Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 20:28

Le Dossier

Creation-d-un-Etat-terroriste---la-Palestine.jpg

 

"Le monde ne peut soutenir la création d’un Etat dont le pouvoir est assuré en partie par une organisation terroriste". S.Péres

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

samedi 30 avril 2011

Après l’accord de réconciliation : Israël mène une bataille défensive / Itamar Eichner et Roni Shaked – Yediot Aharonot

Que compte Israël faire à présent ? En Israël on se prépare à l’éventualité que l’accord de réconciliation se réalise et obtienne le soutien de la communauté internationale. Hier les ministres du Forum des sept ont tenu une réunion spéciale en présence du chef d’état-major, du conseiller pour la sécurité nationale, du commandant des renseignements militaires et de représentants du Shabak et du Mossad. Au cours de cette réunion il a été convenu qu’à ce stade, Israël se focalisera sur une action diplomatique face à la communauté internationale, et notamment l’Europe où se font d’ores et déjà entendre des voix qui appellent à reconnaître le gouvernement Fatah-Hamas et à renoncer à certaines des demandes du Quartette. Effectivement, Israël a déjà lancé hier une offensive de communication ayant pour objectif de vilipender l’accord de réconciliation et de le présenter comme une erreur fatale d’Abou Mazen, qui a opté pour une alliance avec le diable plutôt que de s’asseoir à la table des négociations avec Israël.

Israël prendra-t-il des sanctions contre l’Autorité palestinienne ?

Les ministres Moshé Yaalon et Avigdor Liberman appellent à utiliser des « moyens de pression » sur Abou Mazen afin de le convaincre de ne pas réaliser l’accord.

Il s’agirait notamment de ne pas transférer les recettes fiscales à l’Autorité palestinienne qui représentent deux tiers de son budget ; de retirer leurs cartes de VIP aux hauts responsables de l’Autorité palestinienne, y compris Abou Mazen et Salam Fayyad ; d’empêcher le passage de Palestiniens de Gaza vers la "Cisjordanie" ; d’arrêter des activistes du Hamas en "Cisjordanie" ; de suspendre la collaboration avec les forces de sécurité palestiniennes ; de boycotter la conférence des pays donateurs à l’Autorité palestinienne ; d’encourager les responsables européens et américains à suspendre l’aide à l’Autorité palestinienne. Le Forum des sept a cependant décidé hier de ne pas imposer de sanctions à l’Autorité palestinienne.

Et si cela ne sert à rien ? Si l’accord se réalise, Israël l’utilisera pour condamner l’initiative palestinienne visant à obtenir la reconnaissance d’un Etat dans les frontières de 1967 par l’Assemblée générale de l’ONU en septembre. Israël dira au monde que reconnaître un Etat dont le Hamas participe au gouvernement revient à légitimer le terrorisme, d’autant plus que le Hamas refuse toujours les trois conditions du Quartette. L’unité palestinienne, dira Israël, est la preuve qu’Abou Mazen n’a jamais voulu négocier et préfère une alliance avec le Hamas et une déclaration unilatérale à un accord avec Israël. C’est la ligne qu’a adoptée le président Shimon Pérès qui a déclaré hier : « Le monde ne peut soutenir la création d’un Etat dont le pouvoir est assuré en partie par une organisation terroriste ».

L’Egypte : Nous ouvrirons prochainement le poste-frontière de Rafah / Smadar Péri – Yediot Aharonot

Immédiatement après la cérémonie de signature de l’accord de réconciliation entre le Fatah et le Hamas et la création du gouvernement palestinien provisoire, l’Egypte ouvrira le poste-frontière de Rafah à la circulation des Palestiniens habitant la bande de Gaza. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre égyptien des Affaires étrangères, Nabil al-Arabi.

Le ministre égyptien a insisté sur le fait que l’ouverture du poste-frontière vise à « atténuer les souffrances » des habitants de Gaza. Il n’a cependant pas indiqué si le poste-frontière restera ouvert en permanence ou pour des périodes limitées, et si l’Egypte permettra aux Palestiniens de se rendre librement sur son territoire ou uniquement à ceux qui désirent se rendre à l’étranger en passant par l’Egypte.

Shimon Pérès : l’accord de réconciliation est une erreur fatale / Amit Cohen et Arik Bendr – Maariv

Même le président de l’Etat, Shimon Pérès, qui est considéré dans le monde comme un symbole de la réconciliation et de la paix, s’en est vivement pris à l’accord signé par l’Autorité palestinienne.

« L’accord entre le Fatah et l’organisation terroriste du Hamas est une erreur fatale qui empêchera la création d’un Etat palestinien et compromettra les chances de parvenir à la paix et à la stabilité dans la région », a déclaré M. Pérès lors d’une série d’interviews accordées à des organes de presse européens et notamment à la télévision nationale norvègienne. Shimon Pérès a fait ces déclarations après avoir consulté différents analystes au sujet de l’accord de réconciliation palestinien.

« Nous aimerions voir le peuple palestinien s’unir, mais s’unir pour la paix », a déclaré le président. Pour lui, ce qui s’est passé hier est une « campagne qui aboutira à un désaccord flagrant, c’est-à-dire qu’il y aura au sein du peuple palestinien deux camps, l’un appelant à la paix et l’autre prônant la destruction d’Israël ».

Le président Pérès a vivement critiqué cet accord conclu entre le Fatah et le Hamas, qui est une organisation terroriste meurtrière. « Le Hamas ne modifie pas sa charte, ne cesse pas d’être une organisation terroriste, continue à servir l’Iran et à pratiquer le trafic d’armes », a-t-il affirmé, avant de mettre en garde que « la signature d’un accord qui mènera à la tenue d’élections palestiniennes dans un an pourrait faire en sorte qu’une organisation terroriste prenne le contrôle et de Gaza ainsi que de la "Cisjordanie", et que la politique du Hamas l’emporte ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NOËL 30/04/2011 22:08



Il faut s'opposer à la création d'un ETAT criminel et raciste qui veut la déstruction d'Israël, mais aussi de tout ce qui n'est pas musulman. Il faut déplorer que le rabin de France fait ami-ami
avec les islamistes! Là, c'est extrêmemnt dangereux lorsque les religieux divaguent sur ce terrain. Je suis scandalisé...


Enfin en tant qu'ancien de la communication "étude des typologies" je conseillerai à Benjamin de se former sur ce sujet, car Sarkozy comme tout être humain à deux typologies qu'il maîtrise très
bien puisqu'il les connaît, "cassant" lorsqu'il reçoit des messages, et "caméléon" lorsqu'il envoie des messages.


C'est une science qui a fait ses preuves notamment dans les grandes entreprises.J'ai rencontré une fois Sarkozy il m'a reçut lorsqu'il était maire de Neuilly pour un sujet professionnel, j'ai été
confronté à sa typologie, il m'a cassé. alors que je venais pour rendre un service payant!Comment a-t-il fait? Simple, lorsqu'il a ouvert la porte de son bureau, (c'était mon tour,) j'ai
voulu lui serrer la main, il est resté -de glace, le bras le long du corps, il m'a demandé d'entrer et de m'assoir...Je ne savais plus quoi dire car il avait serré la main à toutes celles
et tous ceux qu'il avait reçu avant moi!


J'ai ensuite étudié son cas chaque fois qu'il était possible, je confirme ces deux typologies. Cette science des comportements humains est à connaître, ça peut servir...


 


Bien à vous.



Chaibane 30/04/2011 22:06



Bien lire: l'organisation terroriste du Hamas... Merci de votre attention.



Chaibane 30/04/2011 22:01



 M. S. Péres a vu clair et M. le président à derrière lui quatre décennies d'expériences dans la politique internationale. M. Péres a toujours préféré donner une chance à tous ceux
qui souhaitent la paix. Hélas, les dirigeants palestiniens des deux bords, ont choisi de franchir le Rubicon en prévoyant de signer un accord contre-nature aux relents d'une déclaration de
guerre à l'Etat hébreu. Par ailleurs et comme je l'avais annoncé, Abbas a remis les clés à l'organisation terroriste Hamas. Il a déjà fait part de son intention de ne pas se
présenter aux élections présidentielles. Cela dit, on vient de se rendre compte que Abbas et son équipe ne sont restés que des terroristes intraitables ayant eu recours durant toutes
ces dernières années à l'arme munie d'un silencieux tandis que le Hamas tirait ouvertement et sans vergogne des missiles sur la population israélienne, devant l'indifférence de l'Occident.
En outre, il est fort probable que le projet de réconciliation qui n'est encore qu'à ses balbutiements entre l'Autorité palestinienne et le Hamas aurait été supervisé par
l'organisation des Frères musulmans égyptiens. Si c'est le cas, un deal aurait été alors conclu entre les islamistes égyptiens avec le pouvoir au Caire et cours duquel les Fréres
musulmans avaient exigé que Abbas soit écarté en contrepartie de leur participation à la vie politique dans le pays et aussi la mise sur selle du Hamas qui en plus de Gaza,
aura une prise de contrôle sur la Judée-Samarie de facto.



Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories