Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 00:30

 

Des blogs franco-israéliens accusés d’être “antisémites” (?) par le cercle Hoffenberg

 

Par Marc Brzustowski


Pour © 2011 aschkel.info et © 2011 lessakele 



La campagne pour l’élection des députés des français à l’étranger n’a pas débuté qu’elle donne lieu à des dérives hésitant encore entre l'accès de paranoïa et de mégalomanie :

Dans un article daté du 8 mai 2011 (jour d’armistice!),http://www.israelvalley.com/news/2011/05/08/31581/

Daniel Rouach, sous la rubrique : « scandaleux ! », fait un procès d’intention à certains « blogs francophones israéliens » d’utiliser « les techniques propagandistes de la presse d’extrême-droite ». Il dit de “ces sites internet hébergés en dehors-de-France, qui seraient certainement interdits dans l’hexagone en raison de propos homophobes et racistes » (?).


Il reproche aux textes incriminés l’utilisation du nom de jeune fille (seulement?) de la candidate Valérie Hoffenberg. Il s’autorise cette grosse colère au seul motif que la « presse antisémite a longtemps nommé « Benguigui Patrick Bruel ». Ces sites seraient “donc” : « homophobes, racistes”, fascistes et“antisémites”. Fermer le ban.


On peut croire que c’est sur commande officieuse [le texte est repris comme soutien de Daniel Rouach à la candidate, sur le site de celle-ci : 

 http://valeriehoffenberg.wordpress.com/2011/05/09/Le brave homme a, sans doute, été la victime consentante d'une manipulation. Son article a des allures téléphonées, des arguments fallacieux, "disproportionnés" (!) là où il n'y a pas mort d'homme. Daniel Rouach sera le "modérateur" des débats du Forum de Madame Hoffenberg. Il s'exerce, ici, à jeter de l'huile inutilement sur le feu. Y sera t-il juge et partie?

 

Il explique ce phénomène par l’Aliyah récente d’Olim d’Hénin-Beaumont sur le Yarkon : « Réponse : les “Amis de Le Pen” prennent racine en Israël et utilisent des techniques de pure désinformation. ».


Le procédé est bien connu, en revanche, des officines de presse et des politiciens manipulateurs : il s’agit d’assimiler le contradicteur à l’ennemi de toujours, par reductio ad hitlerum pour faire taire tout débat. De cette façon, tout autre candidat que Valérie Hoffenberg sera, de facto, assimilé aux propos prêtés, et, de fait, rendu illégitime. Le “hic” est qu’aucun des candidats en lice n’est soutenu par, ni ne soutient, Marine Le Pen, n’a le moindre lien avec elle, pas plus les sites vilipendés. Et que tous sont Juifs.

 

Madame Hoffenberg, de son côté, a la mémoire courte : elle devrait connaître ce procédé, puisque c’est ainsi, précisément, via les Badiou, Montebourg ou d’autres, à gauche, qu’on a collé l’étiquette de “Vichyste” à son Président, pour cause de : débat sur la laïcité, sur l’identité nationale, sur les Roms, et j’en passe. Ce terrorisme intellectuel, expression de sectarisme à l’état pur, est, de façon cardinale, ce qui empêche tout débat en France! Et c’est par là qu’elle inaugure sa campagne! L’UMP se déballonne face aux questions de société, mais reprend le procédé! Cette dérobade chronique face aux électeurs fait monter le "front". Ceux qui agissent ainsi manquent de tripes et font payer leur fiasco au quidam.

 

Pour ce qui nous concerne, voilà dans quel contexte le nom de jeune fille de cette candidate est apparu. Le titre, seul, de l’article suffit à comprendre le motif du juste courroux de ses auteurs. Il a un nom : la duplicité :

http://lessakele.over-blog.fr/article-hoffenberg-met-en-selle-les-islamistes-pro-iraniens-d-el-wasat-en-egypte-71909726.html

Sous couvert de « dialogue avec le Printemps arabe », Mme la candidate tient un double-langage dont les Juifs d’Europe ou du Maghreb ont eu soupé : « faîtes la paix avec les extrémistes “modérés”, dissidents des Frères Musulmans, qui soutiennent l’Iran des Mollahs et le Hamas ! ». En invitant ces porte-parole du parti « El Wasat », le Quai d’Orsay a menti -ou s'est laissé dupé, c'est selon- sur les conditions d’entrée à ces formations : la condition sine qua non « officielle » était qu’ils ne remettent pas en cause les traités de 1979 avec Israël.


 Pas “d’antisémitisme” dans ce texte. Pas plus que l’origine tunisienne de la candidate ne saurait faire l’objet d’infamie, bien au contraire. De la fierté de son origine et de son nom, Mme Hoffenberg devrait, aussi, se souvenir des siècles de dhimmitude auxquels les Juifs du Maghreb ont été soumis. Valérie Hoffenberg, plutôt que de s’expliquer, recourt à des procédés de campagne sectaires. Ils feront taire, croit-elle, ces critiques fondées d’une politique désastreuse, à long terme, pour Israël : voir s’installer progressivement des dominions pro-iraniens au nord, au sud, à l’est.

Informer sur ces risques de dérives, c’est vouloir que cette campagne soit l’occasion de mettre tous les sujets de contentieux grave à la disposition du public.

Madame Hoffenberg a la mémoire courte (bis) : mais, lorsque Daniel Rouach, dans son pamphlet contre « l’extrême-droite » (= tous ceux qui ne courtisent pas les Frères Musulmans ?) élève Valérie Hoffenberg au rang de « Juste parmi les Nations », au même titre que « Simone Veil »[1]on atteint le summum dans la manipulation des consciences et des mémoires. La farce tourne à la mégalomanie !

Mme Hoffenberg aurait dû s’insurger contre cette usurpation extravagante qui retire toute dignité à l’article. Mais, non, elle en est fière et le colle sur son blog de campagne !

Valérie Hoffenberg s’auto-congratule. Les survivants de nos familles, s’il en reste, savent exactement ce qu’est un ou une « Juste parmi les Nations ». Ils apprécieront un orgueil à la démesure de ses ambitions. Il est vrai que les morts ne votent pas, sauf en République bananière. Le piston de l’Elysée n'ouvre pas droit de s’auto-discerner un titre qui est le prix incalculable, de la préservation de la vie humaine contre la Barbarie.


Nous ne répondrons pas, ici, pour d’autres blogs incriminés en tant « qu’anti-Français » (sic. : il faudrait savoir à la fin ! On « roule pour Le Pen » ou on a droit au qualificatif classique sortant tout droit de sa bouche ?)

Ces flagorneries font oeuvre de vanité (L’Ecclésiaste) : Mme Hoffenberg devrait savoir que tout ce qui est exagéré est insignifiant. Le débat qui s’annonce, orchestré par les parachutés de la Présidence, risque de confiner au grotesque. D.ieu préserve!


[1] Je salue, en passant, la mémoire de Marie B. (1925-2003), étudiante de 19 ans, déportée du convoi 76 du 30 juin 44, dont on m'a rapporté, ensuite, qu'elle a connu Simone Veil lors des évènements les conduisant d’Auschwitz à Bergen-Belsen, désignés sous le funeste nom de "Marche de la Mort".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories