Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 14:55

Non, mais jusqu'où il veut aller celui-là !!!

[Dimanche 19/07/2009 11:12]

 


Les Etats-Unis, qui ne cessent de faire pression sur Israël ces derniers temps pour obtenir le gel des constructions en Judée-Samarie, s’attaquent à présent à Jérusalem. Ils ont en effet réclamé l’interruption d’un projet immobilier, dans le quartier de Sheikh Jerah’ (dont le nom initial est Shimon Hatsadik), dans le quartier Est de la ville. Il s’agit d’un projet privé sur un terrain appartenant au millionnaire juif américain  Irwin Moskowitz.

Le terrain, sur lequel avait été bâtie à l’époque la maison du mufti de Jérusalem Sheikh Amin el Husseini, puis l’hôtel Sheperd, a été acquis tout à fait légalement par Irwin Moskowitz en 1985. Pendant vingt ans, la municipalité a tenté par tous les moyens d’empêcher toute construction sur ce site, en refusant d’accorder les permis de construire aux nouveaux propriétaires. De son côté,  Moskowitz a tenu bon, étant déterminé à étendre le repeuplement juif dans la capitale d’Israël.

En 2005, il a enfin obtenu satisfaction mais ce n’est qu’il y a trois mois qu’il a reçu toutes les autorisations requises. Il peut donc à présent entamer la construction d’une trentaine d’unités de logement, sur trois étages, ainsi que d’un parking souterrain. Une condition a toutefois été posée: que la maison du mufti soit préservée et que le site archéologique soit protégé.

Inutile de préciser que les autorités américaines sont soumises à de lourdes pressions exercées par des Palestiniens aux Etats-Unis sous des formes diverses. L’ambassadeur d’Israël à Washington Michael Oren a même été convoqué en fin de semaine au Département d’Etat pour entendre que la construction devait cesser immédiatement dans cette partie de la ville. Les hauts fonctionnaires avec lesquels il s’est entretenu ont prétendu que ces constructions « rompaient l’équilibre démographique dans le quartier-est de Jérusalem ». Ils se seraient même déclarés « surpris » qu’Israël « puisse se permettre une démarche aussi problématique alors qu’on était en pleins pourparlers pour la question du gel des implantations »

 Oren aurait répondu que « la situation n’était pas comparable à celle des implantations » et aurait ajouté qu’Israël construisait depuis quarante ans à Jérusalem comme dans la Arava et qu’il n’était pas question que ces travaux cessent. Il a en outre précisé que le terrain avait été acquis de façon totalement légale et que les plans de construction étaient conformes à la loi et aux normes.

De son côté, le Premier ministre a réagi dimanche matin, dès l’ouverture du conseil des ministres hebdomadaire, à ces nouvelles exigences. Il a déclaré sans ambages : « Nous ne sommes pas prêts à accepter l’idée que les Juifs ne puissent pas construire dans certaines parties de Jérusalem ».  

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a rappelé pour sa part que les Arabes bâtissaient de façon illégale dans les quartiers juifs de Nevé Yaakov et de la Guivat Hatsarfatit sans être dérangés d’aucune sorte par les Américains ».

Les nouvelles exigences américaines semblent plaire aux Palestiniens. Hatem Abdel Khader, qui avait encore récemment la charge du dossier de Jérusalem au sein de l’AP, a déclaré que les positions de l’administration américaine étaient « encourageantes ». Il a toutefois fait remarquer qu’il fallait « attendre qu’elles se traduisent en actes sur le terrain » et qu’il ne voyait pour l’instant aucun changement du côté israélien.

par Claire Dana-Picard

Kadima contre les exigences américaines sur Jérusalem

Le parti Kadima, qui généralement ne partage pas les positions du gouvernement actuel, repousse lui aussi les exigences américaines concernant la construction à Jérusalem Est. Le député Yoel Hasson a déclaré que "Jérusalem était la capitale du peuple juif" et n'était "ni une implantation ni un point de peuplement illégal". Il a ajouté que les Américains devaient savoir que sur cette question, il y avait un consensus en Israël. Othniel Schneller, du même parti, a précisé que "les Américains devaient respecter la volonté de la majorité des Juifs du monde qui considéraient que Jérusalem était la capitale de tout le peuple juif".

Actu.co.il 

Et ceux-là.....

Diskin : les Palestiniens empêchent les Juifs d’acheter des terres
Le chef du Shabbak, Youval Diskin, a déclaré au cours du conseil des ministres de dimanche que l'AP a lancé une opération de grande envergure pour empêcher les Juifs d'acheter des terres à Jérusalem. Le Cheikh Youssouf Qaradawi, l'un des mentors spirituels des Frères musulmans et leader de la "coalition de charité" servant à financer le Hamas, a octroyé un budget de 21 millions de dollars à l'achat de propriétés et à l'installation d'infrastructures à Jérusalem par des membres du Hamas.
[19/07/2009 16:00]  

 
Les Etats-Unis demandent à Israël de stopper un projet de colonie à Jérusalem-Est

(AP)

dimanche 19 juillet 2009

L’ambassadeur d’Israël à Washington Michael Oren a été convoqué ce week-end par le Département d’Etat américain qui a demandé l’arrêt d’un projet immobilier destiné à des familles juives à Jérusalem-Est, a-t-on appris dimanche de sources officielles israéliennes. Mais le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a immédiatement opposé une fin de non-recevoir.

"Nous ne pouvons accepter que les Juifs n’aient pas le droit d’habiter et d’acheter n’importe où à Jérusalem", a-t-il martelé lors du conseil des ministre hebdomadaire, estimant que la souveraineté israélienne sur "Jérusalem unifiée" était "incontestable".

"J’imagine ce qui se passerait si quelqu’un suggérait que les juifs ne peuvent pas vivre dans certains quartiers de New York, Londres, Paris ou Rome. Cela déclencherait certainement un vrai tollé international", a ajouté le Premier ministre.

Jérusalem-Est, partie arabe de la ville, a été conquise par Israël lors de la guerre des Six-Jours en 1967. Son annexion par l’Etat hébreu n’a jamais été reconnue par la communauté internationale, qui considère toute construction et transfert de population israélienne vers les quartiers palestiniens comme des actes de colonisation.

Le millionnaire américain Irving Moskowitz, fervent partisan de la colonisation de Jérusalem-Est, a acheté le "Shepherd Hotel" dans le quartier de Cheikh Jarrah en 1985. Il entend raser la bâtisse pour y construire des logements où pourront s’installer des familles juives.

D’après la radio de l’armée israélienne, le Département d’Etat américain a demandé à l’ambassadeur israélien que soit révoquée l’approbation de ce projet immobilier. Le mois dernier, la mairie a accordé un permis de construire pour un projet comprenant une vingtaine d’appartements et un parking souterrain sur trois niveaux.

Israël revendique Jérusalem "unifiée" comme capitale. Pour leur part, les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, qui comprend la Vieille Ville, la capitale de leur futur Etat.

Le statut de Jérusalem n’a pas été réglé par les accords d’Oslo de 1993.

"Si le Premier ministre israélien continue les activités de colonisation, il sapera les efforts pour relancer le processus de paix", a observé le négociateur palestinien Saeb Erekat.

Environ 225.000 Palestiniens et 180.000 Israéliens habitent à Jérusalem-Est.

Le chef du Shin Bet, la sécurité intérieure israélienne, Yuval Diskin, a déclaré dimanche au conseil des ministres que l’Autorité palestinienne soutenue par l’Occident et son rival le Hamas, considéré comme une organisation terroriste, s’employaient "secrètement" à empêcher les juifs d’acquérir des propriétés à Jérusalem-Est.

Selon un responsable ayant requis l’anonymat, M. Diskin a affirmé qu’un religieux radical égyptien connu, cheikh Youssef al-Qaradawi, a prévu de transmettre 25 millions de dollars (plus de 17,74 millions d’euros) aux militants du Hamas à Jérusalem pour acheter des appartements et du terrain et "bâtir des institutions caritatives afin construire d’élargir sa base dans la ville".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories