Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 05:58




LES 10 PRINCIPAUX ENJEUX POUR L'ÉCONOMIE ISRAÉLIENNE EN 2010


Israel Valley


economie EXCLUSIF – Que réserve 2010 à l’économie israélienne ? Après une année 2009 bien mouvementée, les défis économiques et sociaux qu’Israël doit relever en 2010 seront déterminants pour la décennie à venir: pauvreté, chômage, eau, logement, débouchés extérieurs, transports publics, gaz, etc. Tour d’horizon.

1. Vaincre la pauvreté

Une société moderne et avancée ne peut se permettre de laisser un citoyen sur quatre vivre en dessous du seuil de pauvreté. C’est le cas d’Israël qui compte 1,6 million de pauvres (24% des Israéliens), dont 780.000 enfants (34% des enfants). De plus, de nombreux Israéliens, qui ne sont pas considérés comme pauvres, risquent à tout moment de sombrer dans la pauvreté: la dernière enquête sociale réalisée par l’Institut de la Statistique révèle que 30% des Israéliens sont exposés au risque de pauvreté, soit plus de 2 millions d’individus. A titre de comparaison, le risque de pauvreté touche seulement 16% des Européens. En Israël, le risque de pauvreté est particulièrement élevé parmi les enfants: 40% d’entre eux courent ce risque.

2. Réduire le chômage

Certes, le taux de chômage s’est stabilisé à 7,7% de la population active à la fin de 2009. Mais pour les 230.000 chômeurs, la stabilisation du chômage n’est pas une consolation. Durant la crise financière mondiale, l’économie israélienne a perdu 50.000 emplois environ. Et ce ne sont pas les 180 jours d’allocations chômage qui permettent au chômeur de faire vivre dignement sa famille. Le gouvernement vient de décider de généraliser la privatisation de l’Agence pour l’Emploi en ouvrant des « centres d’emplois » privés dans l’ensemble du pays. Pour certains experts, la décision est prématurée car la réforme n’a pas encore fait ses preuves.

3. Diversifier les sources d’eau

L’augmentation continue du prix de l’eau n’est pas une solution à la pénurie. Au contraire, vouloir faire payer l’eau « à son juste prix » est une absurdité économique et sociale: l’eau fait partie des produits de base (comme le pain ou les médicaments) dont l’Etat doit prendre à sa charge une partie du financement pour éviter de pénaliser les consommateurs les plus démunis. La solution est connue: l’eau dessalée devrait couvrir au moins 70% des besoins des Israéliens. Cela prendra encore deux ou trois ans, mais il n’y a pas de temps à perdre. Il existe déjà trois usines de dessalement qui fonctionnent (à Ashkelon, Palmahim et Hédéra), et deux autres sont en cours de construction (à Sorek et Ashdod). Selon le programme officiel, le plein rendement des installations ne sera atteint qu’en 2013; à moins que le gouvernement israélien ne décide d’accélérer les procédures: 2010 sera une année cruciale pour prendre les décisions qui s’imposent.

4. Reconquérir les débouchés extérieurs

La crise financière mondiale a porté un coup dur aux exportations israéliennes. On sait que l’économie israélienne est étroitement liée à ses débouchés extérieurs: une baisse des exportations de 13% en un an représente un manque à gagner important pour les entreprises israélienne qui vendent à l’étranger l’essentiel de leur production. Diamants exclus, c’est en Europe qu’Israël a perdu une grande part de ses débouchés extérieurs (- 27%); la perte de débouchés est particulièrement sèche avec certains pays comme l’Italie (- 36%) ou Chypre (- 45%); par contre, la baisse des exportations est limitée vers la France (- 12%) ou l’Espagne (- 20%). En revanche, sur le marché américain, les exportations israéliennes sont restées stables en 2009.

5. Relancer la construction de logements

La mise en chantier de nouveaux logements a baissé de 3% au cours des neuf premiers mois de 2009. La baisse de la construction est particulièrement dramatique dans les régions où la demande est forte, comme Tel Aviv (- 39%). Le rythme de construction (30.000 logements par an) ne permet plus de satisfaire à la demande, ce qui explique l’envolée des prix de l’immobilier. A la fin 2009, le stock de logements à vendre était inférieur de 25% à son niveau de l’année passée. Le gouvernement israélien s’est fixé pour priorité d’accélérer le rythme des constructions en 2010; l’année qui commence devrait voir exploser la « bulle immobilière » qui s’est formée en raison de la pénurie croissante.

6. Défendre le consommateur

La concurrence tant souhaitée par le gouvernement israélien n’a pas encore profité au consommateur. Celui-ci est toujours pris en otage par les banques, les opérateurs de téléphone (fixe ou cellulaire), les chaînes de TV (câble ou satellite), les caisses de maladie, les fonds de retraite, etc. Un client désireux de passer à la concurrence doit affronter une véritable course d’obstacles et payer parfois de lourdes amendes. La protection du consommateur aura encore des progrès à faire en 2010.

7. Achever le tramway de Jérusalem

La construction du tramway de Jérusalem n’a pas fini de faire couler de l’encre. La date officielle d’inauguration avait été fixée symboliquement au 8 septembre 2010 (8/9/10). Mais le consortium international CityPass, qui construit et exploitera le tramway, a déjà déclaré qu’il ne pourra pas respecter les délais prévus. Les commerces qui longent la première ligne du tramway sont handicapés par les interminables travaux et commencent à s’impatienter. Et les Hiérosolymitains ne sont pas les seuls à attendre: à Tel Aviv aussi, la construction du tramway n’a même pas encore démarré.

8. Exploiter les réserves de gaz

Plus de 100 milliards de mètres cubes de gaz naturel attendent sous la mer d’être exploités. Or les infrastructures sont en retard: les usines polluantes de Haïfa attendent d’être relayées par un gazoduc pour pouvoir produire plus proprement. Quant à la Compagnie Nationale d’Electricité, elle vient de signer un contrat avec les sociétés qui exploitent les champ de gaz offshore pour la livraison de 2,7 milliards de mètres cubes de gaz par an, sur une période de 15 ans. Si ce contrat reflète la volonté de la Compagnie d’Electricité de se reconvertir au gaz, et de préférence un gaz israélien plutôt qu’égyptien, il faudra attendre 4 à 5 ans pour pouvoir transporter le gaz: la construction d’infrastructures adaptées devient une priorité nationale.

9. Améliorer les résultats scolaires

Tout au long de la dernière décennie, les résultats scolaires des jeunes Israéliens ont périclité dans les examens internationaux. Dans les matières comme les mathématiques ou les sciences, les petits Israéliens sont devancés par la majorité des pays occidentaux. La faute à qui ? Peu de moyens, des maîtres peu motivés, des outils pédagogiques de mauvaise qualité: sans tout cela à la fois. Les réformes du système éducatif se sont succédé, mais en vain. Il est urgent d’améliorer les performances des petits Israéliens si le pays veut garder son avance en matière de technologie et de recherche scientifique.

10. Adhérer à l’OCDE

L’admission officielle d’Israël à l’organisation internationale est prévue pour le printemps 2010. Israël rejoindra les 30 pays les plus riches de la planète qui ont en commun de prôner la démocratie et l’économie de marché. Cette adhésion va permettre à Israël de redorer son blason international et d’améliorer sa position parmi la communauté financière mondiale. Par ailleurs, Israël bénéficiera d’un cadre international qui lui permettra de comparer, avec d’autres pays semblables, ses expériences en matière d’action publique. Autrement dit, le seul prestige de fréquenter une scène internationale devrait donner un coup de fouet à l’économie israélienne.—

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories