Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 14:45

 

Dossier-Mythes-et-realites-du-P-O.jpg banner fab

 

 


 Les médias américains et le Proche-Orient

Par Dr Mitchell.G.BARD

Mitchell Bard


(directeur de la Jewish Virtual Library)

Traduction Fabien MIKOL

pour © 2011 www.aschkel.info

 

 

"Bien que les graines des actuelles révolutions arabes furent semées depuis de nombreuses années par les politiques brutales de dictateurs, la couverture médiatique américaine du Proche-Orient tout au long de la dernière décennie ne s'est focalisée que sur Israël, et Israël uniquement.

 

Jusqu'à ce que les protestations de rue en Tunisie et en Egypte forcent les médias à concentrer leurs efforts sur ces pays, les médias américains semblaient avoir convenu d'oublier que des centaines de millions de personnes dans le monde arabe vivaient sous des dirigeants impitoyables qui soumettaient leurs citoyens et abusaient des droits de l'homme. Si une histoire n'avait aucun rapport avec le conflit israélo-palestinien, elle était mise en veilleuse.


    Un examen minutieux était prêté à chaque action du gouvernement israaélien ou de Tsahal, et les journalistes ont vilipendé Israël de manière routinière afin de faire de gros titres avec des nouvelles aussi banales que la rénovation d'un hôtel abandonné de Jérusalem-est ou la décision gouvernementale d'instaurer un serment de loyauté citoyenne. Bien que des violations flagrantes des droits de l'homme avaient lieu simultanément en Iran, en Libye, en Tunisie et en Egypte, il n'y avait pratiquement aucune couverture offerte de ces événements.


    Israël a probablement le "quotient de célébrité" par tête le plus élevé au monde du fait de la couverture médiatique disproportionnée qui en est donnée. Les Américains ont tendance à en savoir plus au sujet des politiques israéliennes et reconnaissent même plus facilement les dirigeants israéliens que les dirigeants voisins au Canada ou au Mexique. Plus encore, il y a davantage de correspondants et de médias américains installés en Israël que dans tout autre pays du monde, excepté le Royaume-Uni. Malheureusement il a fallu un événement capital et sans précédent tel que le renversement complet du statu-quo au Proche-Orient pour rappeler aux médias que l'histoire existait aussi en dehors des frontières d'Israël."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chaibane 12/03/2011 14:19



Le constat du Dr Mitchell.G.Bard est d'une réalité frappante et interpellent les intellectuels de bonne foi à s'interroger sur l'attitude des médias occidentaux et
particulièrement américains à s'intéresser davantage à la politique israélienne afin d'en couvrir les activités. Par ailleurs, je reproche à certains médias mais qui ne constituent
heureusement qu'une minorité de ne pas relater la vérité sur le différent israélo-palestinien. Eretz Israël est une nation légitime religieusement, politiquement et juridiquement tandis que
la communauté palestinienne avaient occupé illégalement une partie du territoire juif puisque selon des sources  sérieuses, les Palestiniens sont des descendants d'anciens bagnards
ayant été en mis en quarantaine sur ce sol ainsi que d'autres pillards arabes par le Califat de l'empire Otthoman. Il y a lieu de souligner notamment que ces mêmes médias
américains préférent à mon sens croiser le fer avec l'Etat Eretz Israël parce que ce pays dispose de ressources en hommes qui sont de taille à relever le défi sur la culture, la presse, la
politique, l'économie et la sociologie. Autant qu'ils le feront avec d'autres pays démocratiques et civilisés. A part cette remarque je ne vois rien de méchant, abstraction faite concernant
d'autres médias, mais restant insignifiants qui pour des pots- de -vin s'amusent en persistant à vouloir déformer l'histoire du Peuple Juif. Faut-il leur rafraîchir la mémoire par
l'Exode, le Royaume d'Israël et ses préfectures Gaza et la Judée-Samarie ou alors ne leur signaler que la présence de 70.000 ou 700.000 Juifs et qui n'ont jamais quitté cette terre et sa
périphérie depuis 2 siècles se trouvant sur place sous le mandat britannique et à la veille de la renaissance d'Eretz Israël en 1948. Les Britanniques à l'époque avaient beau falsifié
les recensements de la population juive en vue de plaire aux Arabes des pays voisins par intérêts économiques. Mais peuvent-ils contester que D.ieu à désigner la Terre promise au
peuple d'Israël en faisant de lui le peuple élu? Seul le sionisme est capable d'assurer le développement de sa minorité palestinienne et seule la reconstruction du 3ème Temple de Jérusalem
pourrait cimenter encore le socle d'airain de l'Unité juive. Le Mont du Temple est immuable et la Mosquée Al Aqsa, cette intruse sera déplacée un peu plus loin afin de permettre la coexistence
religieuse entre Juifs et Palestiniens de confession musulmane.



Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories