Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 10:52

Concurence déloyale - la France ne veut pas d'Israël au CERN

 


 

ISRAELVALLEY. SCOOP FRANCE-ISRAËL : LA VRAIE RAISON DE LA VISITE "SURPRISE" DE SHIMON PERES AU CERN. LA FRANCE NE VEUT PAS D'ISRAËL COMME MEMBRE A PART ENTIERE AU CERN !

www.israelvalley.com/news/2011/03/30/31030/

Mar 201130

Par Daniel Rouach (Tel-Aviv) 

 

CERN EXCLUSIF. Notre rédaction le savait depuis bien longtemps mais ce matin pour la première fois une seconde source toute à fait indépendante de la nôtre (des journalistes très sérieux du Haaretz) le confirme. La France s’oppose à Israël pour sa rentrée comme membre à part entière au CERN(Israël qui est uniquement un État-Invité est en train de négocier cette participation permanente). La raison est simple : la France considère Israël comme un concurrent très sérieux pour l’obtention de marchés internes au CERN. Ce n’est donc pas du tout par hasard si le vieux Président a pris tout son temps hier pour se rendre à Genève et se faire photographier par toutes les caméras du monde. Son lobbying va certainement avoir un impact.

cern Près de 5 000 physiciens et ingénieurs de plus de 30 pays différents ont passé plus de 10 ans et dépensé 3,76 milliards d’euros pour créer le plus grand accélérateur de particules du monde qui a été refroidi pendant les deux dernières années pour atteindre 271,3°C. Dans cet accélérateur, 600 millions de collisions par seconde vont pouvoir être réalisées, générant 15 millions de gigaoctets de données pour chaque année d’utilisation.

Dans le monde entier, des physiciens des particules se préparent à une moisson particulièrement riche de données de nouvelle physique ; le LHC de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire entame en effet sa première longue période d’exploitation à une énergie trois fois et demie supérieure aux énergies qui ont précédemment été atteintes dans un accélérateur de particules.

“C’est un grand jour pour les physiciens des particules”, a déclaré le directeur général de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, Rolf Heuer. “Nombreux sont ceux qui attendent ce moment depuis longtemps, et leur patience et leur persévérance ont fini par payer”, a-t-il ajouté.

Le Prof. Giora Mikenberg, qui dirige l’équipe israélienne (Institut Weizmann, Université de Tel-Aviv et Technion) participant au LEP (Large Electron Positron collider, l’accélérateur de particules) du CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire) en Suisse, estime que l’expérience est “prometteuse” et que les scientifiques israéliens coopéraient dans le cadre de cette expérience avec leurs collègues palestiniens ainsi qu’avec d’autres scientifiques du monde arabe.—

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chaibane 05/04/2011 20:53



 Oui Chaibane, c'est une approche intéressante, mais pourquoi voulez-vous que des groupes touristiques européens soutiennent ouvertement Eretz Israël alors qu'ils pourraient le faire
d'une manière discrète? Mais pourquoi dites-vous d'une façon discrète? Et bien parce que tout simplement les banques ne suivront pas. Mais, les hommes d'affaires européens investissent
dans les pays arabes et aussi en Eretz Israël et ceux-ci n'ignorent pas qu'Eretz Israël est une démocratie et que les pays arabes ne le sont guère. L'Etat hébreu souhaite seulement que dans
le cadre des valeurs communes, les groupes touristiques européens mettent en place des directions régionales respectives à Jérusalem qui auront la charge de conclure des contrats et du suivi
de la gestion des affaires dans les pays arabes. Une perspective qui permettra aux hommes d'affaires des pays arabes de signer des accords et de visiter également les villes
israéliennes. Evidemment, le gouvernement israélien n'aurait aucun droit de regard sur les activités des groupes touristiques qui seront exonérés d'impôts en guise de remerciement. Cela dit, ceux
qui ont fait fortune en tant que représentants des groupes touristiques européens au Maroc par exemple doivent aller se reposer et jouir d'une vie dorée. Les remplaçants dépendront directement de
la succursale régionale de Jérusalem mais en qualité de salariés. Bien entendu les avoirs seront déposés dans les mêmes banques afin qu'il n'y ait pas de mécontents. La phase suivante consistera
à ouvrir carrément le marché marocain de l'hôtellerie à des enseignes israéliennes aussi et je pense que le risque de sécurité reste nul. Le patron de la station touristique Mazagan est un
Sud-Africain de confession juive et ce projet fait travailler actuellement 16oo employés et à créer un regain d'activité économique dans les villes voisines. Les touristes VIP affluent
du monde entier. Tout les dévaforisés ne disent que du bien sur cet investisseur juif. Franchement, il n'y a ni antisémitisme, ni antisionisme au Maroc. Le vrai problème, se sont les lobbies
et les courtiers qui gravitent autour en collusion avec des noyaux au sein de l'appareil étatique. Certes dans tous les pays du monde, on trouve des mauvais et des bons. Néanmoins,
le secteur touristique n'est qu'un début et la route n'est pas aussi longue qu'on ne l'imagine.



Chaibane 05/04/2011 16:54



Le sionisme et les prosionistes sont capables de remettre les pendules à l'heure en obligeant les lobbies à rééquilibrer leur stratégie commerciale. En remontant les bretelles des membres des
Directoires de certains groupes touristiques, nous pouvant soutenir le sionisme en brisant l'isolement politique dans lequel il s'est confiné, malgré lui. Par exemple, le groupe ELDAN
qui est le représentant exclusif d'Europcar en Eretz Israël couvrira aussi le Maroc. Tous les groupes touristiques  Européens se devront par solidarité avec l'Etat hébreu ouvrir des
succursales lesquelles seront chargées de chapeauter les marchés des pays arabes. En tant que Directoire d'un groupe d'hôtellerie par exemple, Ils diront aux interlocuteurs arabes
que nous sommes prêts à investir et à apporter notre expertise, mais c'est notre succursale régionale à Jérusalem qui prend les grandes décisions concernant le monde arabe. Il suffit de
prendre contact et votre demande aurait une suite favorable d'autant que le Directoire est en principe d'accord. Sinon allez voir avec les Asiatiques avec lesquelles d'ailleurs nous avons des
intérêts en commun. Cela dit, par cette démarche, l'on peut briser ce mur invisible et mettre hors d'état de nuire les courtiers en permettant au sionisme d'aller de l'avant.



Chaibane 05/04/2011 13:35



Bien lire: .Beaucoup d'intérêts.... Merci de votre attention



Chaibane 05/04/2011 13:30



Je pense avoir soulevé plusieurs fois le cas de la concurrence sur le sérieux et impartial site Aschkel.info. Il faut bien reconnaître que le commerce mondial est gêné de voir un petit
pays comme Eretz Israël se développé si vite et dans tous les secteurs y compris leaders. Par ailleurs, si l'Occident et un ami sincère de l'Etat hébreu et partage ses valeurs démocratiques, le
monde des affaires lui reste réticent voire inquièt d'assister impuisant à la perte des parts de marché et plus particulièment dans les pays arabes. A mon sens, le secteur du monde des
affaires où évoluent de redoutables lobbies de tous secteurs confondus est bousculé par la concurrence israélienne. A titre d'exemple, les compagnies aériennes sont défavorables à une
normalisation entre Jérusalem et Rabat parce que les touristes israéliens sont obligés de passer par des aéroports européens avant d'arriver au Maroc. Le nombre importe peu et c'est le geste à la
portée  stratégique ainsi que pacifique qui compte. Une liaison direct entre Tel-Aviv et Casablanca entraînerait un manque à subir aux companies aériennes des pays européens.
En plus les rares produits israéliens commercialisés au Maroc sont vendus sous d'autres étiquettes, mais en transitant par d'autres pays où des courtiers prélèvent une commission. La
solution entre Rabat et Jérusalem ne peut-être que politique. Divers critères soutiennent les produits israéliens et qui sont un coût moindre du transport et évidemment la qualité et le
prix. D'autres diront, mais Chaibane, étant chef d'une petite entreprise en Espagne et de confession juive je ne pourrais pas rivaliser avec les Israéliens et je risquerais de fermer
boutique d'autant qu'au Maroc mes relations en contrepartie de pots- de-vin me décrochent des contrats. Oui Chaibane, nous sommes tous pour Eretz Israël mais nous nous élevons énergiquement
contre toute normalisation entre l'Etat hébreu et le Maroc. beaucoup d'intérêts, mon pain quotidien et ceux des courtiers sont en jeu. Tu sais Chaibane, toi Asckel et d'autres encore, vous
n'êtes que des idéalistes. Allez mon petit Chaibane et laissez le temps au temps.



Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories