Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 04:30

 

 

 

 

 

PALESTINIANS CARRY Lebanese and Palestinian flags during a protest in front of the Lebanese Parliame

Titre original : 

Demonizing Israel is bad for the Palestinians

http://www.jpost.com/Opinion/Op-EdContributors/Article.aspx?id=183252

 


 

pour aschkel.info et lessakele

 

 

 

 

La diabolisation d'Israël est néfaste pour les Palestiniens

article associé - 

 

>Les "palestiniens" dans le monde arabe : pourquoi le silence ?


L'accent négatif mis sur Israël par les médias du monde entier a nui aux intérêts des Palestiniens depuis des décennies.

 

Depuis la création de l'Etat d'Israël, les médias internationaux n'ont pas hésité à critiquer l'Etat juif sur presque tout. 

C'est devenu une véritable culture des médias, au point que de nombreux journaux de renommée internationale ont un onglet spécifique "Israël" ou "conflit israélo-arabe" sur leurs sites Web, avec très peu de contenu positif à propos d'Israël. l'hostilité des médias envers Israël a principalement été axée sur ses opérations militaires et, en des temps plus calmes, sur les conditions de vie des Palestiniens en Israël.

De façon étonnante, les médias internationaux, et en particulier ceux de l'Occident, ont prêté très peu d'attention aux conditions de vie des Palestiniens dans les pays arabes, malgré l'oppression extrêmement durable qui y règne dans la plupart d'entre eux.

 

 

Ces Palestiniens-là n'ont personne pour parler d'eux dans les médias mondiaux, probablement parce que l'actualité des pays autres qu' Israël est moins intéressante ou moins "sexy" selon les normes de ces même médias . Cette tendance à blâmer Israël pour tout ce qui concerne les Palestiniens a conduit  au développement de nombreux mythes concernant la situation des Palestiniens, qui ont fourni un alibi au fait d'ignorer à dessein et de compromettre les droits de l'homme envers les Palestiniens dans de nombreux pays arabes.


Les exemples sont abondants et parfois franchissent la ligne de la  tragi-comédie. Alors que le monde pleure sur le blocus imposé par Israël sur Gaza, les médias, pour une raison inconnue, choisissent d'ignorer délibérément les conditions de vie des Palestiniens dans les camps au Liban par exemple.

Le Liban, un pays fortement hostile à Israël, a parqué les Palestiniens à l'intérieur de camps pendant près de 30 ans. Ces camps n'ont pas de moyens  de subsistance, voire de réseaux d'assainissement et les Palestiniens qui y vivent ne sont pas autorisés à acheter du ciment pour agrandir ou réparer leurs habitations pour leur familles qui tendent à devenir nombreuses.. En outre, il est difficile pour eux de travailler légalement, et ils sont même contraints de ne pas sortir de leur camp à certaines heures. 

 

Vous pourrez comparer cette situation à celle des ouvriers palestiniens, pendant que le 'Hamas commettait des attentats suicides en Israel chaque semaine il y a quelques années, lorsqu'ils avaient la possibilité de travailler tous les jours en Israël, et ce, jusqu'il y a peu de temps, alors que le lancement de roquettes avait lieu quotidiennement sur le sud d'Israël. Sans oublier le fait qu'Israël autorise les aliments et des médicaments dans la bande de Gaza même si ceux-ci doivent être transférés  par l'Autorité palestinienne.

Les atrocités libanaises envers les Palestiniens ont été tolérées par la communauté internationale, et pas uniquement par les  médias. 

Aujourd'hui, alors que certains commandants militaires israéliens ont à réfléchir à deux fois, dans la crainte de conséquences juridiques, avant de se rendre à Londres ou à Bruxelles, il est bien connu que des dirigeants libanais ayant directement participé à des massacres de civils palestiniens, pendant et après la guerre civile libanaise, sont  respectés en tant que  personnalités politiques dans le monde - Nabih Berri, par exemple, le chef du mouvement Amal chiite milice, a imposé un siège de plusieurs années sur les camps palestiniens, en coupant l'accès à l'eau et à la  nourriture. . Les Palestiniens, durant la période des sièges imposés par Berri consommaient des rats et des chiens pour survivre . Malgré cela, il a été un orateur incontesté, porte-parole du  Parlement libanais pendant une longue période. Il voyage fréquemment en Europe et critique Israël pour ses «crimes contre les Palestiniens" à chaque occasion.

Nombreux sont les autres pays arabes qui ne sont pas différents du Liban, de par leurs mauvais traitements et leurs discriminations contre les Palestiniens. 

Pourquoi les médias choisissent-ils d'ignorer ces questions et se concentrent-ils uniquement sur Israël? 

Bien que le mur de sécurité construit par Israël soit devenu un symbole de "l'apartheid" dans les médias internationaux, ils n'ont presque jamais pris en considération les murs réels et les barrières de séparation qui ont isolé les camps de réfugiés palestiniens dans les pays arabes depuis des décennies.

Alors que les Palestiniens visés par l'armée israélienne sont, pour la plupart, des combattants promettant la guerre à Israël, le monde oublie rapidement le massacre de Sabra et Chatila dans lequel les chrétiens libanais et les miliciens chiites ont massacré des milliers de femmes et d'enfants palestiniens. 

Sans surprise, la presse internationale a accusé Israël d'être responsable du massacre, en dépit du fait que les témoignages en direct diffusé par la télévision par satellite-Al Jazeera, il y a quelques années, sur les survivants du massacre  confirment que les commandants des FDI et leurs soldats n'ont rien à voir avec celui-ci.

La diabolisation d'Israël par les médias mondiaux a gravement nui aux intérêts des Palestiniens depuis des décennies et a passé sous silence les atrocités des régimes arabes à leur encontre. En outre, la diabolisation d'Israël a très bien été exploitée par plusieurs dictatures arabes, canalisant la colère de leurs citoyens contre Israël, plutôt que contre leurs propres régimes, de façon, également, à justifier toutes les atrocités qu'ils commettent au nom même de la protection de leur nation contre "les méchants Sionistes".

  
Ce jeu a servi les plus fameuses dictatures arabes et fait qu'aujourd'hui encore, toute opposition est immédiatement taxée de «complot sioniste».

Ce modèle a servi à Gmal Abdel Nasser qui a tenu d'une main de fer l'Egypte  jusqu'à sa mort, et a été la principale ligne de conduite de Saddam Hussein, qui faisait la promotion de «L'Irak et de la Palestine comme partageant un destin identique" dans ses dernières années au pouvoir.

Les médias du monde entier doivent être équitables dans la lutte contre les souffrances des Palestiniens dans les pays arabes et doivent cesser de diaboliser Israël. Ils devraient commencer par se concentrer, de manière plus large,  sur les conditions des Palestiniens dans la région du Moyen-Orient.



Il y aurait beaucoup a voir et à dire

L'écrivain, est un Jordanien d'origine palestinienne, et est chercheur à l'Université de Bedfordshire.

 

 

 

  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories