Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 06:53

 

 

Syrie : le régime, habitué au goût du sang, se contente-t-il de son terrorisme électronique ?

Violente attaque contre les sites de l’opposition. Les Services et les milices du Baas promettent une boucherie dès demain

jeudi 3 février 2011 - 21h36, par Khaled Asmar - Beyrouth

Logo MédiArabe.Info

A la veille des deux journées de la colère, organisées demain vendredi et après demain samedi, à l’initiative de plusieurs mouvements de l’opposition syrienne, les Services de Damas ont mené une virulente attaque électronique, et ont neutralisé plusieurs sites, dont Free-Syria.com et Syriahr.com.

Ce soir, le site Free-Syria.com, la vitrine médiatique du Front National du Salut mené par l’ancien vice-président Abdelhalim Khaddam, est inaccessible. Le site de l’Observatoire syrien des Droits de l’homme, Syriahr.com, est lui aussi hors service. Si la destruction du premier peut s’expliquer par ses virulentes critiques qui visent le régime et qui dénonce la corruption du président Assad et de son cousin Rami Makhlouf, l’attaque contre le site de l’Observatoire des Droits de l’homme reste inexplicable. Syriahr.com n’était pas politiquement engagé. Il diffusait essentiellement des revue de la presse arabe concernant la Syrie en général, et les droits des Syriens en particulier, sans être réellement très critique. D’autres sites kurdes, d’autres proches de la mouvance islamiste des Frères musulmans, ou encore de mouvements libéraux et laïcs, affichent également une page blanche, ce soir.

Sans doute par un excès de prudence, qui reflète son inquiétude, le régime a frappé fort et bloqué ces sites, ainsi que les pages Facebook qui ont relayé les appels à la journée de la colère. Pourtant, ces sites semblent hébergés à l’étranger.

Le régime syrien ne se contentant pas des attaques électroniques, donc virtuelles, et habitué depuis son installation à l’effusion du sang tant syrien (Hama en 1982) que Libanais, Palestinien et Irakien, les services de sécurité et les Renseignements ont renforcé leur déploiement dans les grandes villes pour empêcher toute mobilisation massive, et ont procédé, depuis plusieurs jours, à l’enlèvement préventif de probables participants aux manifestations des prochains jours. Les disparitions de citoyens se sont en effet multipliées, et les forces de l’ordre sont placées en état d’alerte maximum. Les permissions ont été suspendues.

Des convois de voitures transportant des partisans du Baas, et ornées de drapeaux et de portraits de Bachar Al-Assad, sillonnent les rues des grandes villes, comme Damas et d’Alep, pour terroriser la population et la contraindre à rester cloitrer chez elle, ces prochains jours. Les forces de sécurité et les milices paramilitaires du parti au pouvoir se livrent ainsi à une véritable démonstration de force qui pourrait se solder, dès demain, par des bains de sangs à huis clos. Les télévisions étrangères ayant été sommées, depuis le début de la semaine, à ne pas s’aventurer à filmer les moindres manifestations et les moindres dérapages.

Mais, selon des sources kurdes citées ce soir par « Elaph.com », les tentatives du régime et de parti Baas n’intimident plus les Kurdes, qui ont un très vieux contentieux avec Damas. Les mêmes sources rappellent que la communauté Kurde est spoliée depuis 1963, arabisée par la force, privée de nationalité et de passeport, interdite d’utiliser ou d’enseigner sa langue. Ces facteurs, auxquels s’ajoutent le nombre impressionnants des ressortissants torturés, massacrés ou dissout dans l’acide dans les sous-sol des prisons de Mazzé, de Palmyre, de Saidnayah ou de Daraa, ou encore dans les cellules de la section Palestine des Moukhabarate, alimentent la détermination des rescapés à en finir avec l’apartheid du Baas.

Khaled Asmar

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source« MediArabe.info »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories