Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:14



AL-MABHOUH
, UNE ENQUETE RONDEMENT MENEE MAIS DES QUESTIONS ESSENTIELLES ELUDEES

 

 

Par Bertrand Ramas-Muhlbach,

pour : lessakele et aschkel.info

 

Le chef de la police de Dubaï, Dahi Khalfan Tamim, a conduit une enquête très poussée à la suite de l’élimination de Mahmoud al-Mabhouh dans la nuit du 19 au 20 janvier 2010, alors qu’il se trouvait dans sa chambre d'hôtel du Rotana Hôtel.

Cette opération méticuleuse entreprise sur le territoire de l’Emirat de Dubaï a, incontestablement, placé l’ensemble des autorités locales dans l’embarras. Pour ce qu’il en est de la Police, il est perturbant de découvrir que des personnes sont en mesure de se rendre sur le territoire munies de « vrais faux passeports », qu’elle peuvent tromper la vigilance des officiers des services d'immigration qui ont pourtant appliqué les procédures de vérification à l'aéroport (enseignées par les experts de sécurité européens) sans détecter de falsification, pour, finalement abattre une personne dans un hôtel de luxe du pays.

La police du Dubaï a alors entrepris une enquête fouillée n’écartant aucune piste. Naturellement, il a été nécessaire de se tourner vers l’Europe puisque les vingt-six suspects étaient en possession de « vrais faux passeports » dont quatre de nationalité européenne, en l’occurrence, britannique, irlandaise, française, allemande et de cartes Sim en provenance d’Autriche (une personne était en outre dotée d’un passeport australien).

Les pays européens concernés ont immédiatement fait part de leur consternation et décidé de mener également une enquête de leur côté. Néanmoins, et pour ôter tout soupçon, ils ont rédigé une déclaration en ces termes « 
L'assassinat de Mahilmoud al Mabhouh à Dubaï le 20 janvier soulève des questions qui inquiètent profondément l'Union européenne. Cette action ne peut pas contribuer à la paix et à la stabilité au Moyen-Orient.

L'UE condamne vivement le fait que ceux qui sont impliqués dans cette action ont utilisé des passeports frauduleux d'Etats membres de l'UE et des cartes de crédit acquises via l'usurpation d'identité de citoyens de l'UE »
.

La dépendance des pays européens à l’égard du pétrole, mais, également de la puissance économique et financière de l’Emirat de Dubaï, interdit, en fait ,toute compromission avec un noyau organisé qui a violé la souveraineté de l’Emirat de Dubaï.

L’enquête s’est également orientée sur la piste palestinienne qu’il s‘agisse des Palestiniens de Cisjordanie comme des Palestiniens proches du Hamas de la bande de Gaza. Tout d’abord, des Palestiniens proches de l’Olp sont suspectés d’avoir participé à cette élimination, en l’occurrence, Ahmad Hassanain, ancien membre des services de renseignement palestinien et Anwar Shuhaiber ancien officier de l’Autorité palestinienne pour la «sécurité préventive».

Tous deux sont considérés comme étant des fournisseurs de logistique et principal soutien pour l’assassinat. Or, ces deux personnes s’occupaient de l’appareil sécuritaire palestinien à Gaza avant que le Hamas n’en prenne le contrôle.

L’enquête a également mis en lumière que deux Palestiniens sont entrés en Jordanie après l’élimination de Al
Mabhouh, et ont été immédiatement extradés par la Jordanie à destination de Dubai. Notons également que des Palestiniens proches du Hamas sont également impliqués dans l’opération.
Dans un premier temps, le chef de la police émirati a déclaré qu’un membre du Hamas avait joué un «rôle significatif» dans l’assassinat. Par la suite, Nehru Massoud, responsable de la branche armée du Hamas a été arrêté pour s’être trouvé à Dubaï le 20 janvier 2010 avant de quitter le pays le lendemain pour la Syrie lieu de son arrestation.

En effet, bon nombre de Palestiniens sont directement intéressés par une diminution de l’influence du Hamas. Les Palestiniens de Cisjordanie commencent à mesurer la difficulté de créer un Etat palestinien sur les frontières (imaginaires) dites de « 1967 » qui constituerait leur seul moyen de récupérer Jérusalem Est annexé par Israël en 1967.

Or, comme ils sont peu enthousiasmés de voir créer un Etat Palestinien sur des terres à négocier de Cisjordanie avec Ramallah comme capitale, ils développent actuellement une nouvelle stratégie, en l’occurrence la revendication d’un Etat binational en mettant en avant le piétinement des pourparlers de paix. Pour y parvenir, ils doivent se forger une image pacifiste et faire obstacle à la logique des Palestiniens de la bande de Gaza, dont l’objectif est de défaire l’entité sioniste, exclusivement au moyen de la lutte armée.

Naturellement, l’enquête de la police de Dubaï s’est également orientée sur la piste israélienne et plus particulièrement le service de renseignement Mossad pointé du doigt. Ce service chargé du renseignement, des opérations spéciales et de la lutte anti terroriste ne rend compte de ses opérations qu’au Premier Ministre.

Aussi, les services de police de Dubaï exhortent-ils le Mossad à avouer son forfait sauf à le démentir officiellement. Il est en effet apparu que le commando avait usurpé l'identité d'au moins sept Israéliens détenteurs de nationalité étrangère dont des résidants de
Ramat Beit Shemesh et du Kibboutz Nahsholim (particulièrement mécontents d’avoir découvert l’utilisation de leur nom et de leur numéro de passeport). Le Hamas, qui est également persuadé de cette participation israélienne, menace désormais d’étendre la « 'résistance à l'occupant actuellement cantonnée dans les territoires et à l'intérieur de la ligne Verte », en s’en prenant également aux intérêts israéliens située à l’étranger…

L’enquête de la Police de Dubaï n’a peut être pas posé les questions essentielles soulevées par cet assassinat. Tout d’abord, la police de Dubaï ne semble pas s’émouvoir de la présence sur le territoire du terroriste Al Mabhouh originaire de la bande de Gaza, ancien membre des frères Musulmans, fondateur du Hamas, fondateur des brigades Izz al-Din al-Qassam, branche armée du Hamas et responsable de l'enlèvement de deux soldats israéliens au cours de la première Intifada. En laissant circuler sur son territoire des personnes engagées dans le Jihad, l’Emirat devient le théâtre de possibles règlements de comptes.

Par ailleurs, la police de Dubaï n’a pas trouvé anormal qu’Al Mabhouh se déplace sur le territoire de Dubaï sous une fausse identité. Qu’elle ne s’étonne donc pas que les personnes à sa recherche emploient les mêmes méthodes. La police de l’Emirat ne déplore pas, non plus, que la personne éliminée pratique le commerce d’armes à destination de la bande de Gaza. En autorisant implicitement ce genre d’activité sur le territoire, la police de Dubaï doit se préparer à ce que de tels incidents se produisent. Enfin, la police de Dubaï n’a pas, non plus, évoqué la nécessité pour l’Emirat de Dubaï, de renforcer la stabilité régionale, ni le risque de fragilisation de l’équilibre régional au profit de l’Iran, que constituaient les activité d’Al Mabhouh.  Si tel avait été le cas, elle aurait pu envisager une participation des services secrets locaux.

En fin de compte, le problème n’est pas celui de savoir qui est derrière l’élimination du terroriste palestinien dans la mesure où le Djihad qu’il menait lui faisait courir des risques. La véritable question est celle de savoir pourquoi la personne éliminée s’est servie de l’Emirat de Dubaï pour s’entremettre dans la vente d’armes destinées, non pas à faire la guerre contre une armée régulière, mais à tuer lâchement des hommes, des femmes et des enfants, en considération de leurs origines.

AL-MABHOUH, UNE ENQUETE BIEN MENEE MAIS LES QUESTIONS ESSENTIELLES ELUDEES Par Gad

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories