Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:27

 

 

 

Birkat Cohanim

 

 

 

Anne Marie Antonietti-copie-1

 

TU AS DU PRIX A MES YEUX, ET JE T'AIME !!

Par Anne-Marie ANTONIETTI

 pour © 2011 www.aschkel.info 

Je parlais, hier, avec un ami qui habite en France. Cette conversation m'est apparue très significative et j'ai voulu vous la partager :

- Le jeune grièvement blessé, il y a quelques jours, par une roquette tirée depuis Gaza sur un autobus, a succombé à ses blessures, ai-je dit à mon interlocuteur.

- Quel jeune, m'a-t-il été demandé ? Quel autobus ? Nos medias n'en ont pas parlé.

- Daniel, l'adolescent qui se trouvait dans le bus scolaire israélien, sur lequel des terroristes ont tiré une roquette anti-char, le 7 avril ; roquette comme celles qui étaient transportées d'Iran à Gaza, il y a un mois, dans le bateau heureusement arraisonné par les Israéliens.

- Quel bateau ? Les medias n'en ont rien dit.

- Le bateau Victoria, arraisonné le 15 mars, transportant 50 tonnes d'armes et de missiles, à destination des terroristes de Gaza.

-  Je n'ai rien entendu de tout cela.

- Il y eut déjà d'autres saisies semblables, auparavant. Mais, hélas, beaucoup de bateaux passent les mailles du filet, et les missiles livrés aux terroristes sont tirés sur la population d'Israël ! Cette fois-ci, sur un autobus : bus de couleur jaune, caractéristique des bus de ramassage scolaire, que les Palestiniens ont visé délibérément, puisqu'ils ont tiré un missile anti-char, guidé au laser, pour être sûrs de tuer les enfants ! Quelques minutes auparavant, l'autobus était rempli d'une trentaine d'enfants revenant de l'école !

 

D.ieu merci, les jeunes sont descendus à la station, sinon le missile aurait fait un carnage : il a explosé sur l'arrière du bus. Or, Daniel se trouvait à l'avant, et il a pourtant été mortellement blessé. Le chauffeur aussi a été blessé On ne veut même pas imaginer quel aurait été le massacre effroyable, si le missile avait touché l'autobus avant la descente des enfants…

 

Le Hamas dit avoir tiré ce missile en "réponse… à l'assassinat de 3 combattants" : 3 des terroristes qui n'avaient cessé de lancer des roquettes, ces dernières semaines, sur la population du sud d'Israël… Après l'attaque du bus, 45 roquettes et mortiers ont encore été tirés sur des villes d'Israël. Viser un bus scolaire et des civils, "en réponse" à l'élimination de terroristes tirant des roquettes !!... En oubliant, bien sûr, que leur élimination est seulement la réponse à LEURS agressions incessantes contre Israël !!

 

Mon ami n'avait rien lu ou entendu concernant tout cela, dans les medias de nos pays. Je lui ai alors demandé :

"Et Mohamed Al-Dura, tu en as entendu parler ?" Il rit : "Qui n'en a entendu parler ?" J'ajoutai : "Et de l'excellent film-documentaire produit en Allemagne par Esther Shapira, et diffusé par la télévision allemande ? C'est une enquête extrêmement sérieuse, avec des expertises de spécialistes (balistiques, médicaux, etc…) prouvant que les tirs sur le mur ne provenaient pas des Israéliens, mais de Palestiniens, et que Mohamed Al-Dura n'a pas été tué, puisqu'il n'y avait pas de sang sur ses vêtements, ni sur le mur, ni sous lui ; des expertises montrent même que c'est un autre enfant qui a été transporté à l'hôpital et qui a été enterré, sous les hurlements de haine et de meurtre contre Israël. De ce film et de ces expertises, tu en as entendu parler ?"

Après un moment de silence… "Non, je n'ai rien entendu dire sur tout cela"…

 

Quel est le prix d'une vie ? Quel est le prix de la vie de Daniel, et de tous les enfants qui étaient visés, dans le bus ? La vie d'un Mohamed Al-Dura a-t-elle, seule, un prix, aux yeux de notre monde ? Même si, finalement, l'enfant palestinien n'est pas mort ou, en tout cas, n'a pas été tué par les Israéliens… Cela n'a-t-il pas d'importance ?… Comme les rétractations du juge Goldstone, reconnaissant désormais qu'il s'est trompé et affirmant que les terroristes de Gaza ont pris en otage leur propre population ; ils l'ont exposée délibérément, quand ils tiraient sur les villes d'Israël. Ce sont EUX qui ont cherché à provoquer un carnage !

 

Quel prix a la vie humaine ? Pour nos medias ? Et pour les activistes palestiniens ? Quel prix a la vie, même, de leurs propres enfants, puisqu'ils s'en servent comme boucliers humains pour leur action terroriste, et que l'éducation et l'enseignement prônent seulement la haine des Juifs et l'appel à mourir en "martyrs" pour en massacrer le plus grand nombre !...

 

En tout cas, si les medias du monde ne jugent pas important d'en parler, ou refusent de le faire, pour notre part, nous devons raconter ce qui se passe réellement, à la fois pour rétablir la vérité des faits, autant que nous le pouvons, et aussi pour rendre justice à Daniel et exprimer notre solidarité à sa famille, et à Israël. Nous devons aussi continuer à affirmer, nous aussi, la nécessité du blocus de Gaza, pour contrôler les cargaisons qui y parviennent, afin que puisse enfin cesser cette peur dans laquelle est contrainte de vivre en permanence la population du sud d'Israël. Et que soient évités d'autres assassinats d'enfants, ou de civils !

 

Alors, oui, parlons de lui : l'adolescent qui a été tué s'appelle Daniel VIFLIC. Il avait seulement 16 ans ! Il habitait Bet-Shemesh et était étudiant de yeshiva. Il était l'enfant unique de ses parents, brisés bien sûr par la mort tragique de leur fils. Daniel séjournait dans la région, durant une semaine, pour rendre visite à sa grand-mère, à l'occasion des fêtes de Pessah… Lors de l'attaque du bus, il subit un grave traumatisme crânien, et il tomba dans le coma. Après 10 jours de lutte contre la mort, il a succombé à ses blessures, à l'hôpital Soroka de Beersheva.

 

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a exprimé ses condoléances aux parents brisés. "Avec tout le peuple d'Israël, nous avons prié pour le rétablissement de Daniel. Je sais que rien ne peut vous consoler, mais je veux que vous sachiez que l'Etat d'Israël ne se reposera pas, tant que les assassins de Daniel ne seront pas jugés."

 

Après l'attaque du bus, en 10 jours, plus de 120 missiles et roquettes ont été tirés depuis la bande de Gaza sur le sud d'Israël… Pourtant, bien qu'un adolescent ait été tué, qui en parle ?...

 

L'apologie de la haine des Juifs et de leur massacre a eu pour résultat, aussi, l'horrible massacre de cinq membres de la famille FOGEL, à Itamar, le 11 mars 2011 (les parents et 3 enfants de 11 ans, 4 ans et 4 mois). "Nous sommes venus pour tuer des Juifs" ont raconté les assassins, deux jeunes Palestiniens du village d'Awarta, proche d'Itamar.

 

Mahmoud Abbas avait affirmé qu'aucun Palestinien ne pouvait avoir commis ce massacre. De même, Kais Awad, chef du village d'Awarta, a déclaré ne pas avoir confiance dans les conclusions israéliennes : "je demande une enquête internationale. Ils sont des enfants et ne peuvent avoir commis un meurtre aussi atroce."

 

Ils ont raison de dire qu'il s'agit d'un massacre horrible, et d'"un meurtre aussi atroce". Et pourtant, oui, ces jeunes (de 18 et 19 ans, l'un lycéen et l'autre étudiant) ces jeunes ont effectivement commis cette horreur ! Ils ont reconnu les faits, lors d'une reconstitution. Ils ont même dit n'en éprouver aucun regret ! Et ils ont précisé : "Le bébé pleurait. Nous sommes revenus et nous l'avons tuée, car elle faisait du bruit"… ajoutant que, pour eux, il n'y a aucune différence entre assassiner des adultes et des bébés juifs !  

 

Le service de sécurité intérieure Shin Beth estime que, bien qu'appartenant au mouvement terroriste du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), organisation de la gauche radicale palestinienne, les deux assassins n'ont reçu d'ordre d'aucune organisation, et ont agi de leur propre chef. Six personnes suspectées d'être leurs complices ont également été arrêtées, a précisé le Shin Beth (certaines ont fourni les armes pour l'assassinat, ou les ont cachées après ; d'autres ont aidé à brouiller les pistes…).

 

L'un des deux terroristes, Amjad Mahmad Uwad, affirme avoir commis ce massacre dans le but de "mourir en martyr". Selon Kol Israël, il déclare n'avoir pas remarqué la présence des 2 autres enfants Fogel, dans la maison. Si nous l'avions su, nous n'aurions pas hésité à les tuer aussi, a-t-il précisé…

 

Quant à Hakim Maazan Niad Awad, il avait déjà poignardé plusieurs jeunes, au cours d'une rixe, en octobre 2010. Son père est membre du FPLP et a purgé une peine de 5 ans de prison prononcée par l'Autorité palestinienne, à la fin des années 90, pour meurtre : "pour sauver l'honneur de la famille", il avait tué une cousine, et avait brûlé son corps… L'oncle d'Hakim, Djibril Awad, également membre du FPLP, était impliqué dans l'attentat terroriste survenu, déjà à Itamar, en 2002 : la femme et les 3 enfants de Boaz Shevo, officier de sécurité, avaient été assassinés dans leur maison. En 2003, Djibril Awad a été tué, au cours d'un échange de tirs avec Tsahal.

 

Le Premier Ministre B.Netanyahou a félicité le Shin Beth pour son travail, dans l'enquête ; "important travail… qui rappelle que nous n'accepterons pas le meurtre de notre peuple, que ce soit en Judée-Samarie, dans la bande de Gaza ou ailleurs."

 

Le porte-parole de Tsahal, Avital Leibovitz, a déclaré que "le meurtre de 5 membres d'une famille constitue très clairement un crime de guerre. Toutes les limites ont été franchies".

 

Le Conseil de Yesha (représentatif des localités juives de Judée-Samarie) a, lui aussi, félicité le Shin Beth. Il a affirmé que "l'Autorité palestinienne, qui mène une campagne d'incitation à la haine contre Israël et ses habitants, est responsable de l'atmosphère meurtrière qui a conduit à cet horrible massacre."

 

Le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman a appelé "les chefs des partis de gauche, des partis arabes, les responsables des droits de l'homme et certains grands journalistes à faire leur mea culpa après les aveux des terroristes. Toutes ces personnes, qui se sont précipitées pour mettre la responsabilité de cet acte barbare sur les habitants juifs de Judée-Samarie et les salir aux yeux de l'opinion publique doivent aujourd'hui faire une sérieuse introspection." En effet, ils avaient tous expliqué, voire même justifié, cet horrible assassinat par les soi-disant "exactions des Juifs de Judée-Samarie envers les Arabes palestiniens". Or, les deux terroristes ont déclaré "qu'ils ont voulu tuer des Juifs et mourir en shadid (martyr), sans lien aucun avec une vengeance quelconque", ajoutant "qu'ils ne regrettaient rien de leur acte" : ils voulaient tuer des Juifs, et leur âge n'avait aucune importance.

 

La vie d'un autre Israélien n'a pas beaucoup de prix, non plus, aux yeux du monde : GUILAD SHALIT (Franco-Israélien) est otage des terroristes du Hamas depuis déjà 1760 jours ! Il a maintenant 24 ans. Il a été kidnappé sur le sol israélien, le 25 juin 2006, par un commando de 3 groupes armés palestiniens, dont l'un relevant du Hamas. Depuis son enlèvement, seules 2 lettres et une vidéo sont parvenues à ses parents, Noam et Aviva Shalit. Aucune visite de la Croix Rouge ne lui a été accordée, et les dernières informations officielles le concernant remontent à octobre 2009.

 

Le Hamas exige toujours, en échange de Guilad, la libération d'un millier de prisonniers palestiniens, dont plusieurs sont responsables d'attentats suicides et se disent prêts à mettre Israël à feu et à sang, s'ils étaient libérés...

 

Le négociateur en chef pour la libération de Guilad, Hagaï Hadas, ayant démissionné de son poste, il y a quelques jours, en raison d'"obligations familiales", B. Netanyahou a nommé pour le remplacer David Maidan, haut responsable du Mossad (service secret israélien).

 

On a pu constater, cette semaine, que pour les terroristes palestiniens, même la vie de leurs "amis" et de ceux qui soutiennent leur cause, n'a pas grande importance : elle peut devenir à tout moment une simple monnaie d'échange, susceptible d'être tout bonnement supprimée, si elle ne leur sert à rien : un militant pacifiste italien, membre du mouvement pro-palestinien International Solidarity Mouvement (ISM), avait été enlevé par un groupe salafiste de Gaza. Dans un communiqué à Ismaël Haniyeh, ce groupe exigeait la libération de tous les salafistes détenus dans les prisons du Hamas ; et, en particulier, celle d'Abou Walid al Maqdisi, leader des groupes Tawid et Jihad, affiliés à Al-Qaeda.

 

Le communiqué précisait "si vous ne répondez pas à nos demandes dans les 30 heures à partir de 11h00 ce 14 avril, nous exécuterons le prisonnier". Dans une vidéo de 3 minutes, Vittorio Arrioni était exposé les yeux bandés, une main lui tirant la tête par les cheveux, face à la caméra. Le texte arabe disait également "l'otage italien est entré dans notre pays pour y répandre la corruption", et l'Italie elle-même était qualifiée "d'état d'infidèles"…

 

Mais le Hamas a refusé les libérations exigées. Et Vittorio Arrigoni, âgé de 36 ans, fut assassiné. Il fut retrouvé pendu dans une maison du nord-ouest de Gaza, quelques heures après l'annonce de son enlèvement. Il vivait et travaillait dans la bande de Gaza depuis près de 3 ans.

 

Pendant ce temps, d'autres militants pro-palestiniens, français cette fois, organisent la campagne "Un Bateau Français pour Gaza". Un chargé de communication de cette campagne, interrogé par Guysen, explique que le bateau français partira de Marseille le 15 mai prochain ; cette action s'inscrit dans le cadre d'une initiative européenne ; les organisateurs comptent sur un total de 10 à 15 bateaux, et environ 2.000 personnes. Il s'agirait d'une mission avant tout "humanitaire" (apporter du matériel médical et de construction), mais il reconnaît que les donateurs n'ont aucune idée de ce qui se passe réellement à Gaza.

 

Pourtant, dans le site internet de l'organisation, on peut lire que le but est en réalité politique : il s'agit de "briser le blocus" israélien qui vise à "étrangler la population de Gaza". Certains participants veulent même "amener la paix dans la région". Objectif totalement insensé, puisque la guerre vient des terroristes et de leur pluie incessante de missiles contre Israël ! Or, le blocus sert, justement, à empêcher l'entrée à Gaza d'armement, et de ces missiles ! Objectif insensé, aussi, parce qu'Israël laisse entrer quotidiennement, à Gaza, aide humanitaire, biens médicaux et de construction. Quant à la situation économique : si le Hamas ne détournait pas les fonds internationaux pour financer son terrorisme, l'aide de nos pays parviendrait réellement à la population, depuis déjà des dizaines d'années ! Il n'y aurait même plus besoin d'aide, depuis bien longtemps ! Et il n'y aurait jamais eu de blocus !!

 

Tous ces projets pour "briser le blocus de Gaza" sont une très dangereuse utopie. Il suffit de voir les 50 tonnes d'armement et missiles du bateau Victoria, ainsi que les missiles et roquettes tirés quotidiennement contre Israël, et finalement la mort tragique de Daniel, pour comprendre cette simple évidence !!

 

Lors d'un séminaire consacré au printemps arabe, Alain Juppé, chef de la diplomatie française, a déclaré que la France et l'Union Européenne vont œuvrer durant les prochains mois à la promotion de la création d'un Etat palestinien démocratique aux côtés d'Israël (nos pays sont bien naïfs, s'ils pensent que cet Etat éventuel sera démocratique ! Et s'ils croient que les Arabes se contenteront de ce nouvel Etat, laissant Israël jouir tranquillement du sien !... Ce serait contraire à toutes les déclarations par lesquelles ils ne cessent d'affirmer qu'ils veulent "toute la Palestine occupée", c'est-à-dire y compris le territoire d'Israël !) Alain Juppé a ajouté que la France veut réunir, d'ici 2 mois et demi, une conférence des pays donateurs de l'Autorité palestinienne.

 

Salem Fayyad, premier ministre palestinien, a déjà demandé 5 milliards de dollars supplémentaires, afin de développer un Etat palestinien. En réunion à Bruxelles, avec des donateurs, il a exposé son plan de développement…

 

Quant à Binyamin Netanyahou, il s'est dit préoccupé par l'émergence en Egypte d'un régime hostile à Israël. En effet, à plusieurs reprises, des responsables égyptiens ont récemment qualifié Israël d'"ennemi".

 

Nous pouvons prier ardemment pour que D.ieu garde Israël et sa population !! Et aussi, bien sûr, pour les 3 enfants Fogel ayant échappé au massacre de leur famille ; pour les parents de Daniel ; pour les parents de Guilad, et pour que Guilad revienne très bientôt à la maison, sain et sauf !!

 

Qu'Il vous bénisse aussi, vous qui m'avez fait l'amitié de me lire.

 

Heureusement, l'important n'est pas d'avoir l'attention et la faveur des hommes, des medias et des nations du monde.

L'essentiel est de voir à quoi, et à qui, le TOUT-PUISSANT, LUI,  accorde du prix :

 

"Ainsi parle maintenant l'Eternel, qui t'a créé, ô Jacob !

Celui qui t'a formé, ô Israël !...

Parce que tu as du prix à Mes yeux,

Parce que tu es honoré et que Je t'aime,

Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie.

Ne crains rien, car Je suis avec toi ;

Je ramènerai de l'orient ta race,

Et Je te rassemblerai de l'occident…".

 (Esaïe chapitre 43)

 

"Moi, Je ne t'oublierai point.

Voici, Je t'ai gravé sur Mes mains ;

Tes murs sont toujours devant Mes yeux….

Je combattrai tes ennemis et Je sauverai tes fils.

Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair ;

Et toute chair saura que Je suis l'Eternel, ton sauveur,

Ton rédempteur, le puissant de Jacob."

(Esaïe 49) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BARANES 18/06/2011 19:20



Madame ANTONIETTI JE VOUS RETOURNE LE COMPLIMENT QUE D...vous bénisse vous et votre famille ainsi que votre belle CORSE merci mille fois pour vos articles et votre amitié indéflectible pour
ISRAEL


que cet bon de vous avoir pour amie



Joel 22/04/2011 00:25



Mon Dieu, que c’est beau, ce que vous écrivez, chère Madame Antonietti, et que cela fait du bien !


Avec des amis de cette qualité Israël est armé pour affronter ses ennemis.


Laissez-moi être optimiste ce soir. Grâce à vous et à vos semblables, ces jours de Pessach deviennent des moments de répit en un temps particulièrement
éprouvant.


Je vous souhaite à la fois Moadim lsimcha et bonne fête de Pâques !



Yigal 21/04/2011 17:56



Dites moi Enderlin, je suppose qiue vous allez faire un reportage sur ce jeune Daniel. A moins qu'une vie juive n'ait pas la même valeur qu'une vie arabe ? (Et cela juste au cas ou votre al dura
serait mort, n'est ce pas ? ...)



Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories