Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 06:20
L'Iran commémore le début de sa révolution
Par Marc Blum pour Guysen International News - Lundi 1 février 2010 à 23:53


 © AFP Atta Kenare

Cloches et sirènes ont résonné dans tout l'Iran lundi 1 février au matin pour marquer l'anniversaire du retour d'exil de l'Ayatollah Ruhollah Khomeiny qui allait déclencher la révolution islamique de 1979, alors que le régime traverse l'une des pires crises politiques de son histoire.

Toutes les cloches des écoles, sirènes des villes, des usines, des trains ou des bateaux ont retenti à 09H33 précises, heure à laquelle l'avion d'Air France ramenant l'ayatollah Khomeiny de 15 ans d'exil en Irak puis à Neauphle-le-Château, près de Paris, avait touché la piste de l'aéroport de Téhéran-Mehrabad le 1er février 1979.

Deux heures plus tard, le charismatique leader religieux, alors âgé de 76 ans, annonçait son intention de créer un nouveau régime, lors d'un discours prononcé au "cimetière des martyrs" de Behecht-e-Zahra, au sud de Téhéran, où il s'était rendu dès son arrivée pour saluer la mémoire des victimes de la répression du Shah.

Cet hommage traditionnel au fondateur de la République islamique qui a dirigé l'Iran pendant dix ans jusqu'à sa mort en 1989, a donné le coup d'envoi de nombreuses commémorations officielles culminant avec des rassemblements dans tout le pays le 11 février, date du renversement du régime impérial.

Cette "décade de l'aube", selon la terminologie officielle, s'est ouverte lundi matin par une cérémonie sous haute surveillance au cimetière de Behecht-e-Zahra.

Lors de cette cérémonie à laquelle assistaient essentiellement des militaires et des veuves ou mères de "martyrs" en tchador noir, l'ancien président du Parlement Gholam Ali Haddad Adel, conseiller du Guide de la République islamique Ali Khamenei, a affirmé que les Iraniens "demeurent attachés aux engagements pris il y a 31 ans".

"Ils disent aux tyrans qu'ils vont poursuivre de toutes leurs forces la défense de la révolution", a-t-il affirmé sous les cris traditionnels de "mort à Israël" et "mort à l'Amérique".

Un peu plus tôt, plusieurs hauts responsables, dont le président Mahmoud Ahmadinejad, s'étaient recueillis sur la tombe de l'Imam Khomeiny, dans le monumental mausolée construit à proximité du "cimetière des martyrs".

Ce 31e anniversaire de la Révolution islamique intervient alors que le régime traverse l'une des pires crises politiques de son histoire depuis la réélection controversée du président Ahmadinejad en juin.

Une partie de l'opposition interne au régime conteste toujours la régularité de cette élection et a multiplié à chaque occasion depuis huit mois les manifestations.

Une répression sévère, qui a fait des dizaines de morts, des centaines de blessés et des milliers d'arrestations, n'est pas parvenue, jusqu'à présent, à enrayer ce mouvement de protestation, qui s'est encore manifesté par des émeutes à Téhéran et dans plusieurs villes le 27 décembre, à l'occasion du jour de deuil chiite d'Achoura.

Trois des principales figures de l'opposition réformatrice, l'ancien président Mohammad Khatami, l'ancien Premier ministre Mir Hossein Moussavi et l'ancien président du Parlement Mehdi Karoubi, ont implicitement appelé leurs partisans à descendre dans la rue le 11 février en réclamant une "participation massive de la population" aux rassemblements officiels prévus ce jour-là.

"Nous sommes aussi des défenseurs de la révolution", a affirmé lundi M. Khatami, soulignant que "les gens ont le droit de protester".

Evoquant allusivement ces appels, le président Ahmadinejad a affirmé, lundi être "certain que le peuple iranien décevra, le 11 février, les ennemis" de la République islamique.

Les autorités, qui ont exécuté la semaine dernière deux opposants monarchistes accusés d'avoir voulu renverser le régime, ont averti qu'elles ne tolèreraient aucune manifestation de l'opposition ce jour là.

Le président Ahmadinejad s’adressera ce soir à la nation en direct

Téhéran.02 Février 2010.


Le président de la République Islamique d’Iran s’adressera ce soir sur la première chaine de télévision iranienne après le journal télévisé de 21 heures.

Selon le site d’information de la présidence, le président Mahmoud Ahmadinejad au cours de son intervention télévisée en direct s’adressera à la nation iranienne et commentera les sujets d’actualités majeurs concernant l’Iran et en particulier le projet de planification des subventions. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories