Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:03

Nous avons déjà consacré plusieurs articles à ce sujet car il faut bien le dire c'est trés  préoccupant !


[gamal+hosni+moubarak.jpg]
Crédit : The American Interest
http://middleeastenfrancais.blogspot.com/ 








Que sera l’Egypte de l’après-Moubarak ?

[Mardi 22/12/2009 14:15]

 

Contrairement aux pays démocratiques, dans lesquels les changements de gouvernement se font en douceur, la fin de règne d’un dirigeant autoritaire peut présenter des dangers non seulement pour la population du pays en question mais également pour les pays environnants. C’est le cas notamment de l’Egypte, où le président Hosni Moubarak prépare activement sa succession, mais n’est pas assuré du maintien de la stabilité du pays après la prise de fonction de son successeur. En Israël, on suit bien-sûr de très près l’évolution de ce pays voisin, avec une certaine crainte de voir un jour les accords de paix remis en question par un nouveau régime mis en place au Caire.
La dernière visite en Israël du Ministre égyptien des Renseignements, Omar Suleiman a été également l’occasion pour les dirigeants israéliens de parler avec lui de ce volet important des relations entre les deux pays. Il est de notoriété qu’il existe en Egypte un fort courant islamiste issu du mouvement des Frères Musulmans, né en Egypte d’ailleurs, et qui effectue un travail de fond et de longue haleine dans la population majoritairement pauvre du pays. Jusqu’à présent, le Président égyptien a réussi à museler et juguler cette opposition sans prendre trop d’égards, mais cela va-t-il durer ? Les Renseignements israéliens ont observé que l’Iran et le Hezbollah sont très actifs en coulisse notamment pour favoriser le terrorisme dans la péninsule du Sinaï qui pourrait à terme déstabiliser l’Egypte.
Les prochaines élections n’auront lieu qu’en 2011, mais d’ores et déjà, Hosni Moubarak, qui ne briguera probablement pas un nouveau mandat (il est au pouvoir depuis 1981), s’active pour préparer une succession qu’il aimerait « tranquille ». Malgré la sérénité affichée par le pouvoir, la classe politique et la société civile sont en effervescence en vue de ce probable changement de régime, et plusieurs personnalités ont déjà fait part de leur volonté de se présenter au suffrage des citoyens, comme Amr Moussa le (très anti-israélien) Secrétaire Général de la Ligue Arabe, ou Muhamad Baradeï, Président sortant de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique. Mais l’on sait également qu’Omar Suleiman serait tenté par l’aventure, tout comme le ministre de la Défense, Muhamad Tantawi.
D’un point de vue israélien, même si la paix avec l’Egypte n’est de loin pas celle à laquelle s’attendaient les signataires des accords de 1977, on souhaite la poursuite de la politique « modérée » pratiquée jusqu’à présent par le Caire, qui ne remettrait pas en cause les alliances stratégiques engagées avec Israël et qui continuerait à œuvrer pour la stabilité de la région, notamment en tentant de contrer les influences islamistes. En ce sens, Jérusalem préférerait que Hosni Moubarak se représente – malgré son âge et son état de santé – ou qu’il désigne son fils Jamaal Moubarak, pour autant qu’il soit ensuite élu, ou encore qu’Omar Suleiman succède au Raïs égyptien. Suleiman entretient d’excellents contacts avec l’Administration US et avec l’Occident en général, et il est également connu comme étant un grand adversaire de l’influence iranienne et des mouvements radicaux islamiques.
Par contre l’arrivée au pouvoir des trois autres noms pressentis, Amr Moussa, Muhamad El-Baradeï ou Muhamad Tantawi serait mal prise par Israël, tant les déclarations des ces personnages traduisent leur animosité envers Israël. De ces trois hommes, c’est El-Baradeï qui aurait le plus de chances de rivaliser avec les favoris de Hosni Moubarak – il a déjà été approché par des responsables de l’opposition – et c’est la raison pour laquelle, l’entourage du Président égyptien a déjà entamé une campagne de dénigrement à son égard. De son côté, El-Baradeï accuse Moubarak « de vouloir imposer son fils comme successeur » et il demande des « élections plus démocratiques en présence d’observateurs de l’ONU ».
Les Frères Musulmans, pour le moment mis sous l’éteignoir, menacent de se réveiller si c’est Jamaal Moubarak ou Omar Suleiman qui sont en passe de succéder à Hosni Moubarak, car une prochaine fin de règne de Moubarak serait une occasion unique pour eux de tenter de prendre le pouvoir en Egypte, ou du moins d’imposer un candidat qui est moins pro-occidental.
Il est probable qu’Omar Suleiman, lors de son récent passage en Israël, ait tenté de calmer les inquiétudes des dirigeants israéliens, leur disant que « tout est sous contrôle », mais il est clair que tous les pays ou mouvements hostiles à l’actuel régime, à savoir l’Iran, le Hezbollah, le Hamas et les « Frères Musulmans », sont avides de ce genre de situations incertaines pour tenter de faire avancer leurs pions machiavéliques, et dans le cas de l’Egypte, lui imposer un virage stratégique, notamment sur le plan de ses relations avec Israël.
L’une des particularités des régimes autoritaires, c’est qu’au-delà de leur solidité et leur stabilité apparentes dues à une main de fer, ils sont susceptibles de connaître des crises intenses à des moments cruciaux de leur histoire, comme par exemple lors d’une fin de règne, et devenir ainsi la proie de tous les appétits intérieurs comme extérieurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories