Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 06:20

Ban Ki-moon doute de la crédibilité des enquêtes sur la guerre à Gaza



Le niais de service a quand même un sacré culot !


Climat: l\'ONU appelle les entreprises à être à l\'avant-garde

ASSOCIATED PRESS
05 février 2010 02:54
Métro Montréal
 
NATIONS UNIES - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a émis des doutes jeudi sur le fait que des enquêtes "crédibles" aient été menées sur les accusations de crimes de guerre commis envers des civils, par l'armée israélienne et les Palestiniens, lors de la guerre dans la bande de Gaza en décembre 2008 et janvier 2009.

Dans un rapport très attendu rendu public jeudi soir lors de l'Assemblée générale, Ban Ki-moon rappelle que ces enquêtes diligentées par Israël et les Palestiniens, à la demande des Nations unies, doivent être menées "partout où des accusations crédibles de violations des droits de l'homme ont été émises".

L'Etat hébreu a assuré avoir lancé des investigations sur 150 incidents, dont 36 enquêtes pénales, et a réuni une centaine de plaintes ou témoignages de Palestiniens.

Les Palestiniens n'ont désigné une commission chargée d'enquêter qu'en janvier dernier, malgré une résolution de l'Assemblée générale en novembre dernier exhortant les deux parties à mener leurs propres enquêtes d'ici à vendredi.

Dans la courte préface de son rapport qui compte 72 pages, Ban Ki-Moon conclut qu'il ne peut pas encore dire si les Israéliens et les Palestiniens ont répondu aux attentes de l'Assemblée générale, à savoir des enquêtes "indépendantes, crédibles et en conformité avec les normes internationales" sur leurs agissements respectifs pendant l'opération "Plomb durci".

D'après le rapport Goldstone, l'armée israélienne et les militants palestiniens ont commis des crimes de guerre lors de l'offensive de l'hiver dernier, au cours de laquelle près de 1.400 Palestiniens et 13 Israéliens ont été tués, notamment des civils.


Ban Ki Moon, le "baisé de la lune"
Primo
© Primo, 06-02-2010
 

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a émis des doutes sur la crédibilité des enquêtes menées par le Hamas et les Israéliens sur les accusations de crimes de guerre commis envers des civils.

Bon prince, il reconnait tout de même que l'Etat hébreu a lancé des enquêtes sur 150 incidents, dont 36 enquêtes pénales et qu’il a recueilli une centaine de plaintes ou de témoignages des habitants de Gaza.

Plusieurs de ces enquêtes ont abouti à des condamnations d’officiers et de soldats.

Autrement dit, en 2009, Israël a mené plus d’enquêtes que Goldstone et a recueilli plus de témoignages de Palestiniens que le bon juge sud-africain. 

Les individus reconnus coupables de crimes par l’Etat hébreu ont été condamnés et résident désormais dans les geôles israéliennes. 

Cela n’empêche pas le juge de continuer à jouir de la popularité quasi michaeljacksonnienne que lui a valu sa condamnation sans appel de l’Etat en question. 

Individus ou Etat, tout cela est “juif”, donc condamnable aux yeux d’une opinion publique formatée depuis la deuxième intifada.

Les Palestiniens, quand à eux, n'ont désigné qu’une seule commission et encore ont-ils attendu pour cela janvier 2010, malgré une résolution de l'Assemblée générale en novembre dernier exhortant les deux parties à mener leurs propres enquêtes.

Il serait interéssant de connaitre les conclusions de la dite ou dire pourquoi elle n'a pas encore conclu. Mais le Hamas ne semble pas pressé. 

Ah, c'est vrai ! 

Le mouvement islamiste fait de la "résistance", afin de rendre la Palestine totalement libre de ses occupants juifs. Et si, d'aventure, le monde entier, et non seulement Israël, pouvait être régi par la Charia, cela n'en serait que mieux. 

Comme le dit l'islamiste britannique Anjem Choudary : "Nous voulons appliquer la loi islamique en Grande-Bretagne... Nous devons nous débarrasser des Américains et des Britanniques en terre d´islam et appliquer la Charia. Nous aurons ensuite un véritable pourvoir dans le monde". 

Exactement ce que réclame la charte du Hamas. Olivier Besancenot semble d'accord avec cette option. 

Pour l'heure, Ban Ki Moon joue au niais de service, un rôle qu'il affectionne particulièrement. 


Primo
© Primo, 06-02-2010
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aschkel - dans ONU et CONSORTS
commenter cet article

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories