Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

     

ROCH HACHANA 5771  ראש השנה תשע"א


 

Guide de la Fête


spacer.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le calendrier de Roch Hachana
Le calendrier de Roch Hachana 2010
Vue d'ensemble de la fête de Roch Hachana en 2010
Un calendrier pratique qui vous guidera à travers les mitsvot, rites et coutumes de la fête. Imprimez-le pour l'avoir sous la main pendant Roch Hachana...
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le jour précédant Roch Hachana
Le jour précédant Roch Hachana
L'annulation des voeux, le mikvé, les Psaumes et pas de Choffar, ce sont là quelques pratiques de la veille de Roch Hachana.
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Allumez les bougies de la fête (et du Chabbat)
Allumez les bougies de la fête (et du Chabbat)
Les femmes et les jeunes filles accueillent la nouvelle année et la fête de Roch Hachana avec la sainte lumière des bougies de la fête.
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Vœux pour la Nouvelle Année
Vœux pour la Nouvelle Année
A Roch Hachana, il est de coutume de se bénir mutuellement en se souhaitant une bonne année... Egalement: envoyez des cartes de vœux électroniques à votre famille et vos amis!
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Repas du soir de Roch Hachana
Repas du soir de Roch Hachana
Kidouche, fruit nouveau, pomme et 'hallah trempées dans le mien, et les plats de Roch Hachana traditionnels -- votre guide pour les repas de la fête.
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le Seder de Roch Hachana selon la tradition séfarade
Le Seder de Roch Hachana selon la tradition séfarade
Les deux soirs de Roch Hachana, différents aliments sont consommés pour symboliser nos souhaits et nos espoirs pour l'année qui débute...
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le Choffar
Le Choffar
Le Choffar dans les sources
De quoi est fait le Choffar ? Que représente-t-il ? Réponse dans les sources talmudiques
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Jetez vos péchés
Jetez vos péchés – Tachlikh
Le premier jour de Roch Hachana, nous nous rendons auprès d’un lac, d’une rivière ou de la mer et récitons le Tachlikh, dans lequel nous jetons symboliquement nos péchés à l’eau...
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Les lois de Yom Tov
Les lois de Yom Tov
Savez-vous faire la fête ?
Les fêtes bibliques du calendrier juif comportent de nombreuses lois et tradictions. Qu'est-ce qui est permis et interdit ? Et quelles sont les mitsvot spécifiques à Yom Tov ?
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif
Avec universtorah


 

 

 

pdf0020-photot1.jpg

 

 

fe0001-titre.jpg


1. Les fêtes austères


fe0001-techouv.jpg
      Rabbi Eli'ézèr disait : " Fais repentance un jour avant ta mort. " - Un homme peut-il savoir à quel moment il mourra ? lui demandèrent les disciples. Non. 

      C'est bien pourquoi l'homme doit se repentir aujourd'hui même, de crainte qu'il ne meure demain. Il doit même se repentir tous les jours de sa vie, afin "qu'en tout temps ses vêtements soient blancs", selon la parole de sagesse de Salomon dans Ecclésiaste 9/8. 

      Les fêtes austères comprennent trois étapes : 
1) Roch Hachana, le Nouvel An appelé encore Yom Hadine (jour du jugement), ou Yom Hazikarone (jour du souvenir), ou Yom Térou'a (jour de la sonnerie du Chofar). 
2) Les dix jours de pénitence, ou 'Asserèt Yémé Téchouva : du 1er Tichri au 10 Tichri. 
3) Yom Kippour (jour du grand pardon) appelé également Chabbate Chabbatone. Texte Normal


2. Roch Hachana : le Nouvel An


fe0001-tableau.jpg
      Le jour de Roch Hachana est le jour anniversaire de la création du monde et plus particulièrement de celle du premier homme. 

      D'autres événements heureux ont eu lieu à Roch Hachana : 

- La naissance des patriarches ; 

- La prière exaucée de Sara, Ra'hél, 'Hanna (toutes trois stériles) ; 

- Yossèf sortit de prison et accéda au trône d'Egypte ;

- Le Roch Hachana précédant la sortie d'Egypte, les Bné Israël furent déchargés du fardeau de l'esclavage ; 

- Adam fut non seulement créé en ce 1er Tichri, mais également installé dans le Gane 'Edèn. 


      Aussi, Roch Hachana est donc devenu, pour les enfants d'Israël, un jour particulièrement favorable pour le pardon des fautes.


3. Yom Hadine: jour du jugement


fe0001-yomdin.jpg
      Roch Hachana est le jour du jugement pour tous les habitants de la Terre. Tous les habitants passent devant l'Eternel comme des brebis devant le berger : un à un, et d'un seul coup d'œil, l'Eternel examine les mérites et les fautes de chacun. 

      D'après la tradition, trois livres sont ouverts devant D' : Un pour les Justes, le second pour les moyens, le troisième pour les mécréants. Les Justes sont inscrits immédiatement dans le Livre de la vie. Les mécréants sont condamnés à mourir, et les moyens doivent attendre la fin de Kippour. Si, pendant les dix jours de pénitence et le Yom Kippour, ils regrettent amèrement leurs fautes, s'ils font un effort pour améliorer leur conduite et réparer leurs fautes, alors ils seront inscrits et scellés dans le Livre de la vie. 

      Les fautes de l'homme peuvent être commises soit envers l'Eternel, lorsqu'il s'agit de lois religieuses ou morales, soit envers l'homme, lorsqu'il s'agit de lois sociales. Ces fautes peuvent être faites volontairement, elles sont alors très graves. Involontaires, elles sont alors moins graves, mais considérées tout de même comme des fautes.


4. La Téchouva : porte ouverte sur l'espérance


fe0001-profete.jpg
      Aucune personne n'est jamais condamnée définitivement à cause de ses fautes, car elle peut se repentir, en regrettant de s'être mal conduite et en promettant de mieux se conduire à l'avenir. 

      La Téchouva est comme une nouvelle naissance. Le Ba'al Téchouva est considéré comme un nouveau-né qui n'a jamais péché. 

      Même si nos fautes sont rouges comme le sang, par la Téchouva elles deviennent blanches et pures comme la neige. On peut faire Téchouva à n'importe quel moment de sa vie. 

      Roch Hachana est une journée grave, car notre sort y est décidé pour l'année qui commence. Aussi, nous ne disons pas le Hallèl pendant Roch Hachana, bien que ce soit un jour de fête.


5. Yom Térou'a : jour de la sonnerie


fe0001-teroua.jpg
      Roch Hachana est appelée Yom Térou'a, jour de la sonnerie du Chofar. Le Rambam (Maïmonide) dit que la sonnerie du Chofar est un véritable appel aux fidèles : " Réveillez-vous de votre sommeil, examinez votre conduite, faites retour vers l'Éternel, améliorez votre vie. " 

      Le Rav Sa'dia Gaone nous enseigne que l'on sonne Chofar le jour de Roch Hachana pour : 

-Proclamer solennellement que l'Éternel est le maître du monde,

-Rappeler la Révélation sur le mont Sinaï, et notre engagement de Na'assé Vénichma.

-Rappeler les messages des prophètes d'Israël, mais aussi les fanfares guerrières des ennemis d'Israël lors de la destruction du Temple. 


      Par la sonnerie du Chofar, sacrifice d'Its'hak est présent devant Hachèm. Le Chofar signifie aussi que nous sommes prêts à nous sacrifier, que nous sommes brisés par le poids de nos fautes. Enfin le Chofar fait penser au jour du jugement dernier, au rassemblement des dispersés d'Israël et à la résurrection des morts.


6. Les deux soirs de Roch Hachana


fe0001-table.jpg
      A l'issue de l'office du soir, l'on échange des vœux et l'on se souhaite réciproquement LÉCHANA TOVA TIKATÈV VÉTÉ'HATÈM, ce qui veut dire, soyez inscrits et scellés pour une bonne année. 

      Pour une femme,l'on dit : ...TIKATÈVI VÉTÉ'HATÉMI. L'on ne formule plus ce souhait l'après midi, car les Tsadikim (justes) étant immédiatement inscrits dans le livre de la vie, il y a lieu de considérer son prochain comme un juste parfait. C'est pourquoi l'on se souhaite GUEMAR 'HATIMA TOVA, ce qui veut dire "une bonne fin d'inscription". 

      Pour une femme, Le Kiddouch est prononcé sur du vin, les hommes y ajoutent la bénédiction de Chèhè'hèyanou. Après s'être lavé les mains (Nétilate Yadaïm) et avoir récité la bénédiction Hamotsi sur deux pains (Lè'hèm Michné), on en distribue aux assistants. 


fe0001-table-tichri.jpg
      On trempe le pain dans du miel, symbole d'une année douce. On a l'habitude de manger des aliments dont le nom nous augure une bonne année et constitue autant de symboles de l'année douce que nous demandons à Dieu. 

      Dans le rite Séfarade,la consommation de ces aliments suivants constitue un véritable Sédèr. Bien sûr, on récitera les bénédictions de jouissance ...boré peri ha'éts (avant de consommer le premier fruit de l'arbre) et ... boré peri haadama(avant de consommer le premier fruit de la terre ou légume non cuit), ainsi que le Yéhi ratsone correspondant à chaque aliment. 

Nous remercions le Grand Rabbin Jacques Ouaknine Chalita, qui nous à autorisé 
à utiliser pour ce dossier, des passages de son livre 
De Génération en Génération être juif.



7. Sédèr de Roch Hachana


fe0001-datte.jpg


      Datte (Témarim), dont le préfixe TAM, de TAMAR (datte) est assimilée à la syllabe TAM de YTAMOU qui veut dire anéantis, en souhaitant l'anéantissement de nos ennemis. 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, que soient anéantis tes ennemis et tous ceux qui cherchent à nous nuire. 





fe0001-grenadier.jpg


      Grenade (Rimone) qui évoque la multiplicité des mérites que nous souhaitons acquérir. 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, que nos vertus et nos mérites augmentent comme les graines de grenade. 





fe0001-nouvelanjuif.jpg




      La pomme trempée dans du miel, en se souhaitant "une douce et bonne année". 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, de nous donner une année bonne et douce. 




fe0001-citrouille.jpg




      La Citrouille ou du potiron, dont la syllabe KRA' est contenue dans le mot TIKRA' (tu déchireras les mauvais décrets) et dans le mot YKAR'OU (mentionner nos mérites). 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, d'annuler tous les mauvais décrets à notre en contre. 




fe0001-jujube.jpg




      Jujubes ou des haricots verts, du sésame, pour lesquels l'appellation de ROUBYA correspond aux lettres du mot YRBOU (se multiplient), en se souhaitant d'acquérir beaucoup de mérites. 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, que se multiplient nos mérites. 




fe0001-bletes.jpg




      Blettes ou des épinards, en raison de la similitude entre les mots SILKA (blettes) et YSTALKOU (que disparaissent nos ennemis). 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, que disparaissent tes ennemis et tous ceux qui cherchent à nous nuire. 




fe0001-brebis2.jpg




      Tête de mouton 
ou de carpe, en se souhaitant "d'être à la tête et non à la queue". 

Qu'il te soit agréable, Seigneur notre D' et D' de nos pères, de nous placer en tête et non au dernier rang des nations.

fe0001-fin.jpg

 

 




Avec lamed.fr


 

 

Le Sens de Roch HachanaRoch Hachana est le moment où chacun d’entre nous doit formuler un projet de vie, en usant de sa tête et de son
intellect.


 

Tout le monde sait que Roch Hachana marque le Nouvel An Juif. La Michna dans Roch Hachana nous enseigne que le judaïsme reconnaît en fait plusieurs jours de Nouvel An. Tout comme la société civile a un début d’année scolaire, une rentrée parlementaire, un jour de collecte des impôts, le judaïsme reconnaît lui aussi différents jours de Nouvel An qui marquent différentes occasions.

Il en existe quatre. Le 1er Nissan est le Nouvel An du règne du roi et des fêtes. Le 1er Eloul est le Nouvel An des dîmes sur le bétail. (Rabbi Elazar et Rabbi Chimon placent toutefois ce dernier au 1er Tichri.) Le 1er Tichri est le Nouvel An des libérations et des années de jubilée, de la plantation et des dîmes sur les récoltes légumières et céréalières. Le 1er Chevat, est le Nouvel An des arbres, d’après Beit Chammaï ; Beit Hillel, quant à lui, le place au 15 de ce mois.

L’AUBE DES TEMPS ?

Le Nouvel An marque le passage du temps selon un critère objectif ou subjectif. Que démarque donc l’année juive ?

La réponse traditionnelle est que Roch Hachana commémore la Création du monde. On considère donc que Roch Hachana délimite le commencement des temps.

Le Talmud, toutefois, rapporte la controverse suivante concernant la Création :

Rabbi Eliézer dit : « En Tichri le monde fut créé »… Rabbi Yéoshou’a dit « En Nissan le monde fut créé ». (Roch Hachana 10b-11a)

L’opinion de Rabbi Eliézer est clarifiée par le Midrach qui explique que le monde commença à exister seulement le 25 Eloul (1).
Ainsi quand Rabbi Eliézer se référait à la création qui s’est déroulée le 1er Tichri,il parlait du sixième jour et donc de la création de l’homme, Adam.

Néanmoins, nous voyons que ces deux grands sages Rabbi Eliézer et Rabbi Yéoshou’a discutaient de savoir si la création avait eu lieu en automne ou au printemps. Il semble étrange qu’une question aussi fondamentale que la date de la création puisse être sujet à débat (2).

Rabbénou Tam, par contre, ne voit aucune contradiction entre ces deux opinions, considérant qu’elles ne s’excluent pas mutuellement, il déclare :

« Ceci et cela sont les paroles du D.ieu vivant, et on peut dire que la pensée créatrice fut conçue en Tichri, alors que la création elle-même ne s’est réalisée qu’en Nissan. » (Tossefot Roch Hachana 27a)

Célébrons-nous le début ou la fin du processus de création ? Quel aspect de la Création est dominant : la pensée ou l’acte de création ?

D’après Rabbénou Tam, ces deux sages ne sont pas en désaccord, la création implique un processus. La question est : Célébrons-nous le début ou la fin de ce processus ? Leur discussion ne vient que souligner quel aspect de la Création est dominant : la pensée ou l’acte de création ? D’après Rabbénou Tam, en Tichri, D.ieu a formulé une pensée créatrice. Quelle est la signification d’une telle pensée ?

Cette idée d’ « une pensée créatrice » possède un enseignement parallèle qui devrait nous éclairer sur ce passage. Dans son commentaire sur le tout premier verset de la Torah, Rachi constate que le Nom de D.ieu utilisé pour décrire la Création est Elokim qui se réfère à l’aspect de D.ieu duquel émane la justice. Plus tard dans la Genèse (2 :4), quand la Création est récapitulée, la Torah emploie une terminologie différente pour décrire D.ieu, usant du Nom ineffable de D.ieu, le Tétragramme, plus Elokim- une combinaison que l’on traduit généralement par « Seigneur D.ieu ». A travers ce nom, les deux aspects de jugement et miséricorde sont exprimés.

Le Midrach explique pourquoi les deux termes sont employés, mais néglige d’expliquer pourquoi dans le premier verset de la Torah seul le terme Elokim est utilisé, ce qui implique un usage exclusif de la justice pour créer le monde.

Rachi explique que l’idée de création est représentée par Elokim et que cette idée repose sur la justice. La création elle-même toutefois renferme aussi bien miséricorde que justice, fusionnées ensemble comme décrit dans le Midrach.

Rav Guédalyah Shore (dans Or Guédalyahou) suggère que nous pouvons tirer la conclusion suivante : La pensée créatrice repose sur la justice, la création effective repose sur la miséricorde et le jugement. La pensée créatrice a eu lieu en Tichri, alors que la création effective a eu lieu en Nissan. Pour cette raison, Tichri est un temps de jugement, alors que Nissan est un temps de miséricorde.

JUGEMENT ET MISERICORDE

Si nous poussons plus loin ce raisonnement : le strict aspect du jugement, qui repose sur la création de D.ieu par la pensée, se limite à la pensée. Ainsi, le jugement strict auquel l’homme est soumis concerne ses pensées. Par contre, quand il est question des actions de l’homme, le jugement de D.ieu est tempéré par la miséricorde.

L’objectif majeur de Roch Hachana est lié à la pensée. A Roch Hachana, l’objectif est de formuler un plan, tout comme D.ieu a façonné le projet de la Création, l’homme doit trouver un plan pour sa propre création, sa vie. Ce plan est jugé par D.ieu avec une incroyable rigueur. Que l’homme parvienne à vivre ou non à la hauteur de son plan, il est jugé avec miséricorde ; dans le monde de l’action D.ieu a fusionné rigueur et miséricorde. D.ieu comprend la fragilité humaine.

Le terme « Roch Hachana » prend peut-être ainsi un sens plus : c’est la « tête de l’année », le moment de penser.

C’est le moment où chacun d’entre nous doit formuler un projet de vie, en usant de sa tête et de son intellect, du Tselem Elokim - l’image divine qui est en nous (3).
Nous sommes jugés avec rigueur pour ce plan, car il reflète le degré auquel nous utilisons notre Tselem Elokim.

En ce qui concerne la réalisation de notre projet, c’est une autre histoire. A certains moments, l’homme échoue du fait de ses instincts primaires, ce que D.ieu peut comprendre. Mais ne nous leurrons pas, nous sommes jugés pour ces erreurs, simplement, ce jugement est tempéré de miséricorde.

Cette idée d’un plan, envisagé comme une entité indépendante de la réalité effective, est reflétée dans la Akeida, quand Avraham est appelé à sacrifier son fils. Une fois qu’Avraham est prêt et détermine un plan d’action, il n’est pas nécessaire qu’il aille jusqu’à sa réalisation. D.ieu considère les pensées positives des Justes comme si elles s’étaient accomplies.

A Roch Hachana, toute l’humanité se tient devant D.ieu, apeurée et tremblante au jour du Jugement. Puissions nous tous avoir la sagesse de formuler un plan adéquat pour diriger nos vies, puissions nous tous recevoir la force de réaliser ce plan et puisse D.ieu avoir pitié de nous si nous échouons.

Puissions nous tous être immédiatement inscrits et scellés dans le livre de la vie.

 

Traduction et Adaptation de Tsiporah Trom

 

 

 

Récits


spacer.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Et toutes Tes créatures sauront…
Et toutes Tes créatures sauront…
La force de Roch Hachana
Le gourou avait demandé à Eytan de se détacher totalement du Judaïsme...
Discuss 1 Commentaire
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif La vision
La vision
Roch Hachana dans l'enfer du Goulag
J’étais emprisonné dans un camp de travail, à l’extrême nord de l’Union Soviétique. Il faisait soixante degrés en dessous de zéro et tout ce qu’on pouvait voir, c’était de la neige, partout.C’était Roch Hachana et je ne pouvais réfléchir qu’à une chose : où se trouvaient ma femme et mes enfants ?
acer.gif" width="8" alt="spacer.gif" />
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le « Cocorico ! » du peintre
Le « Cocorico ! » du peintre
Leçon de prière
En ce qui me concerne, je suis prêt pour Roch Hachana. J’y suis même prêt depuis avant Pessa’h ! Laissez-moi vous expliquer...
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le Choffar du roi d’Espagne
Le Choffar du roi d’Espagne
La boucle est bouclée...
Le roi d'Espagne déclara alors : « Monsieur le Grand Rabbin ! J’ai reçu de nombreux cadeaux et trophées de nombreux chefs d’états des quatre coins du globe. Mais ce cadeau-là est porteur d’une signification historique et je vous suis extrêmement reconnaissant pour ce Choffar et... pour ce récit ! »
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le passe-partout
Le passe-partout
Quand il s'agit d'ouvrir les portes du Ciel
Finalement, le grand jour arriva. C’était le matin de Roch Hachana et Rabbi Zeev était sur l’estrade au centre de la synagogue du Baal Chem Tov, au milieu des rouleaux de la Torah et entouré d’une mer de corps enveloppés de Taliths.
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif Le Choffar qui sauva une vie
Le chofar qui sauva une vie
Jusqu'où le Choffar résonne-t-il ?
Jacob Vidal, médecin auprès la cour du Sultan Mohamed II de Turquie avait une fille de treize ans nommée Miriam. Un jour, celle-ci regarda par la portière de son carosse et fut aperçue par un jeune notable turc. Ce fut le début d'une terrible histoire dont le dénouement tient sur un Choffar...
spacer.gif
Index_item_bL.gif spacer.gif Index_item_bR.gif
spacer.gif
Index_item_tL.gif spacer.gif Index_item_tR.gif
spacer.gif A l'ombre de la mort
A l'ombre de la mort
Miracle sous les bombardements
Les Fêtes Solennelles de 1940 furent de véritables jours d'expiation et de repentance pour la poignée de Juifs qui restaient encore à Mannheim, en Allemagne...

Partager cette page

Repost 0
Published by

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories