Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 08:29

Obama se focalise sur Al Qaïda pour mieux détourner l’attention de l’Iran

Par Arié
http://www.geopolitiquebiblique.com/ 

Aussitôt terminées ses vacances golfiques à Hawaï, Obama se met à la tache. La plus pressante consiste à gonfler la baudruche du pt’it gars nigerian qui a brûlé son caleçon, et peut être autre chose, en tentant de mettre le feu à un avion en direction des Etats-Unis. Et d’engueler les Services secrets américains infoutus d’exploiter les informations qui leur parviennent, et d’exiger des sanctions, et d’accuser Al Qaïda de tous les maux, et d’innonder les média de la planète par son image de patron qui sait élever la voix quand il le faut. Et surtout de focaliser l’attention sur un sujet mineur pour mieux nous faire oublier qu’il ne compte rien faire contre l’Iran.

Nous attendions tous le 31 Décembre, pour voir la nature et l’ampleur des sanctions que prendrait l’Administration Obama contre l’Iran, et nous avons vu arriver …une baudruche gonflée d’air qui se donne encore 6 mois, un an… pour prendre des mesures contre un pays qui ne demande qu’une chose: du temps, afin de fignoler ses bombinettes atomiques. Hillary Clinton est mandatée par son patron pour annoncer que la porte des négociations avec l’Iran est toujours ouverte « The Obama administration wants to keep the door to dialogue open with Iran ». En précisant que cette porte ne sera pas ouverte éternellement. « although the United States has avoided using the term deadline, it cannot wait indefinitely to hear from Iran ». La grande question est donc de savoir combien de temps dure l’éternité.

Mais attention, des sanctions sont en cours de fignolage contre le noyau dur du régime iranien: à savoir les Gardiens de la Révolution. Obama veut épargner le citoyen iranien lambda qui ne doit pas à souffrir de restrictions d’essence ou autres désagréments qui viendraient à perturber son quotidien, pour mieux se concentrer sur les méchants. Seulement voilà, les méchants Gardiens de la Révolution s’en fichent complètement, car leur argent, qui provient essentiellement du trafic de drogue est soigneusement blanchi et planqué dans des sociétés bidon qui échappent totalement aux Américains. Autant dire que ces mesures se transformeront également en baudruches.

Guantanamo fermera ses portes, nous promet Obama et les quelques cent yémenites qui y sont emprisonnés ne seront pas transférés directement au Yémén. Indirectement peut-être, car Obama oublie de préciser le lieu de leur transfert. Gageons qu’ils ne tarderont pas à retourner dans leur beau pays rejoindre leurs frères d’armes. Ah la nostalgie de la terre natale.

Enfin dernier sophisme d’Obama: « c’est l’existence de Guatanamo qui justifie l’emergence d’Al Qaïda au Yémen ». Aucun rapport bien sûr. Le développement de la cellule yémenite d’Al Qaïda s’explique par les actions musclées des saoudiens qui, les chassant d’Arabie saoudite, les repoussent vers le sud. Par ailleurs le nombre de combattants yémenites se solde en centaines, ce qui rend la menace de la branche d’Al Qaïda yémenite dérisoire. Dérisoire en tout cas au regard de la menace iranienne qui, chaque jour qui passe, s’amplifie, grâce à la mollesse, bienveillance, où je ne sais quoi d’Obama.

Enfin, Hillary a promis que l’Administration Obama n’attendra pas indéfiniment. Comment un homme, ou une femme politique, peut utiliser un tel adverbe, qui signifie précisément le contraire?

Pour en revenir à la grosse colère d’Obama; colère qui ne peut se justifier que par une grande frayeur d’imaginer ce qui aurait pu advenir des passagers de l’avion, si le jeune nigérian avait réussi son coup, je ne peux m’empêcher de penser aux israéliens qui vivent ces frayeurs, et pire encore, tous les jours, sans accuser ni le Shabak, ni l’Armée, ni aucun Corps constitué, et je n’arrive pas à avaler « l’insensibilité » d’Obama, qui nous fait un foin du diable pour un incident qui, sommes toutes, n’a pas eu lieu, alors qu’il fait tout pour que l’existence en Israël devienne bientôt carrément insupportable. Son émotion, au contraire, aurait dû l’amener à comprendre les menaces réelles, et non potentielles, auxquelles sont soumis les citoyens israéliens. Un peu de décence, au moins, Mister Président.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories