Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 12:21
Des enfants pris pour boucliers humains
Par YAAKOV KATZ 
15.03.10

 jpost

Des enfants palestiniens utilisés comme boucliers humains, des centres médicaux devenus rampes de lancement de Kassam. Un nouveau rapport révèle que des installations médicales servaient de centres de commandement au Hamas durant l'opération Plomb durci, et qu'une centaine de mosquées étaient utilisées à des fins militaires.

Le rapport Malam apporte la preuve que le Hamas utilise des mosquées à des fins militaires. 
PHOTO: MALAM , JPOST

Les modalités sont détaillées dans un rapport de 500 pages, rédigé par le centre d'information des Renseignements et du Terrorisme. Le petit groupe de recherches dirigé par le colonel (réserviste) Reouven Erlich, ancien officier des Renseignements, travaille en étroite collaboration avec l'armée et le Shin Bet.

Des centaines de photographies et de vidéos, d'interrogatoires de prisonniers du Hamas ont été visualisés dans le but de contrer les allégations de la commission Goldstone. Les révélations du rapport Malam s'opposent de plein fouet aux accusations du juge sud-africain.

Le rapport Malam : un autre son de cloche

"Le rapport Goldstone est unilatéral, sélectif et trompeur. Il se contente d'accepter les revendications du Hamas et présente tout, à travers les yeux du mouvement terroriste !", déplore Erlich.

Le rapport Malam fournit, quant à lui, une analyse différente de la situation. L'offensive dans le quartier Atara, dans le nord de Gaza, prouve, selon lui, la responsabilité du Hamas dans les morts et destructions qui ont suivi. "En plaçant toutes leurs armes à côté de logements, en opérant à partir de maisons, de mosquées et d'hôpitaux. Par les roquettes tirées près des écoles et l'utilisation de boucliers humains, le Hamas est responsable de la mort des civils lors de l'opération", affirme Erlich.

Les exemples ne manquent pas. Dans le village de Beit Lahiya, dans le nord de Gaza, des soldats de Tsahal ont découvert des engins explosifs improvisés et autres fusils d'assaut Kalachnikov.

Le rapport Goldstone affirme ne pas avoir trouvé d'éléments prouvant que les combattants palestiniens s'abritaient derrière la population civile. Dans une maison, pourtant, les militaires israéliens ont mis la main sur une lettre écrite en arabe : "Nous sommes vos frères, les combattants de cette guerre sainte, et nous avons utilisé votre domicile et certains de vos biens. Nous sommes désolés.", pouvait-on lire. Cette note, explique le rapport Malam, indique de façon claire que les hommes du Hamas ont pris possession de maisons de civils pour attaquer les forces israéliennes.

Autre incident relevé par le rapport Malam : un terroriste du Hamas qui, après avoir repéré un avion israélien depuis le toit d'un immeuble, appelle des civils à l'aide. Quelques instants plus tard, un groupe d'enfants arrive à l'entrée de la maison, et le terroriste en sort.



logoaschkel.info 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories