Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 11:13

ISRAËL DEFENSE – EXCLUSIF - En 2009, la Grande Bretagne n’a livré que 4,5 millions d’euros d’équipements militaires à Israël. L’affaire de Dubaï risque de confirmer ce déclin.



http://www.israelvalley.com/news/2010/02/25/26516/


Feb 201025

Par Maxime Perez, à Tel Aviv
Rubrique: Défense
Publié le 25 février 2010

Gordon Brown Depuis plusieurs années, les relations entre Londres et Jérusalem sont froides. Seconde Intifada, deuxième guerre du Liban, offensive à Gaza, le gouvernement britannique n’a jamais ménagé ses critiques contre Israël. Parallèlement, les tentatives de boycott de produits israéliens et les risques de poursuites judiciaires à l’encontre de responsables politiques et militaires de l’Etat hébreu ont occasionné de nombreuses tensions diplomatiques.

Dans ce contexte peu réjouissant, le recours à de faux passeports britanniques dans l’assassinat du terroriste Mahmoud al Mabhouh à Dubaï – attribuée au Mossad – a un peu plus crispé les rapports entre le gouvernement de Gordon Brown et celui de Benyamin Netanyahou. Même si cette affaire laisse encore des zones d’ombre, certaines sources laissent entendre que le MI6 pourrait revoir sa collaboration avec les services secrets israéliens.

Soumise aux pressions de ses députés et d’ONG, la Grande-Bretagne a frappé l’Etat hébreu d’un embargo partiel en juillet dernier, refusant de fournir des matériels de rechange et d’autres équipements pour les navires d’attaque Sa’ar 4.5, au prétexte qu’ils avaient participé aux opérations contre le Hamas quelques mois plus tôt.

Pour le Foreign Office, l’utilisation d’équipements militaires britannique pendant l’offensive a constitué une grave violation de l’accord de coopération (« Security agreement ») avec Israël.

Sans parler ouvertement d’embargo, David Miliband, le ministre britannique des Affaires étrangères, informait son Parlement que la Grande Bretagne réexaminerait dès à présent toutes ses exportations militaires à destination d’Israël. Dans la foulée, 182 licences d’exportation d’armes étaient passées au crible.

Ces restrictions ont, semble-t-il, un impact. D’après un décompte effectué sur les neufs premiers mois de 2009, Londres n’a fourni aucun équipement complet à l’armée israélienne. Le montant des différents contrats enregistrés avoisine les 4,5 millions d’euros et portent essentiellement sur quelques pièces de radar, des composants électroniques, des moteurs d’avions F-16 et autres instruments de navigation aérienne.

A titre comparatif, la France totalise 126 millions d’euros de licences d’exportation d’armes vers Israël en 2009. Au niveau de l’Union européenne, la France devance l’Allemagne et la Roumanie qui ont livré 45 millions d’euros d’équipements militaires légers à l’Etat hébreu.

En réalité, les exportations d’armes britanniques vers Israël n’ont jamais été véritablement florissantes. Elles sont même en chute libre depuis la deuxième Intifada. Au cours de la dernière décennie, elles n’ont même jamais dépassé 20 millions d’euros, un chiffre particulièrement faible à l’échelle des échanges militaires entre deux pays et surtout au regard de leur engagement commun dans la lutte anti-terroriste.

Du coté israélien, si de nombreuses industries de défense décrochent régulièrement des contrats avec le MoD (Minister of Defence), peu d’entre elles parviennent à se positionner comme des partenaires de premier rang pour l’armée britannique.

Rafael illustre le plus cette tendance. Ecarté en 2002 d’un méga contrat pour la production de missiles anti-tanks « Spike », le groupe israélien se contentait de fournir, l’année suivante, des grenades « Simon » pour les fantassins anglais engagés dans les combats en Irak.

En 2005, le système de verrouillage de cible produit par Rafael était sélectionné pour équiper l’Eurofighter. Mais si le missilier israélien a empoché 26 millions de dollars dans cet accord, il le doit au consortium européen qui développe le chasseur-bombardier et auquel la Grande Bretagne est associée. Maigre consolation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories