Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 08:55
Par Aschkel

Faut vraiment être Gonflé !!!



O
ui, je suis fou !!!



Le président iranien appelle au désarmement des USA et d'Israël

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a appelé mardi au désarmement nucléaire des Etats-Unis et d'Israël, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Fars.

"Le gouvernement américain possède près de 8.000 ogives atomiques et elles doivent être désarmées, et son allié corrompu, le régime sioniste (d'Israël), possède environ 400 ogives atomiques qui doivent également être désarmées", a souligné M. Ahmadinejad devant les habitant de Shiraz, capitale de la province de Fars située au sud du pays.

Plus tôt dans la journée, M. Ahmadinejad a réfuté les accusations américaines selon lesquelles Téhéran fabrique des bombes nucléaires.

"(Vous devriez) savoir que si nous voulions fabriquer des bombes, nous aurions assez de courage pour annoncer que nous fabriquons des bombes", a déclaré le président iranien, cité par Press TV.

Les Etats-Unis et ses alliés occidentaux accusent l'Iran de dé velopper secrètement des armes nucléaires sous couvert d''un programme civil nucléaire. L'Iran nie cette accusation et a souligné que son programme nucléaire n'a que des fins pacifiques. 

L'Iran critique le meurtre "d'innocents" au Yémen

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a déclaré mardi que son pays s'inquiète du meurtre des "innocents" au Yémen, a rapporté Press TV.

"L'Iran est attristé par la situation actuelle au Yémen, le meurtre des frères musulmans", a déclaré M. Mehmanparast aux journalistes lors de son point de presse hebdomadaire.

Dénonçant le meurtre "d'innocents", il a déclaré que "les actions militaires contre les civils sont inhumaines", a souligné le média.

L'actuel conflit au Yémen se résoudra si les parties organisent des négociations rapidement et si les forces étrangères arrêtent de s'immiscer dans les affaires internes du pays, a-t-il ajouté.

Le Yémen accuse l'Iran de soutenir la rébellion chiite dans le nord du pays, mais Téhéran nie cette allégation.  

 Source : Xinhua - http://french.news.cn/

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 17:20
Abbas refuse l\'offre de pourparlers immédiats de Nétanyahou


Mais alors pas drôle du tout.

C'est que ABBAS est vraiment atteint !

La plupart des pays arabes savent trés bien que leurs revendications historiquement n'ont aucun sens, il n'y a encore qu'un félé comme celui-là pour y croire.

Rapines et razzia(quand ils sont calmes) depuis 14 siècles, mais là la blague a assez duré ! 



Abbas: Jérusalem est à nous et le restera toujours

[Jeudi 17/12/2009 16:40]

 

Dans un discours prononcé à Shehem, le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a réaffirmé que « Jérusalem resterait à jamais la capitale de la Palestine et de la nation arabe et musulmane ». Il a ajouté: « Personne ne pourra rivaliser avec nous dans ce domaine. Jérusalem est à nous et le restera toujours ».

par Claire Dana-Picard 
http://www.actu.co.il/ 
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 05:02
Obama reçoit le président libanais, s'inquiète de la contrebande d'armes


Bachar el-Assad accueille Michel Sleimane à Damas. 


Source http://www.romandie.com/



WASHINGTON - Le président américain Barack Obama a reçu lundi son homologue libanais Michel Sleimane, à qui il a fait part de son inquiétude quant au passage en contrebande dans le pays d'armes qui pourraient menacer Israël.

Extraits :


Mais ces échanges de politesses ont fait place aux désaccords lorsque la question d'Israël a été mentionnée. "Nous avons discuté des menaces israéliennes contre le Liban, qui mettent en danger la croissance économique du pays", a déclaré le président libanais.



Celle-là il fallait la sortir, vraiment, et sérieux il a dit ça !!!!
V
V
V



"Nous avons demandé au président Obama et aux Etats-Unis de faire davantage pression sur Israël pour qu'il applique la résolution 1701" de l'ONU, a-t-il ajouté
. Cette résolution a mis fin en 2006 à la guerre entre Israël et le mouvement chiite Hezbollah, qui contrôle plusieurs régions du Liban, dont le sud, frontalier de l'Etat hébreu.

A ce titre, M. Obama a dit avoir insisté, lors de ses entretiens avec son homologue, sur "le nombre important d'armes qui passent en contrebande au Liban (et) peuvent menacer Israël".

"Le président Sleimane et moi n'allons pas être d'accord sur tous les sujets comme Israël, le Liban, les Palestiniens et la Syrie", a reconnu M. Obama.

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 16:46

Elle est bien bonne celle-là !



Déception suédoise


La Suède n'a pas apprécié la satisfaction exprimée par Israël à la suite de la réunion des 27 à Bruxelles, à la suite de laquelle l'UE a décidé d'exprimer sa demande de voir Jérusalem devenir la capitale de deux Etats, à la suite de négociations.

Le ministre suédois des Affaires étrangères, Karl Bildt, sévèrement remis à sa place précédemment en raison de la position intransigeante de son pays qui avait fâché Jérusalem considère qu'il s'agit d'une politique consistant à « diviser pour mieux régner ».

Le mandat de la Suède à la tête de l'Union européenne doit s'achever à la fin de l'année. Bildt soutient qu'Israël cherche à briser le consensus de l'Union en accordant des jugements de valeur différents selon les groupes et les Etats.

http://www.actu.co.il/ 
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 21:42

"L'interdiction de minarets prouve l'arriération de l'Occident": Kadhafi
http://www.afriquejet.com/actualites/societe/"l'interdiction-de-minarets-prouve-l'arrieration-de-l'occident":-kadhafi-2009120639607.html

[mouammar_kadhafi.jpg]


Le bon mot de Khadaf, qui chaque semaine nous sort une de ces ineptie

Société - Le guide libyen, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA), a affirmé au cours d'un discours à Zlitin (150 km à l'Est de Tripoli) que "le monde occidental est certes avancé au niveau scientifique, mais arriéré dans sa civilisation et au plan social", en réaction à la récente décision de la Suisse d'interdire la construction de minarets dans le pays.


Le guide Kadhafi a signalé dans un discours vendredi soir à l'université Al- Asmariya dans la ville de Zlitin, devant un grand nombre du corps enseignant et des étudiants, que l'Occident a perdu son humanité malgré son progrès et indiqué que la preuve en est que se sont les Occidentaux qui, avec leur technologie, ont créé les moyens d'éradiquer l'humanité et ce sont eux qui ont fabriqué la bombe atomique, chimique et bactériologique et ont cultivé les virus du SIDA, de la grippe porcine dans leurs laboratoires, faisant planer une menace sur la sécurité et la paix dans le monde.


Le guide Kadhafi s'est demandé "si l'humanité a été créée pour vivre sous la menace des missiles transcontinentaux et la terreur des bombes atomiques, bactériologiques, chimiques et les virus?", et a affirmé que "le monde occidental a transformé la vie des gens en un enfer, alors que le monde islamique qui n'a pas encore atteint ce degré de progrès, représente l'humanité et incarne l'esprit de l'humanité".


Le leader Kadhafi a évoqué les attaques de l'Occident contre le Prophète Mohamed, indiquant que ces attaques sont la preuve de l'arriération sur le plan humain des Occidentaux et précisé que les musulmans n'osent pas s'attaquer à Jésus et à Moïse étant donné qu'ils sont des prophètes de Dieu.


Le guide Kadhafi a également évoqué la décision des autorités suisses d'interdire aux musulmans la construction de minarets pour les mosquées dans ce pays et signalé que cette mesure représente une animosité à l'égard de l'Islam vu que l'explication que les Helvétiques ont donné est que les minarets ne sont pas des mosquées, "ce qui est un prétexte pour fuir la responsabilité car le minaret est la base de la mosquée et ne peut être séparé de la mosquée étant donné que si on supprime le minaret c'est comme si l'on avait supprimé la mosquée, car ce qui distingue la mosquée d'un parking de voitures, d'une boutique ou d'un logement, c'est l'existence du minaret".


Il a affirmé que cette décision des autorités suisses est, en réalité, l'équivalent du "jeu avec le feu" qui se retournera contre ses auteurs "car cette mesure d'interdiction s'est répandue en Europe et tous disent nous présenterons au Parlement la question des mosquées et de l'Islam".


Le leader Kadhafi a indiqué que cette décision donne aux musulmans un prétexte d'être intolérant envers l'Occident après avoir permis la construction d'églises et du port de la croix dans le monde musulman qui est un monde humain civilisé et dépourvu de haine et qui donne la liberté de croyance.


Il a ajouté que les Occidentaux veulent la construction davantage d'églises et se disent "pourquoi ne construirons-nous pas des églises à la Mecque", affirmant que cela constitue une haine et une entrave à la liberté de croyance et les droits de l'homme" et précisé que la Suisse a donné une opportunité à la droite extrémiste islamique d'être davantage extrémiste et de prôner l'annulation de tout ce qui a été permis à la religion chrétienne dans le monde musulman, et affirmé que l'Occident à travers sa lutte contre les mosquées a donné des arguments à ceux qui veulent combattre les églises.


Le leader Kadhafi a précisé que la situation du christianisme et des églises dans le monde islamique sera révisée en vertu de cette résolution et de l'action menée actuellement en Suisse et qui se répand en Europe, signalant que les Occidentaux ont donné un prétexte au monde musulman à ce sujet et qu'il ne croit pas qu'il reste encore quelqu'un dans le monde musulman qui donnera des autorisations de construction d'églises.


Il a affirmé que de telles décisions influeront sur les relations économique, commerciale et politique avec le monde islamique et que des appels seront lancés à partir de maintenant pour le boycott économique, commercial, financier et touristique de tout ce qui touche à la Suisse et qu'après cela les pays qui imiteront la Suisse seront mis sur la liste noire.


Le guide Kadhafi a appelé l'Occident en général et l'Europe en particulier à "arrêter de tels jeux" s'ils veulent un monde où règnent la coopération et les investissements réciproques, la paix et la stabilité, et affirmé que le monde islamique est conscient aujourd'hui des prétextes avancés par l'Occident pour s'approprier ses richesses et les piller.


Le guide Kadhafi a mis en exergue les contradictions en Occident, "vu qu'au moment où tout le monde combat le phénomène du terrorisme et Al-Qaida, l'Occident et notamment la Suisse apporte avec cette mesure le plus grand service à Al-Qaida ou à ceux qui se prétendent terroristes pour mobiliser les jeunes en vue de combattre tous ceux qui s'opposent à la religion musulmane".


Le leader Mouammar Kadhafi a affirmé que l'hostilité du monde occidental à l'égard de l'islam et des musulmans s'étendra pour englober les juifs qui sont devenus terrorisés et préoccupés "car ils savent que la campagne de haine contre les religions ne s'arrêtera pas à la seule religion islamique mais que la haine atteindra le judaïsme. Les juifs savent bien comment le christianisme haie le judaïsme et comment les Européens détestent les juifs et leur ont créé les fours crématoires et à gaz".


"Où se trouve la tolérance dont ils parlent, l'humanité, les droits de l'homme et le rejet de la haine?", s'est interrogé le guide libyen avant de signaler que "tous les maux dont ils nous qualifient, ils les appliquent actuellement et toutes les accusations qu'ils nous ont adressées, les condamnent aujourd'hui".


Le leader libyen a appelé les occidentaux à bien tenir compte de leurs intérêts étant donné qu'ils ont besoin du pétrole, du gaz, des ports, de la mer, de l'énergie solaire, des investissements du monde musulman et les a incités à faire attention avant de perdre ces acquis.


Zlitin - Pana 06/12/2009 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 20:51

L’Iran sermonne et menace…la Suisse !

[Samedi 05/12/2009 21:25]

 

Et oui, Khadaf détenait la palme des blagues du jour, mais là le mottaki l'a remporté pour aujourd'hui !

L\'Iran rejette la «liste noire» terroriste de Washington





Le vote suisse sur les minarets ayant fait l’effet d’une bombe, les Iraniens, spécialistes en la matière (fissile), ont réagi à cette « offense à l’Islam » issue du choix démocratique du peuple helvétique. Le ministre iranien des Affaires Etrangères, Manouchehr Mottaki, a eu un entretien avec son homologue suisse, Micheline Calmy-Rey, par ailleurs grande amie du monde musulman, et qui avait déjà exprimé « sa crainte de voir ce vote avoir un effet boule de neige dans d’autres pays d’Europe ». En bon démocrate, Mottaki a prévenu son homologue « que l’application de la volonté exprimée dans les urnes pourrait avoir des retombées regrettables pour la Suisse, comme pour d’autres pays européens s’ils suivaient la même voie». N’ayant pas peur du ridicule, le ministre iranien expliquait à Mme Calmy-Rey que « les résultats de ce vote vont à l’encontre du prestige d’un pays qui se veut être l’avocat de la démocratie et des Droits de l’Homme dans l’arène internationale », et que « des valeurs telles que la tolérance, le dialogue et le respect sur les convictions religieuses ne devraient ne jamais être mis au référendum ». Mottaki s’est dit persuadé « que la Suisse trouverait les moyens nécessaires, y compris juridiques, pour empêcher la mise en application de l’interdiction approuvée par ses citoyens » !!!

La responsable du DFAE (Département Fédéral des Affaires Etrangères) s’est excusée en rappelant « que ce référendum a été organisé contre la volonté du gouvernement et du parlement suisse » et elle a assuré son homologue « que tout serait fait pour que les droits des Musulmans en Suisse soient préservés ».

Parallèlement à cette conversation « amicale », le ministère iranien des Affaires Etrangères a convoqué l’ambassadrice suisse en Iran, Livia Leu Agosti, pour lui remettre une lettre de protestation officielle de la part du gouvernement iranien, tout comme l’a déjà fait l’ambassadeur iranien à Berne. Mustafa Dolathiar, le responsable du « Département Europe » qui a reçu l’ambassadrice, lui a fait part de ses regrets « que la haine contre les Musulmans en Europe ait été officialisée en Suisse par l’interdiction de l’un des symboles de l’Islam». Selon Dolathiar, « cette décision suisse va faire le jeu des partis d’extrême-droite européens qui veulent créer un conflit mondial entre l’Islam et la Chrétienté ». L’ambassadrice suisse a dû être très gênée, elle qui s’est soumise lors de sa prise de fonction à Téhéran, en déclarant « qu’elle porterait le voile durant toute la période de sa mission en Iran », y voyant « un signe de l’égalité des femmes dans un monde d’hommes » !!

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 14:15
Mais faites-le vite sortir !


ElBaradeï : lever les sanctions sur l'Iran


Un accord secret concocté par le chef sortant de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique). Mohamed ElBaradeï propose à l'Iran de poursuivre son programme nucléaire et de supprimer toutes les sanctions à son encontre. En échange : Téhéran devrait coopérer avec les inspecteurs de l'ONU. C'est ce que révèle un article du 
Times, publié mardi.

Le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei (à gauche). 
PHOTO: AP , JPOST

Formulé en septembre, l'accord permettrait en effet à l'Iran de poursuivre son programme d'enrichissement d'uranium, tout en subissant une inspection rapprochée.

Si la République islamique respectait ces conditions, les trois séries de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU, ainsi que les cinq résolutions exigeant l'arrêt de l'enrichissement, pourraient être levées.

L'AIEA nie toutefois l'existence d'un tel document. Une copie a pourtant été obtenue par le journal britannique. Ce dernier rapporte également qu'ElBaradeï espère présenter son initiative aux cinq membres du Conseil de sécurité de l'ONU et à l'Allemagne.

L'AIEA s'inquiète par ailleurs de l'existence éventuelle de nouveaux sites nucléaires secrets en Iran, en plus du site d'enrichissement de Qom, découvert il y a près de deux mois.

Selon l'agence, l'Iran a permis un accès total aux inspecteurs de l'AIEA lors de leur première visite à Qom il y a trois semaines. Sans pour autant fournir des réponses crédibles permettant de vérifier si ses objectifs étaient uniquement civils.

Si le document n'indique pas la capacité de production de la nouvelle centrale, un haut responsable familier du travail de l'AIEA en Iran a estimé qu'elle pourrait produire environ une tonne d'uranium enrichi par an. Une quantité suffisante pour créer une ogive nucléaire, mais pas pour faire fonctionner la nouvelle centrale en cours de construction au port de Bushehr.

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 17:15

Ben alors là, on ne serait pas sortis de l'Auberge !
Je lui conseillerai d'aller plutôt vite vite se reposer, l'Egypte déjà déficiente n'a pas besoin de se retrouver a plat ventre.


Mohamed el-Baradei n'exclut pas d'être candidat à la présidentielle
Le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui quittera ses fonctions à la fin du mois, n'écarte pas d'être un jour candidat à la présidentielle dans son pays en cas d'"élection libre et honnête".
Par Dépêche (texte)
 

REUTERS - Le directeur général sortant de l'AIEA, Mohamed ElBaradeï, a déclaré dans une interview télévisée jeudi qu'il n'excluait pas d'être un jour candidat à la présidence de son pays natal, l'Egypte.

"Je ne l'envisagerai que s'il y a une élection libre et honnête et il y a encore là-dessus un gros point d'interrogation en Egypte", a dit ElBaradeï dans cette interview diffusée par la chaîne CNN.

Le diplomate égyptien, qui a 67 ans, quittera à la fin du mois la direction de l'Agence internationale de l'énergie atomique, fonction qu'il occupe depuis la fin 1997.

ElBaradeï et l'AIEA ont reçu en 2005 le prix Nobel de la paix pour leurs efforts visant à éviter la prolifération nucléaire et à promouvoir un usage sûr de l'énergie nucléaire.

Même s'il se défend de viser la présidence, Gamal Moubarak, fils de l'actuel président égyptien Hosni Moubarak, est considéré comme le successeur le plus probable de son père, qui est au pouvoir depuis la fin 1981 et a actuellement 81 ans. Gamal Moubarak, qui en a 45, est l'un des hauts responsables du Parti national démocratique, au pouvoir.

Source : http://www.france24.com/fr/ 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 16:46




Ce matin je vous parlais dans cet article http://aschkel.over-blog.com/article-blague-du-jour-38796458.html que le ministre Syrien des Affaires etrangères Walid el-Mouallem actuellement en déplacement chez Armadinedjad niait toute implication dans le traffic d'armes en provenance d'Iran et à destination du 'Hezbollah.

Et oui les discours se ressemblent.....Le 'Hezbollah nie aussi

Se sachant repérés, les protagonistes ont beau jeu maintenant de nier les faits, seulement voilà, ils ont bien été pris la main dans le sac. puisque le bateau était suivi déjà par la marine américaine.

Voir la vidéo de l'araisonnement par l'armée israelienne :

http://www.youtube.com/watch?v=wXDCDPPeN_Q&feature=player_embedded





Selon la marine israélienne, la cargaison du "Francop", navire battant pavillon antiguais, était constituée de roquettes de 122 mm et autres calibres, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut AK-47.
REUTERS/AMIR COHEN
Selon la marine israélienne, la cargaison du "Francop", navire battant pavillon antiguais, était constituée de roquettes de 122 mm et autres calibres, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut AK-47.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/11/05/le-hezbollah-nie-etre-le-destinataire-du-cargo-arraisonne-par-la-marine-israelienne_1263077_3218.html 

Le Hezbollah libanais nie être le destinataire de l'arsenal dont Israël a annoncé la saisie, la veille, à bord d'un navire arraisonné en Méditerranée. "Il condamne par la même occasion la piraterie israélienne dans les eaux internationales", déclare le mouvement dans un communiqué.

Selon la marine israélienne, la cargaison du Francop, navire battant pavillon antiguais, était constituée de roquettes de 122 mm et autres calibres, d'obus de mortiers, de grenades et de munitions pour fusils d'assaut AK-47. Les armes en question ont été découvertes dans une quarantaine de conteneurs dissimulés derrière des biens civils, a déclaré mercredi à la presse le contre-amiral israélien Ran Ben-Yehuda"Les armes sont venues d'Iran et étaient destinées au Hezbollah", a poursuivi l'officier israélien, selon lequel la cargaison aurait permis aux miliciens chiites de livrer bataille pendant un mois entier. Les conteneurs, a précisé Ran Ben-Yehuda, ont été chargés à Damiette, en Egypte, et devaient transiter par la Syrie. Damas et Téhéran nient toute implication.

"En tant que commandant d'une vedette lance-missiles, je peux vous dire que nous participons régulièrement à de nombreuses opérations similaires à celle réalisée" mercredi avant l'aube, a affirmé à la radio publique un officier de la marine israélienne. "Je ne peux pas donner de précisions sur ces missions, car nous agissons dans le secret, et c'est préférable", a-t-il ajouté. 

Partager cet article
Repost0

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories