Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

politique-arabe-de-la-france.jpg

 

 

Retrouvez tous les articles liés à ce thème dans les dossiers  

 

Création d'un Etat Terroriste Banniere Freres musulmans Dossier-Mythes-et-realites-du-P-O.jpg

 

 

Il est bel et bon de vouloir mettre à bas des dictatures, mais il l’est moins de refuser les mouvements migratoires de  populations qui s’ensuivent. De ce point de vue aussi, il devient de plus en plus difficile de comprendre la politique du président de la République vis-à-vis de l’Etat d’Israël et de son peuple. Aucune occasion ne lui paraît superflue de protester de son amitié à leur égard, mais il apparaît à présent, nettement, que c’est bien la diplomatie française qui s’active en Europe et ailleurs, dans le but de faire reconnaître un Etat palestinien sans l’accord express d’Israël. Compte-tenu de sa gravité, un double-jeu de cette sorte ne saurait se poursuivre sans mettre en cause la dite amitié.

Car, pourquoi la Kabylie, le Piémont, la Bavière, l’Ecosse, la Catalogne ou la Corse n’entreprendraient pas, également, de se faire reconnaître de cette façon, pour peu que s’y  prêtent, à l’ONU, des majorités idéologiques et confessionnelles devenues mécaniques ? Faut-il s’interroger  longtemps pour savoir en quelles mains ne tarderait pas à tomber un Etat palestinien qui se prévaudrait, face à l’Etat d’Israël, de tous les attributs de la souveraineté sans en assumer les obligations ?

Proclamer qu’une telle reconnaissance ne serait pas accordée sans garanties internationales formelles, concernant la sécurité de ce dernier, paraît depuis le mois de décembre, au moins, parfaitement dérisoire. En décembre, Moubarak était le  maître de l’Egypte. Aujourd’hui, lâché par ses alliés flagorneurs d’alors, il est menacé de pendaison.

La France est entrée en campagne pour l’élection du prochain président de la République. Cette élection présente une particularité. L’on ne peut y concourir au second tour qu’à la condition d’avoir passé le premier. Dans l’état actuel des sondages, les écarts sont minimes entre les prétendants et prétendantes à la magistrature suprême. Quiconque braquera de manière inconsidérée une partie même minime de l’opinion publique française compromettra sa place au second tour. Les Juifs de France ne sont pas unanimes dans leurs votes, mais nul ne peut douter de la  forte désapprobation qu’ils exprimeraient, le moment venu et fort démocratiquement, vis à vis de quiconque, par lâcheté ou par démagogie, contribuerait à mettre en danger l’existence d’un Etat contre lequel s’ameutent d’autres Etats qui veulent directement ou obliquement lui prendre la vie. Raphaël DRAI - raison-garder

 

 

Juppe1.jpg

"Je ne suis pas sûr qu'il y ait un avenir à long terme pour Israël dans cette espèce de fuite en avant sécuritaire. C'est peut-être très bon à très court terme pour les prochaines élections israéliennes, mais je ne suis pas sûr que ce soit bon pour l'avenir de ce pays. Alain Juppé - Suite .

L'affaire des livres scolaires

Quelques réflexions opportunes

La "French Connection" Par DOUGLAS M. BLOOMFIELD 

Le quai d’Orsay et les subtilités du langage diplomatique -Jean Szlamowicz

En Europe, le naturel revient au galop

Les Palestiniens sont-ils prêts pour la paix? Incitation palestinienne comme une violation des normes juridiques internationales 2/2 Alan Baker 

Les Palestiniens sont-ils prêts pour la paix? Incitation palestinienne comme une violation des normes juridiques internationales 1/2 Alan Baker 

L'acceptation d'un Etat juif par les arabes "palestiniens" est-elle possible  ?  

Le Serment du Hamas à Khartoum : faire oublier la Libye/Syrie, maintenir l’attention médiatique, creuset de la Cause et entraîner l’Egypte à sa suite. 

Pourquoi l'incitation à la haine de l'Autorité palestinienne, des factions palestiniennes est–elle ignorée ?  Par Dore GOLD 

Si la paix au Proche-Orient vous intéresse vraiment … par Jean-Pierre Bensimon,

L’heure est venue de démasquer les détracteurs d’Israël

Pourquoi l'Islam n'acceptera jamais l'existence d'un Etat d'Israël 

 

 

 

La France a inventé le peuple palestinien !

Valérie Hoffenberg révélée par le Canard Enchaîné

Les négationnistes Alain Juppé, Mah'moud Abbas et les autres -

Incident diplomatique : La sénatrice PS M. Cerisier-Ben Guiga traite des députés israéliens de « colonialistes » en pleine visite protocolaire ! 

La France, par son Centre Culturel de Gaza, expose et soutient des artistes violemment anti-israéliens 

Valérie Hoffenberg et Gil Taïeb se déchirent par Facebook 

Le parti socialiste français s'invite dans le conflit israélo-palestinien

Pourquoi Alain Juppé a brièvement relancé le fantasme d’une « médiation » française au Proche-Orient.

Ces élus et municipalités françaises qui soutiennent le terrorisme !

La Campagne d’Hoffenberg fait une victime collatérale : « un enfant est mort », de Charles Enderlin

Une belle paire de claques pour Valérie Hoffenberg - Une par Juppé, une autre par les francophones d'Israël 

Israël, censuré à l'Assemblée nationale Par Claude Goasguen

A.Juppé met, tout simplement, en doute 'l'AVENIR" d'Israël"

Quelques mythes du discours français sur le conflit du Proche-Orient 

Le père de Gilad Shalit a annoncé lundi sur Europe 1 le dépôt d'une plainte à Paris.

France : La politique de la menace ne mène nulle part

Communiqué. la France a t'-elle déclaré la guerre à Israël ?

Au sujet de la conférence de paix proposée par la France.....un piège ! 

Pourquoi les dirigeants européens incitent à la guerre totale au Moyen-Orient ? Par Eldad Tzioni 

La France débloque 10 millions d'euros pour les Palestiniens et critique Israël.L'Europe 124 millions. Les 10 milliards de l'an dernier se sont envolés ! L'AP réclame encore 5 milliards..

LE BUCHER DE NOS ILLUSIONS (la France et ses financements) Gabriel Lévy

Nicolas Sarkozy ex-ami d’Israël par Victor Perez

.."Il n'y aura pas de sécurité pour Israël sans un "Etat palestinien" "démocratique"(terroriste) à ses frontières (sa place)..." Sarkozy clairvoyant

Juppé et les Frères Musulmans Par Alain Rubin

L’UNION POUR LA MEDITERRANEE : QUE SONT NOS AMIS DEVENUS ? Gabriel Lévy

L'A.palestinienne raye Israël de la carte - Dans les écoles,livres scolaires et administrations et est prête pour le futur état à la place d'Israël.

Blague sordide d'Abbas responsable de l'incitation à la haine devant Sarkozy : Israël doit "préparer la paix pour les générations futures" 

La France, s’est plantée avec Kadhafi et Assad, va-t-elle se planter avec Abbas ?

Le 'Hamas attend son heure et n'est pas interessé par l'Initiative d'Abbas, (contrairement a ce qu'à dit ce dernier à N.Sarkozy) Par Danny Rubinstein 

France - Récéption royale pour le terroriste et négationniste Mah'moud ABBAS 

Article à la gloire de Valérie Hoffernberg : Réfléchir avant de voter

Valérie Hoffenberg à la courte mémoire

Hoffenberg met en selle les Islamistes pro-iraniens d’El Wasat en Egypte !

V.Hoffenberg investie, Philippe Karsenty sera son opposant sérieux à droite

Quand la France rendait un hommage Officiel au pire terroriste que la planète ait porté
(J'ai choisi ce texte de Jacques Garello de 2004)

L’INHUMANITE EN DEUIL

Arafat.jpg


Ce titre barrait la une du « Méridional », un quotidien marseillais aujourd’hui disparu, au lendemain de la mort de Leonide BREJNEV. On devait au dictateur soviétique quelques actes notoires d’exterminations et d’oppressions naturellement inscrits dans un régime inhumain.

Je n’ai pas hésité à le reprendre pour saluer comme il me semble convenir la disparition de Yasser ARAFAT.

Il ne manque pourtant pas de raisons pour vanter tous les mérites et toutes les vertus du leader palestinien, et nos gouvernants et nos médias ont su les rappeler : un homme de la paix, un homme soucieux de son peuple, un homme ami de la France. Cela valait certainement les hommages officiels qui lui ont été rendus, cela légitimait l’accompagnement du premier ministre, du Président de l’AssembléeNationale, d’une foule de ministres et d’ambassadeurs, ainsi que les fortes paroles de notre Président, et les honneurs de la Garde Républicaine.

Homme de paix, c’est certain. Yasser ARAFAT a d’abord et avant tout été le chef du terrorisme palestinien. Fondateur du Fatah, il a semé la violence et la discorde dans tout le Moyen Orient. En 1971 avec le « Septembre noir », il met la Jordanie à feu et à sang, contre les Jordaniens eux-mêmes et les Egyptiens qui ne voulaient pas voir lever une armée de fanatiques dans la région. En 1982 c’est au Liban qu’il porte la guerre civile, en installant dans des camps les Palestiniens qui seront ses partisans en même temps que ses otages. Beyrouth assiégée devient le siège du pouvoir de Yasser ARAFAT, un pays pacifique devient la capitale du terrorisme, et les réflexes d’autodéfense des Israéliens vont faire de ces Palestiniens un peuple martyre aux yeux de l’opinion publique mondiale – exactement ce que voulait le grand leader de ces gens qu’il avait égarés et fanatisés. Enfin, la deuxième Intifada est lancée sur les ordres directs de Yasser ARAFAT, et ruine dans l’immédiat toutes les chances de négociation avec Israël. Tout cela valait bien un prix Nobel de la Paix.

En homme soucieux de son peuple, Yasser ARAFAT a toujours oublié son intérêt personnel pour se sacrifier à la cause nationale. En multipliant les camps où il pouvait facilement recruter et entraîner des terroristes et, depuis quelque temps, des kamikazes, ARAFAT semait et entretenait la misère et la haine. A Ramallah et dans la bande de Gaza, il a isolé ses compatriotes des Israéliens, alors même que pendant longtemps des échanges économiques étroits s’étaient noués, offrant aux Palestiniens le travail et le commerce qui leur permettaient d’améliorer leurs conditions de vie.  Sait-on au moins que cet homme, toujours sobrement vêtu, avec pour seul luxe son panache blanc et noir, a pris soin d’épargner patiemment, jusqu’au point d’accumuler une fortune qu’il destinait aux bonnes œuvres de ses compatriotes ? A la tête de la huitième fortune du monde, accumulée grâce à un labeur incessant, il s’apprêtait sans doute à la distribuer aux pauvres, dès qu’ils auraient eu enfin une terre leur permettant de faire fructifier cette manne. En attendant ce jour heureux, il restait quelques maigres millions à Madame pour faire son shoping à Paris, elle le faisait avec plaisir, créant des emplois et des ressources pour la France. Cela valait bien un coup de keffieh.

Car ARAFAT était un ami de la France, qui le lui rendait bien. Dès 1969 Georges POMPIDOU faisait le choix d’ARAFAT et des Palestiniens contre Charles HELOU et les Libanais chrétiens. La diplomatie française prend alors ses distances non seulement avec la plupart des autres pays occidentaux, mais aussi avec les Etats arabes. Sitôt élu, Valéry GISCARD d’ESTAING envoie son ministre des affaires étrangères Jean SAUVAGNARGUES à Beyrouth pour sceller l’amitié franco-palestinienne. Elle sera sans faille sous tous les gouvernements successifs, avec une mention spéciale à Claude CHEYSSON, que l’on a aimé retrouver aux côtés de la dépouille mortelle du leader bien aimé. Il va sans dire que depuis l’accession au pouvoir du Likoud, et notamment avec Ariel SHARON, le soutien de la France aux Palestiniens s’est encore renforcé. Un soutien que la France a d’ailleurs réussi à faire endosser à Bruxelles, qui subventionne les Palestiniens sur le budget européen : les contribuables européens ignorent peut-être qu’ils soutiennent une cause humanitaire de ce type. C’est évidemment ce soutien aux Palestiniens qui a mis la France dans le camp anti-BUSH, et pro-SADDAM. Voilà pourquoi il était normal, douloureusement normal, que le dernier souffle d’ARAFAT soit recueilli sur cette terre de liberté et de fraternité qu’est la nôtre.

On dit que la France est désormais bien placée pour hâter l’avènement d’une solution pacifique au Moyen Orient. Est-ce à dire que Michel BARNIER va se faire l’exécuteur testamentaire de Yasser ARAFAT, et soutenir la fraction dure et terroriste de l’OLP ? Je croirais plus volontiers que la seule chance d’une paix rapprochée réside précisément dans la disparition d’un homme qui a rendu impossible toute négociation, toute compréhension, toute concorde entre des peuples condamnés à faire un choix : vivre ensemble ou périr dans la haine et le chaos. ARAFAT avait fait le choix de la mort. Sa mort peut signifier le retour à la vie.

Je le souhaite pour la paix, pour le peuple palestinien, et pour l’image de la France.

 

Jacques Garello
Le 15 Novembre 2004 

 

      Pour en savoir plus encore

 

Dossier-conflit-Israelo-arabe.jpg Logo-Pays-A-musulmans-et-voisins-hostiles-copie-2.jpg


Partager cette page

Repost 0
Published by

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories