Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 08:35

 

 

 

 

Iran/Hamas - L'iran à bout de souffle serre les cordons de la bourse - Les terroristes de Gaza - premières victimes ?

par Anna Mahjar-Barducci

Adapté par Aschkel © 2011 www.aschkel.info

http://www.hudson-ny.org/2384/topple-iran-hamas-cairo

Le gouvernement du 'Hamas a omis de payer le salaire de ses 40.000 fonctionnaires de sécurité en Juillet, promettant d'honorer leur retard en août, mais ce mois-ci également les paiements font défaut. Le mouvement terroriste a nié qu'il était en pleine crise financière, cependant il affirme qu'il fait face à des problèmes de liquidités dus a l'incohérence des collectes fiscales ainsi que des retards/problèmes avec l'arrivée de l'aide étrangère.

Selon les médias arabes le manque de liquidités serait dû à une détérioration des relations avec l'Iran.

 

Selon des sources diplomatiques, l'Iran aurait suspendu son aide au 'Hamas essentiellement en représailles pour son silence concernant le soulèvement en Syrie, fidèle alliée des Mollah.

Reuters rapporte que "L'Iran a réduit voire arrêté le financement destiné au 'Hamas, après que ce dernier ait échoué à montrer en public son soutien à Bachar Al Assad"

 

La direction terroriste n'a pas fait de déclaration en soutien à Assad, ou contre les manifestants, notamment du fait que le régime syrien ait brutalement réprimé un camp de "réfugiés palestiniens" dans la ville portuaire de Lattaquié. Les forces avait ouvert le feu tuant plus de 60 civils et forçant 10.000 autres a fuir.

 

 

Le scientifique syrien Basem Ezbidi, exerçant à l'université de Bir Zeit à Ramallah estime que le 'Hamas est confronté à un très grand dilemme, car il semble difficile pour lui de concilier ses intérêts contradictoires. D'une part le 'Hamas ne souhaite pas la disparation du régime d'Assad, de l'autre il a des difficultés à justifier une alliance avec un régime qui massacre des "palestiniens".

 

Selon le quotidien Al-Hayat, la direction politique du 'Hamas basée à Damas a été sommée de quitter la Syrie pour sa position de neutralité envers le soulèvement populaire. Selon ce même rapport le Qatar a accepter d'accueillir le chef du 'Hamas Meshaal, ce dernier a refusé et est resté à Damas. Selon certains avis, Meshaal déplacerait plutôt son bureau au Caire.

L'Iran aurait trouvé à financer un groupe d'extrémistes salafistes à Gaza, ces franges les plus extrêmes sont nombreuses à Gaza mais manquent de coordination. Les relations du 'Hamas avec ces groupes sont peu claires, parfois il les utilise parfois il les refoule selon ses intérêts, toutefois selon certains analystes, ces groupes ont peu de chances de prendre Gaza en mains qui restera sous l'emprise du 'Hamas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories