Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 09:12

Par JPOST.FR 
23.09.09

http://fr.jpost.com/


Le gel des implantations n'est pas indispensable pour conclure la paix. Telle est la dernière déclaration de l'envoyé spécial des Etats-Unis au Proche-Orient, George Mitchell. Et ce malgré les commentaires du président Barack Obama, selon lequel "le ralentissement du développement des implantations" a été abordé avec le Premier ministre Binyamin Netanyahou, cette semaine à New York.

Rencontre Binyamin Netanyahou, Mahmoud Abbas et Barack Obama, à New-York. 
PHOTO: AP , JPOST

A l'issue de la réunion tripartite, qui incluait également la présence du chef de l'Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas, Mitchell a précisé que Washington n'avait jamais imposé de quelconques "conditions préalables" à l'une ou l'autre partie.

Impatient de relancer les négociations israélo-palestiniennes, depuis son intronisation, Obama avait pourtant exigé le gel total des constructions israéliennes. Une position réaffirmée par le secrétaire d'Etat Hillary Clinton, en mai dernier : "Nous voulons voir l'arrêt de toute forme de construction dans les implantations."

Les dernières déclarations américaines viennent conclure une semaine d'aller-retour de George Mitchell dans la région. Une semaine de rencontres à Jérusalem et à Washington qui s'était soldée par un échec à obtenir des engagements concrets des deux côtés.

Mitchell parle désormais de "suggestion", et non de "condition préalable", en ce qui concerne l'arrêt des constructions israéliennes. Une suggestion qui, si elle est appliquée, permettrait de reprendre les négociations dans les meilleures conditions possibles et avec les meilleures chances de réussite, selon lui.

Plus tôt mardi, Netanyahou et Abbas ont fait, de leur côté, des déclarations assez contradictoires. Les Palestiniens auraient abandonné quelques unes de leurs propres exigences, selon Bibi ; alors qu'Abbas insiste sur le gel total des constructions israéliennes, y compris à Jérusalem-Est.

"Nous avons, aujourd'hui, confirmé nos positions respectives et notre engagement envers la Feuille de route. Nous avons également demandé à Israël de respecter ses propres engagements en ce qui concerne les implantations, y compris pour des raisons de croissance naturelle", a annoncé Abbas.

"Quant à la reprise des négociations, cela dépendra de la définition qui sera accordée au processus de négociations. Ce processus devra comprendre le retour aux frontières d'avant 1967 et la fin de l'occupation, comme il a été prévu au cours de négociations avec le gouvernement israélien précédent (…). Ces conditions ont été rappelées lors de conversations avec le président Obama et de négociations trilatérales. Nous pensons que l'administration américaine étudiera les positions des deux parties dans les semaines à venir, afin que nous puissions renouveler les négociations de paix."

Herb Keinon a contribué à la rédaction de cet article.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories