Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 06:38

Petit rappel 

 

"Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement, sans y rien ajouter, sans en retrancher rien." Deut.13

 

Exit aussi la belle parole de Jean "Le salut vient des juifs" (S. Jean 4, v.22).

et celle de Matthieu

" Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venunon pour abolir, mais pour accomplir." Matthieu 5.17 qui fait parler Jésus.

 

Il y aurait tant a dire sur toutes les inepties et la mauvaise foi c'est le cas de le dire qui sont sorties de la bouche de ce prélât.- nous y reviendrons...

 

 

logo arié

Par Arié

Avec autorisation

Pour aschkel.info et lessakele.

 

 

 

Non, Ahmadinejad n’a pas dit : il faut rayer Israël de la carte géographique mais « il faut rayer Israël de la page du temps », des Écritures saintes, en quelque sorte. Il faudrait réécrire l’Ancien Testament, et chaque fois que le mot « Israël » apparaît, il faudrait le gommer. L’ennui c’est qu’il ne resterait plus grand chose; même Ismaël, l’ancêtre des Mahométans n’aurait plus de raison d’être. Enfin , il resterait toujours le Nouveau Testament.

le Synode des évêques du Moyen-Orient qui s’est tenu au Vatican, en présence du pape, prend le relais d’Ahmadinejad et nous explique: « Pour nous, chrétiens, on ne peut plus parler de Terre promise au peuple juif« , terme qui figure dans l’Ancien Testament, car « cette promesse a été abolie par la présence du Christ.. ». Y-a eu Peuple élu dans l’Ancien Testament, y-a plus dans le Nouveau, car le Christ a aboli la promesse; c’est fini!! En conséquence de quoi « Le concept de Terre promise ne peut être employé comme base de la justification du retour des Juifs en Israël » et « La justification de l’occupation israélienne de la terre de Palestine ne peut se fonder sur les Saintes Ecritures.« 

Faudrait savoir: les Ecritures sont elles saintes ou ne le sont elles pas ? Si elles les sont toujours, et à ma connaissance, l’Eglise catholique n’a pas jeté aux orties l’Ancien Testament, alors pourquoi les Juifs ne sont pas en droit d’y puiser leur légitimité sur la terre d’Israël ? Ca ne tient pas debout, ou alors j’ai sauté une étape; les Saintes écritures ont été purgées de l’Ancien Testament, ni vu ni connu.

Dans le cas où l’Ancien Testament continue à faire partie des Saintes Ecritures, les Hébreux sont non seulement en droit mais ont l’obligation d’exécuter les 613 Commandements qui y figurent; or la Mitsva de retourner en Terre d’Israël et d’y vivre, pèse, nous dit-on, autant que toutes les Mitsvot réunies, kénéd koulam. Même les Évêques du Moyen-Orient devraient savoir cela. En contester le droit aux juifs, c’est tordre le cou à l’Ancien Testament, Torat Israël, et s’apparente singulièrement à une guerre de Religion de la même nature que celle qu’ont déclaré les Musulmans à Israël.

Quant au Christ qui sert aux Evêques de bouc émissaire; lui qui ne prêchait qu’à l’intérieur de Son Peuple ; à savoir le Peuple juif, depuis quand a t-il supprimé la notion de Peuple élu. Jésus a parlé de « salut » pour tous les hommes, concept chrétien qui n’a absolument rien avoir avec la notion juive de « peuple élu » ou d’Alliance, Brit.

Par ailleurs, les prises de position des évêques, selon lesquelles Jésus a annulé l’Alliance avec le Peuple juif, va à l’encontre des conclusions de Vatican II qui approuve le retour des Juifs sur la terre de leurs ancêtres.

Ces prises de position théologiques sont d’une gravité extrême et montrent jusqu’à quel point les évêques sont prêts à aller pour plaire aux Musulmans. Ils sont prêts à aligner leurs thèses sur celles du Coran pour nier aux juifs le droit de vivre en terre d’Israël. Pour les Musulmans, il y a ceux qui sont soumis à Sa parole et les autres, pour les Chrétiens « après la venue du Jésus, nous parlons de Terre promise comme étant le royaume de Dieu, qui couvre la Terre entière » .

Exit la Terre promise sur un lieu géographiquement défini, donc exit les Juifs d’une terre virtuelle.

Bien entendu tout ce charabia théologique a pour objectif de supplier les Musulmans de ne pas expulser ce qui reste de Chrétiens du Moyen-Orient, et là encore, il s’agit d’un mauvais calcul, car les Musulmans qui n’accordent de crédit qu’à la force, sont insensibles aux supplications; à la limite, elles produiraient l’effet inverse. Quant aux Palestiniens et à leurs droits, que les évêques prétendent défendre, ils feraient bien de se tourner d’abord vers le Liban où les Palestiniens sont considérés comme des moins que rien.

Par ailleurs, c’est la meilleure des façons de se mettre à dos les Évangélistes américains qui ne peuvent pas entendre un tel discours.

Dans mon dernier article, dont j’ai changé le titre, de tous les « ismes » et combinaisons d’ « ismes » qui menacent les Juifs en Galout et j’ai zappé le Catholicisme. En fait il ne présente de danger réel que s’il se combine avec un autre « isme ». Suivez mon regard.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Vous avez tout-à-fait raison d'être irrité par cette prise de position du Synode. Il y a une chose qui explique pourtant cette<br /> attitude, je n'ai pas dit la justifie. L'Eglise catholique n'est pas une Eglise fidèle aux Ecritures (Ancien et Nouveau Testaments). Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle a placé sa Sainte<br /> Tradition au-dessus des Ecritures et qu'elle suit prioritairement sa Sainte Tradition par rapport aux Ecritures.<br /> <br /> <br /> En simplifiant, sa tradition considère que les Juifs (plus exactement la plus grande majorité des autorités religieuses de l'époque)<br /> ayant mis à mort le Christ, Israël se trouvait déchu des promesses divines et qu'elle était bénéficiaire des promesses faites à Israël, ce qui est archi-faux. Le rétablissement d'Israël en 1948<br /> fut donc pour elle une "erreur de l'Histoire" d'où une reconnaissance particulièrement tardive de l'Etat d'Israël. Israël embarrasse l'Eglise catholique.<br /> <br /> <br /> Quand on considère les Ecritures et que l'on met en parallèle ce que déclare l'Eglise catholique on constate qu'une multitude<br /> d'ajouts ont été effectués, en opposition avec les Ecritures, et qu'aujourd'hui le culte et la foi catholiques n'ont rien à voir avec ce que croyaient les premiers chrétiens dont<br /> l'enseignement ne reposait que sur Jésus-Christ et les apôtres. Un bon catholique ne connaît pas les Ecritures et quand il cherche à savoir ce que dit la Bible, la Tradition catholique et le<br /> Magister de l'Eglise (les autorités religieuses) lui imposent des œillères qui déforment sa compréhension. L'Eglise catholique n'est pas l'Eglise fondée par Jésus-Christ mais une organisation<br /> humaine apostate avec un chef, des règles, des prescriptions… L'Eglise catholique se croit fidèle à Jésus-Christ mais suit prioritairement Marie ce qui est une forme d'idolâtrie caractérisée.<br /> Quand on évoque Esaïe 53 à un catholique, il ignore ce que c'est. Les fondements de l'Eglise catholique reposent sur l'autorité absolue de la hiérarchie religieuse (et pendant longtemps son<br /> pouvoir politique), un culte rituel, la Tradition et l'ignorance des Ecritures. Et vous vous étonnez du résultat ! Les Ecritures ne sont pas la base de la formation des prêtres catholiques mais<br /> ce qu'ont institué en lieu et place des générations d'autorités religieuses, toutes aussi ignorantes. Cela explique toutes les dérives et en particulier la conduite odieuse de cette Eglise envers<br /> les Juifs. La priorité fut donnée aux volontés de l'organisation mais non au respect de la volonté divine telle qu'elle est formulée dans les Ecritures. Vous ne pouvez réclamer de sa part qu'elle<br /> respecte ce que depuis longtemps elle a abandonné.<br /> <br /> <br /> D.ieu a donné une boussole aux hommes : la Bible, Ancien et Nouveau Testaments réunis, l'un ne peut aller sans l'autre. La Bible est<br /> la Parole de D.ieu, aucun document humain ne peut lui être comparé, aucune tradition ne peut avoir priorité sur elle. Quand on met la boussole dans sa poche et qu'on ne la consulte plus, ayant<br /> choisi d'autres références, doit-on être étonné que l'on fasse fausse route ?<br /> <br /> <br /> Une remarque sur votre article : vous faites allusion aux 613 commandements dénombrés dans la Thora que chacun doit respecter. Aucun<br /> Juif n'a été capable de les suivre, même les plus grands. Si vous fautez, sur la base des Ecritures, de  l'Ancien Testament comment pouvez-vous être<br /> sûr d'avoir réellement le pardon divin ?<br /> <br /> <br /> Shalom.<br /> <br /> <br /> JLB<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> BENOIT ET SA CLIQUE, REPRENNE LE MEME DISCOURS DE SON ASSOCIATION , DURANT TOUTE LEUR HISTOIRE, LE PEUPLE ELU C'EST NOUS.<br /> <br /> <br /> ET CONTRAIREMENT A SON COMPORTEMENT ACTUEL, IL A ETE RAPPELLONS, MEMBRE DES JEUNESSES HITLERIENNES, ET CE QUE SON IDOLE N'A PAS REUSSI A FAIRE AVEC LE MUFTI DE JERUSALEM PENDANT LA GUERRE, IL<br /> VEUT REPRENDRE LA MEME DEMARCHE, MAIS CETTE FOIS CI AVEC L'ENSEMBLE DU MONDE MUSULMAN.<br /> <br /> <br /> POUR UN CHRETIEN QUI REVENDIQUE D'AIMER SON PROCHAIN COMME LUI MEME, IL NE DOIT PAS BEAUCOUP S'AIMER.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories