Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 05:06

Exploit à l'hôpital Hadassah

Par JUDY SIEGEL-ITZKOVICH 
25.01.10
jpost


KOL HA KAVOD !!!

Deux petites jumelles chypriotes sont nées en bonne santé au Centre Médical de Hadassah de Jérusalem. Rien d'étonnant, si ce n'est que l'une d'elles s'est développée dans l'utérus maternel, et l'autre avec le placenta attaché à l'extérieur de l'utérus et du côlon sigmoïde. Ce type de grossesse, rarissime et extrêmement dangereux, est le second observé en 25 ans.

Professeur Neri Laufer. 
PHOTO: HADASSAH HOSPITAL , JPOST

Pour mener à bien la mission, il a fallu réunir une équipe de 15 médecins, qui ont travaillé en parfaite synchronisation pour sauver la mère de 34 ans, dont le corps était décrit par l'équipe médicale comme une "bombe à retardement". Le père qui affirme que l'équipe a sauvé sa femme et ses filles parle de "miracle".

Le gouvernement chypriote a réglé les frais de cette intervention de haute complexité chirurgicale, qui a nécessité trois heures de préparation et deux heures de mise en œuvre. Elle aurait pu se solder par la mort de tous, si le timing n'avait pas été respecté. Les médecins de Hadassah avaient auparavant consulté les archives d'un cas similaire survenu en France, il y a une dizaine d'années, et mis en place l'équipe aux qualifications adéquates.

Les médecins israéliens appelés à la rescousse

Les médecins de Hadassah ont été contactés par leurs confrères chypriotes, désemparés face à ce cas, et ont accepté la responsabilité malgré la quasi-absence de cas précédents. Le cas est survenu apparemment lors de la fécondation in-vitro de la mère en Chypre. Un embryon se serait échappé des trompes de Fallope. Les grossesses hétérotopiques se produisent dans un cas sur 300 000 de fécondations in-vitro, mais dans la majorité des cas, elles sont découvertes et stoppées dans les trois premiers mois, du fait du risque encouru par la mère. Plus le fœtus se développe, plus ses chances de survie sont minces. Ainsi, au deuxième trimestre de grossesse, les risques de mort du fœtus vont de 70 à 95 %. Une survie au troisième trimestre est quasi-impossible.

Selon les médecins, la maman est toujours apte à avoir des enfants par fécondation in-vitro, tant qu'un de ses ovaires et son utérus fonctionnent normalement. Les filles, placées sous respirateur, se portent très bien, malgré leur naissance survenue 12 semaines avant terme. Elles portent les noms de Marialena et Georgia.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories