Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 06:44


Par E.B. SOLOMONT, CORRESPONDANT A L’ONU 
24.09.09

http://fr.jpost.com/




Dans son discours d'une heure quarante-cinq aux Nations unies, le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'en est pris à l'institution onusienne, traitant le Conseil de sécurité de "conseil de la terreur". Il a également affirmé l'impossibilité d'une solution à deux Etats et a proposé un mandat à vie pour le président américain Barack Obama.

Le président libyen Mouammar Kaddhafi prend la parole devant l'Assemblée générale de l'ONU. 
PHOTO: AP , JPOST

Après avoir félicité Obama, Kadhafi a condamné les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis -, leur reprochant d'user de leur pouvoir pour "terroriser" les pays en voie de développement.

"On ne devrait pas l'appeler le Conseil de sécurité mais le conseil de la terreur", a affirmé le dirigeant libyen.
Ses commentaires ont été applaudis par les représentants de certains pays arabes et africains.

Plusieurs délégués israéliens et américains sont restés dans la salle durant le discours. L'ambassadrice israélienne à l'ONU, Gabriela Shalev, était quant à elle absente, ainsi que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton et l'ambassadrice américaine à l'ONU, Susan Rice, qui ont quitté l'assistance avant le début de la diatribe de Kadhafi.

Les diplomates américains présents n'ont pas applaudi le dirigeant libyen à la fin de son discours.

Les réactions de la délégation israélienne ont également été discrètes, même quand Kadhafi a dénoncé la solution à deux Etats en déclarant : "La solution est un Etat arabe démocratique sans fanatisme religieux".

"Sharon et Arafat sont dépassés", a-t-il ajouté en affirmant que les jeunes israéliens et palestiniens voulaient vivre ensemble en paix. "Ils veulent vivre dans le même pays."
Les Etats arabes ne sont pas hostiles à Israël, a-t-il ensuite estimé : ils ne sont pas les "ennemis des Juifs".

"Les Juifs auront un jour besoin des Arabes", a dit Kadhafi en affirmant que les Etats arabes les protégeraient. "Regardez ce que les autres ont fait aux Juifs", a-t-il poursuivi.

A l'occasion de son premier discours à l'ONU en quarante ans de pouvoir, le dirigeant libyen s'est également lamenté de l'assassinat du président John F. Kennedy et de Martin Luther King.

Il a aussi proposé de déplacer le siège des Nations unis de New York en Libye ou en Chine. L'Amérique, a-t-il expliqué, a porté le lourd fardeau d'assurer la sécurité aux dirigeants étrangers. Elle est ainsi devenue une cible pour les terroristes : "Nous voulons soulager les Américains de cette inquiétude", a-t-il déclaré.
Kadhafi avait été acclamé mercredi à New York par plusieurs centaines de supporters, saluant l'arrivée du "roi d'Afrique".

De l'autre côté de la place Dag Hammarskjöld, des immigrants libyens manifestaient contre les actions du dictateur libyen, dont la suppression de la liberté d'expression et la violation des droits de l'Homme, qui règnent dans son pays.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories