faisait partie de la province de Syrie » et précisant que « politiquement, les Arabes de Palestine n’étaient pas indépendants dans ce sens qu.ils ne constituaient pas une entité politique distincte ». Quelques années après, Ahmed Shuqeiri, qui allait devenir, plus tard, président de l’OLP, déclara au Conseil de Sécurité: « Il est de notoriété publique que la Palestine n’est rien d.autre que la Syrie du sud. »10

Le nationalisme arabe palestinien est dans une large mesure un phénomène postérieur à la première guerre mondiale qui n’est devenu un mouvement politique important qu’après la Guerre de six jours en 1967 et la conquête par Israël de la Rive Ouest du Jourdain, appelée Cisjordanie.

 

=============================================================

2 New York Times(18 novembre 1981).

3 Yehoshua Porath, The Emergence of the Palestinian-Arab National Movement, 1918-1929,(London: Frank Cass, 1974), p. 4.

4 Max Dimont, Jews, God and History, (NY: Signet, 1962), pp. 49-53.

5 Carl Voss, The Palestine Problem Today, Israel and Its Neighbors, (MA: Beacon Press, 1953), p. 13.

6 Cité dans leJerusalem Jerusalem Post, (2 novembre 1991).

7 La citation du Coran est: "Entre, mon peuple, dans la terre sainte qu’Allah t’a attribuée. Ne lui tourne pas ton dos, afin que tu ne sois pas renvoyé comme un perdant" (5,21). Cf Porath (74), p.2 & 6n p.311.

8 Yehoshua Porath, Palestinian Arab National Movement: From Riots to Rebellion: 1929-1939, vol. 2, (London: Frank Cass and Co., Ltd., 1977), pp. 81-82.

9 Cité dans le Jerusalem Post, (2 novembre 1991).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories