Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 21:54


Par Marc Lev.

Retrouvez les articles de Marc Lev dans la catégorieMarc LEV 



Sur aschkel.info

Je le reconnais: mes derniers articles n'ont pas particulièrement de teintes de rose, de nuances de vert espoir, de position optimiste qui a pour habitude d'être mienne.

Il est vrai que suivant les déclarations de droite comme de gauche, les soi-disant avancées, les ouvertures de discussions qui ne parviennent pas à se concrétiser, les accords conclus sans l'être vraiment, les...ma vision du climat régional se dirige vers un flou qui personnellement me rappelle d'autres temps pas si lointains que cela, des périodes de "juste avant guerre".

Effectivement si l'on pénètre dans la situation autour d'Israël, on observera que :

Au Liban le Hezbollah s'est réarmé jusqu'aux dents et devra par la force de l'illogisme de la violence et de la haine bientôt vider ses stocks pour cause de non possibilité d'acquérir de nouveaux armements...

A Gaza, la situation semble identique avec des armes de contrebande qui ne demandent qu'à être utilisées contre "l'ennemi sioniste" qui d'ailleurs (comme chacun le sait...) étouffe le peuple gazaoui...Non, pas le Hamas !..

En Syrie, Assad ne demande que la paix !! A preuve : son rapprochement vers l'Iran, ses livraisons d'armes vers les factions terroristes du Nord comme du Sud...

En Jordanie, le premier ministre ayant déclaré devant Shimon Péres qu'il fallait sortir de cette situation de paix froide qui s'est concrétisée dernièrement par une tentative d'attentat anti-israélien sur le sol jordanien.

En Egypte où le gouvernement Moubarak a certes beaucoup de feux à éteindre simultanément : tunnels de Gaza, opposition des Frères Musulmans, situation de pauvreté...et où il est interdit pour un journaliste égyptien sous peine de blâme de rencontrer un représentant officiel israélien...

La Turquie où Erdogan se trouve coincé entre l'occident et l'ouverture vers l'U.E et les frères musulmans de Syrie, d'Iran...et qui ne cesse de jouer à la girouette quant aux relations avec Israël...

Face à cela il y a la Cisjordanie où le pouvoir d'achat a augmenté de manière effective ces dernières années, où un essor économique réel est en train de se concrétiser, où la population palestinienne peut vivre décemment...

Mais si l'on regarde dans sa globalité l'image qui se reflète actuellement autour d'Israël il me semble que le baril de poudre est bien là, prêt à exploser et qu'il n'attend qu'une ultime concertation quant au jour et à l'heure...

Cette analyse aussi simpliste soit-elle peut s'ajouter au climat anti-israélien mondial, à la recrudescence et à l'augmentation des actes antisémites sur la totalité du globe...

Je ne suis pas persuadé que tirer ce jour cette sonnette d'alarme quant à des réactions internationales afin d'éviter un nouveau conflit servira à grand chose, et pourtant j'espère encore . 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 15:45

25 janvier 2010

Et si l'on proposait à la Turquie de présider des discussions sur le Moyen-Orient ??



Par  Marc Lev
Sur aschkel.info

 

Alors, et pour ceux d'entre vous qui s'en faisaient, c'est chose faite !

Ainsi, demain le Conseil de l'Europe ne comprenant pas moins de 47 états participants ( y compris des états non-membres de l'Europe) va se retrouver à Strasbourg afin de discuter sous la présidence de la Turquie de la situation au Moyen-Orient...

Certes l'occasion semble trop bonne alors que le rapport Goldstone continue à faire des vagues, d'en proposer un nouveau venant lui du Conseil de l'Europe et qui accusera Israël d'avoir utilisé sans contrôle des armements chimiques durant l'opération "plomb durci" !..

Ce nouveau rapport a cette chance qu'il a pu se baser largement sur celui de Goldstone, sur les conclusions de celui-ci comme quoi: "le Hamas comme Israël ont eu des agissements qui sont considérés en droit international comme des crimes contre l'humanité ".

Ce rapport préparatoire aux discussions de demain ne manque pas d'en appeler à une enquête afin de vérifier la responsabilité de Tsahal dans le bafouage des droits de l'homme, dans l'utilisation "exagérée" de la force par l'armée israélienne...

Non, ne cherchez pas ici de conférences quant aux dernières accusations anti-israéliennes du Premier Ministre turc Erdogan alors que l'on croyait ( espérait) que les relations israélo-turques avaient quelque peu retrouvé leur positivisme d'antan, d'avant les films, les séries proprement anti-israéliennes...!

Ne recherchez pas non plus ici aucune discussion quant aux actes antisémites qui ont atteints en Europe en cette année 2009 leur summum depuis la seconde guerre mondiale..! Ne feuilletez pas les pages du rapport en quète d'une quelconque information reliée au nombre d'actes antisémites perpétrés en 2009 par rapport à l'année précédente ( les trois premiers mois de 2009 ont vu en Europe plus d'actes antisémites que durant toute l'année 2008)..

Il est bien évident aux yeux de tous que le Conseil de l'Europe ne peut pas rester en arrière, ne peut d'autant moins se démarquer des rapports onusiens, alors pourquoi ne pas surenchérir, ne pas rechercher ce qui n'a encore été trouvé ?

Certes pour certains ce sera quelque peu tiré par les cheveux ! Pour d'autres, la condamnation parallèle du Hamas ( il faut bien donner un semblant d'égalitarisme ...) n'aura absolument aucun effet étant donné que le Hamas n'est ni plus ni moins qu'une organisation terroriste et pas un état...

Alors qu'Israël commence justement à laisser filtrer des informations quant à l'opération "plomb durci", à laisser visionner des films prouvant par A + B, à démontrer ( peut-être trop tard ?) au monde le visage humain de son armée, l'Europe n'a aucun autre problème à gérer que de chercher un moyen supplémentaire de condamnation .

Peut-on espérer qu'il en sera de-même pour cette organisation européenne face à l'ampleur de l'antisémitisme, face à sa propagation et aux réactions européennes à avoir au plus tôt ?

Force est de constater que médiatiquement parlant le sujet de Gaza est beaucoup plus "sexy", se vend bien mieux, et puis, qui s'intéresse réellement à l'état de l'antisémitisme en Europe ??

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 17:23

21 janvier 2010

Le "monstre israélien" ( armée comme civils) aurait-il une face humaine ??

 

Par .Marc LEV

Merci Marc de m'avoir envoyé ce texte


Alors que le rapport Goldstone fait encore des vagues en Israël ou dans le monde, que celui-ci a permis de légitimiser aux yeux des terroristes du Hamas et de leurs sympathisants internationaux un comportement "monstrueux" des forces armées israéliennes et de s'en servir à tout va, ne voilà pas que l'armée d'Israël fait des miracles humains en Haïti, n'attendant rien de personne...simplement sauver des vies.

Ne voilà pas que Shimon Peres ( oui, le Président de l'état d'Israël en personne !) contactant les équipes de militaires sauvant des vies à Haïti, joue avec les abréviations hébraïques reprenant celles de l'armée de défense israélienne ( Tsahal) pour les transformer en armée de défense de l'humain ( également Tsahal en hébreu)...

Durant ce temps les pluies des cieux qui tombent en trombes sur Israël, sur le Sud, sur ma région avec des inondations, des victimes par noyade, et...ne voilà pas que le rapport Goldstone réapparait indirectement par l'intermédiaire du Hamas condamnant explicitement Israël d'avoir ouvert des vannes afin d'inonder la ville de Gaza...

Alors que Tsahal démontre concrètement le visage humain de cette armée ( comme il a été fait lors du dernier tremblement de terre en 1999 en Turquie...), que la politique militaire israélienne ( et oui, n'oublions pas que ce sont des militaires qui sauvent à Haïti !) a, malgré les condamnations internationales, peut-être d'autres visages que ceux de conquérants, d'affameurs, de tueurs d'innocents...Il s'avèrerait qu'Israël a une incidence directe quant aux inondations, quant aux lieux et populations à noyer sous les flots...

Alors que le soleil semble revenu sur ( tout au moins) le Sud d'Israël, il s'avère que l'état "monstrueux" qu'est Israël vient de découvrir ( hôpital Hadassa Jérusalem) le moyen d'isoler dans le sperme de mâles porteurs du virus du Sida ce même virus afin de le détruire et de permettre ainsi à des couples dont la femme ne serait pas atteinte par cette maladie de pouvoir procréer et avoir des enfants sains. Bien évidemment que cette découverte ne sera jamais pratiquée sur des patients musulmans, arabes, palestiniens...car, rappelons-le, Israël est un état monstrueux..!

Je suis un total partisan du faire connaitre, montrer, démontrer au monde la vraie image d'Israël, celle qui sauve, qui aide, qui fait avancer les recherches, qui invente, qui est à la pointe du progrès en de nombreux secteurs, qui...

Cela afin d'ouvrir les yeux à l'International vers ce désir régional de paix aucunement bilatéral avec: durant ces dernières années et par 3 occasions le refus des divers dirigeants palestiniens de l'établissement d'un état Palestinien sur la totalité de la Bande de Gaza et de la Judée-Samarie, du partage de Jérusalem, du droit au retour d'un nombre symbolique de réfugiés...

N'oublions pas ici qu'encore en novembre 2008, Ehud Olmert proposait à Mahmoud Abbas un traité de paix par lequel il offrait : 97% du territoire de Judée-Samarie, l'internationalisation de Jérusalem, l'acceptation du retour d'un millier de réfugiés palestiniens et...le dirigeant palestinien rejeta l'offre, considérant " le fossé énorme" entre les postions palestiniennes et israéliennes...Monstrueux disiez-vous ?

Les exemples encore par trop actuels de déclarations quant au désir de rayer Israël de la carte pour ne plus laisser en place qu'un état de Palestine sont malheureusement légions et déjà en 1949 le Ministre égyptien des Affaires Etrangères d'alors, Muhammad Salah-al Din s'exprimait en ces termes : " il est évident que les arabes exigent le retour des réfugiés en Palestine pour liquider Israël "...

La période dans laquelle nous évoluons tous sur cette terre n'aurait-elle pas besoin d'un peu de lumière, de joie, d'optimisme dans son journalier en place de chercher les têtes de turcs, les responsables, les méchants, les "monstrueux"..? Israël peut et pourrait sans l'ombre d'aucun doute apporter cette lumière, si le monde le désirait..

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 19:08
De l'Imam Abdul Hadi Palazzi à Mitchell en passant par la chaîne turque Eurostar"...


Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/

Sur http://www.aschkel.info/ et http://lessakele.over-blog.fr/ 

 

Il nous faut bien constater la chose : le monde n'a me semble-t-il aucunement évolué quant à sa position face à Israël, au judaïsme...et l'on peut aujourd'hui reprendre les paroles de Herbert Pagani ( Plaidoyer pour ma terre) qui date malgré tout de 1975 et les utiliser ce jour comme si l'encre de ce plaidoyer n'avait pas encore eu le temps de sécher...

A savoir :" T'as vu encore ces juifs avec leurs histoires à l'O.N.U. Quels emmerdeurs !...", et: "Qu'est ce que le sionisme ? Ça se réduit à une simple phrase : l'an prochain à Jérusalem..." ou même : " A ceux qui me disent : et les Palestiniens ?, je réponds : je suis un Palestinien d'il y a 2000 ans. Je suis l'opprimé le plus vieux du monde..."

Certes l'actualité nous démontre on ne peut mieux la problématique juive, israélienne...

Imaginons que face aux Nasrallah et autres prédicateurs musulmans il en est des Imams qui prônes l'amitié envers Israël, l'admiration envers le sionisme, la justification de la souveraineté israélienne sur Jérusalem...Ainsi l'Imam Abdul Hadi Pallazzi de la Grande Mosquée de Rome fait partie de ces personnalités certes controversées dans les milieux islamistes et pour cause : il va jusqu'à s'opposer à la création d'un nouvel état palestinien !

Entendons les dernières déclarations "intéressantes" de G. Mitchell considérant que " les Etats Unis se réservaient le droit de retarder les aides à Israël"...Paroles expliquées et commentées comme une simple option si Israël refusait de reprendre les pourparlers de paix ( comme si le gouvernement Netanyahou ne cessait d'en appeler aux palestiniens de s'asseoir à la table des négociations...), considérant que ces paroles "n'ont rien d'une menace, encore moins d'une menace implicite", allant jusqu'à déclarer que selon le droit américain, les Etats Unis peuvent figer l'aide vers Israël...

Et puis comme si la difficulté de reconnaitre les amis ( les vrais), ceux sur lesquels Israël peut et pourra compter, ne semblait pas suffisamment compliquée, ne voilà pas que la Turquie ( oui, celle qui se propose de jouer les entremetteuses entre la Syrie et Israël ...) récidive avec un nouveau feuilleton à épisodes ( chaîne Eurostar) avec force "méchants agents du Mossad" oeuvrant dans le kidnapping d'enfants afin de les convertir...Sans oublier la scène ô combien inévitable...de l'Ambassadeur israélien menaçant de tuer un enfant et sa nurse...

Alors oui, si l'on veut parvenir à comprendre la situation d'Israël dans une optique de regard international c'est à n'y rien comprendre ! Les choses auraient-elles changé, évolué...avec le temps ??

Tout me semble quelque part aussi flou, aussi peu évident, aussi difficile quant à percevoir les amis d'aujourd'hui, de demain face à Israël, au judaïsme...

Toute la question serait peut-être encore dans le droit de vivre et d'exister en tant que peuple juif ayant sa propre terre et à laquelle H. Pagani a à l'époque avancé une réponse : " Descartes avait tort : je pense donc je suis, ça ne veut rien dire. Nous, ça fait 5000 ans qu'on pense, et nous n'existons toujours pas"...( Plaidoyer pour ma terre).

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:55
Comme si tout recommençait...


Par Marc Lev 
http://marclev.canalblog.com 




Des roquettes qui s'abattent dans la région du Sud, un missile tiré vers la ville d'Ashkelon, des tentatives de "tuer de l'israélien", des tracts venus des cieux, des représailles aériennes israéliennes et...

Les accusations internationales qui suivront bien obligatoirement comme une horloge réglée à la minute près quant "aux attaques israéliennes", aux "représailles disproportionnées"...

Le "cas" Guilad Shalit qui ne trouve pas sa solution : qui de ne pas accepter de libérer sans conditions, qui de chercher le gros lot à la loterie de la libération de terroristes, qui de se trouver accolé à un mur israélien auquel il ne s'attendait pas, qui d'espérer jour après jour enlacer Guilad Shalit...

Mahmoud Abbas qui avait démissionné - pas démissionné, semblant ne pas savoir démontrer à son peuple que l'ouverture vers Israël, un état de calme latent profiterait ô combien à l'économie palestinienne, à dire : aux poches de chaque famille palestinienne de Cisjordanie et se rapprochant de la ligne extrémiste du Hamas jusqu'à participer aux festivités de re-nomination d'une place de Ramallah au nom d'une terroriste "martyre" ayant tué à l'époque "quelques" 33 israéliens...

Le premier ministre palestinien Salam Fiad participant aux festivités palestiniennes quant à brûler des produits israéliens sur la place publique...

Le Figaro du 6 janvier titrant "comment l'Iran a enterré ses sites atomiques ?" comme si cela avait tout de l'incroyable, de l'impossible...N'avais-je pas écrit en 2007 dans mon roman "demain ?" page 201 : " sur ce site de Natanz vous pouvez constater que nous allons construire un complexe souterrain très important...Nous aurons des tunnels dans lesquels nous pourrons circuler à notre guise au nez et à la barbe de tous, des satellites-espions..." ?

Et puis les nouveaux terroristes "exploseurs d'avions", les bévues quant à la chose...

Oui, rien ne semble changer, évoluer...Verra-t-on malgré tout une quelconque éclaircie avant la fin de cette année 2010 ?? Oui, malgré tout, je l'espère !!  

 

 


Marc Lev : le blog
http://marclev.canalblog.com 
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 13:25





03 janvier 2010

Al Qaïda, Frères Musulmans, Hamas, Hezbollah...et si le terrorisme avait dorénavant pénétré jusque dans votre journalier ??

 

Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/


Et voilà une nouvelle décennie qui commence sous l'ombre du terrorisme international... Comme quoi celui-ci ne se cantonne pas uniquement à des régions, des états spécifiques, des problématiques qui nous touchent certainement humainement parlant, mais et jusqu'à présent, guère plus que cela...

Alors voici un rappel de plus: le terrorisme ne s'attaque pas qu'aux autres...Il s'immisce dans le journalier de tous, peut tuer des centaines de civils - passagers n'ayant de prime abord absolument rien à voir avec des conflits, des intérêts lointains, des désirs de pouvoirs...et pourtant...

Ce terrorisme qui peut paraitre si lointain en terme de kilomètres, que l'on a pour habitude de suivre à travers les informations internationales : Irak, Afghanistan, Pakistan, Al Qaïda, Talibans, Frères Musulmans, Gardiens de la Révolution, Hezbollah, Hamas....va dorénavant avoir une incidence directe sur les déplacements de tout un chacun.

Ainsi l'évidence est que pour tout vol international ( plus seulement vers Israël) il vous faudra désormais prévoir quelques trois ou quatre heures de vérifications, fouilles, rayons X...sécurité oblige.

Certes une perte de temps, des heures d'attente, des queues qui s'allongent indéfiniment, les nerfs qui s'émoussent, les enfants qui n'en peuvent plus de piétiner...

Ah certes, le terrorisme international va en gêner plus d'un ! Et encore, je ne parle pas ici des nouvelles conditions de vol avec interdiction de se couvrir les jambes, avec chronométrage du temps- toilettes, avec la suspicion qui accompagnera obligatoirement chaque déplacement aérien...

 

Et puis imaginez que les méthodes de détection, que les interdits mis en place ne parviennent pas malgré tout à répondre véritablement à la menace terroriste ; vous savez bien que des parades peuvent toujours être trouvées pour tout esprit dérangé et extrémiste...Imaginez que les mêmes techniques usitées par les passeurs de drogues ( ingestion puis rejet) permettent d'avaler divers tubes qu'il suffira de déglutir et de mélanger pour ....

Alors il vous faudra ajouter encore quelques heures supplémentaires d'attente avec obligation de passer par un scanner qui permettra non seulement de vérifier ce que vous portez sur vous mais également en vous...

Le terrorisme international a plusieurs visages, diverses appellations et dénominations mais au final il nous touche tous dans notre quotidien que l'on soit de droite comme de gauche, pro ou anti, d'accord ou pas...La seule solution serait peut-être de nous unir tous afin de rejeter en bloc tous les groupes, groupements, mouvements...extrémistes, terroristes, fondamentalistes qu'ils aient pour nom: martyres Al-Aqsa, brigades Al-Kassem, Hamas, Frères Musulmans.....

Peut-on imaginer une nouvelle décennie avec pour étendard international commun la lutte contre toute forme d'extrémisme ? Cela est-il réalisable alors que tous, oui, tous, nous allons subir que nous le désirions ou pas les conséquences directes de ces actes terroristes ??? Voilà peut-être le chantier à mettre au plus tôt en service avant qu'il ne soit trop tard...!

 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 09:34

30 décembre 2009

Gaza, Iran, même combat ??
Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/ 

 

Depuis cette fameuse date du 12 juin 2009 combien de milliers de manifestants iraniens, combien d'arrestations, de blessés, de tués et condamnés à mort nous ont interpellé presque jour après jour au nom de la liberté du choix, du désir d'autre chose, d'une lutte contre un régime totalitariste, contre un dictateur avéré ?

Qui d'entre nous n'a pas été frappé de plein fouet par ces images déversées illégalement vers l'Occident par une population exacerbée par la réalité d'un régime ne connaissant ni les droits de l'homme, ni ceux de la femme, ni la moindre ouverture basique permettant de montrer et prouver son mécontentement ?

Qui parmi nous ne s'est pas ému du devenir d'incarcérée de Clotilde Reiss alors que celle-ci, éprise de cette culture iranienne, ne faisait qu'enseigner le français et somme toute payait et paye encore le prix de l'ouverture vers l'Occident ?

Combien d'entre vous êtes descendus dans les rues, avez signé des pétitions, avez crié votre non acceptation d'une situation d'un peuple étouffé dans ses droits les plus élémentaires, avez participé à des manifestations pour que ce peuple puisse enfin respirer un certain air de liberté ?

Parallèlement, à combien de pétitions, de rassemblements, d'appels aux boycottes, de slogans anti-israéliens et pour la liberté des gazaouites avez-vous participé vous reconnaissant en la détresse de cette population au même titre qu'en celle du peuple iranien ?

Oui, effectivement, en terme d'êtres humains non libres de leurs convictions, de leur devenir journalier, de leur droit à réagir, ces deux causes semblent quelque part similaires et servir une idéologie identique de recherche de liberté pour les peuples, mais...

Il s'avère pour qui prend quelque peu le temps de vérifier les choses d'un peu plus près qu'il y a confusion, mélange, erreur en la matière car :

Qui a la main-mise, dirige, mène, arrête, poursuit, décide, distribue ou pas, taxe...la population de Gaza afin de la maintenir dans un état de peur permanent, dans une dépendance évidente, dans une pauvreté réfléchie, sans la moindre ombre de choix, si ce ne sont les dirigeants du Hamas ? 

Ce même Hamas largement guidé,armé et aidé par le grand frère que l'on nomme Iran, dont il suit les préceptes, les dogmes, les directives, les recommandations quant au rôle à tenir non seulement contre Israël mais afin de gérer au plus près le peuple palestinien de Gaza...

Vous, manifestants, sympathisants du peuple gazaouite, lorsque vous scandez vos slogans anti-israéliens, vous reconnaissez la légitimité du Hamas sur cette population...Ce même Hamas qui est la représentation directe de ce même gouvernement totalitariste iranien contre lequel vous criez les mêmes slogans, vous élevant avec justesse d'ailleurs..!

Je suis totalement en accord avec vous pour les libérations des peuples y compris de la population de Gaza, mais soyons logique : à Gaza c'est contre la direction du Hamas que je m'élève car celui-ci répercute sur sa population les enseignements directs des Ahmadinejad et autres ayatollahs ( comme le fait d'ailleurs le Hezbollah au Liban) afin d'étouffer la vindicte populaire face à une situation de misère forcée et obligatoire.

Le Hamas se joue de l'Occident comme le fait Ahmadinejad, réfrénant par la force et par l'obligation de la charia toute tentative interne de réaction. Il n'y a à Gaza aucune place au rêve d'une révolte populaire à moins d'avoir des instincts suicidaires...Les dirigeants du Hamas savent ne laisser passer dans les médias que des images soigneusement choisies afin de porter un doigt accusateur sur l'autre, sur Israël: sutout bien garder ce joker de l'autre responsable en poche...

S'identifier à des causes humanitaires est certes chose louable, mais je ne saurais que trop vous conseiller ( ne serait-ce que pour votre propre crédibilité) à ne pas manifester contre l'extrémisme d'un régime d'une part ( d'Ahmadinejad pour ne pas le nommer...) et pour celui-ci et ses alliés d'autre part ( du Hamas), car vous vous placez ainsi dans une situation en  totale contradiction avec vos propres croyances humaines... A moins que la chose ne vous dérange en rien et que somme toute condamner Israël et quelque soit sa politique est "in", sexy et à la mode...

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 16:10
"Cisjordanie 2009" - Territoires palestin...Et si l'état d'Israël n'était pas le monstre que l'International se plait à décrire ??

 


Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/


En cette presque fin d'année 2009 et à l'aube d'une nouvelle année, et alors que le terrorisme semble vouloir se concrétiser à nouveau en "Cisjordanie" ( assassinat du rabbin Meir Avshalom Haï
), il m'a semblé important de vérifier ce qu'il en est de la situation des populations arabes de "Cisjordanie" alors que nous connaissons tous l'image véhiculée par les médias internationaux ...

Prenons pour débuter le cas des postes de contrôle israéliens ô combien critiqués qui étaient au nombre de 41 en juillet 2007 et qui ne sont plus à l'heure actuelle qu'au nombre de 14. Postes de contrôle dont le rôle est d'assurer un minimum de sécurité aux habitants juifs utilisant les divers accès routiers, et pour information, dont un a été récemment démonté près de l'endroit où a été tué ce vendredi le Rabbin Haï...

Salam Fayyad ( 1er Ministre de "l'Autorité Palestinienne") a commenté ( Washington Post octobre 2009) la croissance économique "palestinienne" de 8% comme "une très bonne croissance" avec un espoir d'atteindre une croissance à deux chiffres sous peu ( Tony Blair - émissaire du Quartet pour le Proche-Orient). Le Produit National "Palestinien" a vu, lui, une croissance de 5,6%, puis de 5,4% pour les deux premiers trimestres de 2009 par rapport aux mêmes mois de l'année 2008.

Le monde certes ignore ( volontairement ou pas) qu'il n'y a de mois sans que le gouvernement israélien ne verse à l'Autorité Palestinienne des millions de shekels : 330 millions en novembre 2009, 293 millions en octobre en terme de taxes vers "l'Autorité Palestinienne", que tous les mois une somme de 50 millions de shekels est versée vers la bande de Gaza pour payer les salaires des employés de l'A.P ainsi que des sommes pouvant aller jusqu'à 13,5 millions de shekels pour les salariés de l'UNRWA...

De-même que le gouvernement israélien tente de mettre sur pied un mécanisme de supervision soumis aux standards internationaux ( avec les U.S.A, L'U.E et l'A.P) afin que les aides vers Gaza parviennent bel et bien à atteindre leurs objectifs...

Qui connait l'existence d'un comité ministériel dirigé par le Premier Ministre israélien dont le but est de promouvoir des mesures économiques afin d'améliorer la croissance en Cisjordanie ??

Alors que l'international comme Israël connaissent les dommages des personnes sans emploi, du chômage, en 2009 le nombre des "palestiniens" travaillant en Israël s'est accru de 8,4% par rapport à 2008...A noter également qu'en septembre 2009 le ministère de la Défense israélien ( liste des bénéficiaires fournie par "l'Autorité Palestinienne") a approuvé le rajout de 4000 employés palestiniens supplémentaires dans les octrois d'autorisations de travail...

Partant de ces chiffres le taux du chômage en "Cisjordanie" a baissé de 17,7% au premier trimestre 2009 et de 16,4% au second semestre...

Il s'avère aussi que les investissements étrangers en "Cisjordanie" ont été multipliés par 6 en une année ( chiffre fourni par les représentants palestiniens au comité économique conjoint du 2 septembre 2009), que la ville de Naplouse a vu s'ouvrir un centre commercial, que Ramallah voit fleurir de nouveaux cafés, qu'une zone industrielle vient de commencer sa construction à Bethléem, que l'usine de retraitement des eaux usées de Gaza vient de franchir sa seconde étape ( en terme d'appel d'offre)...

N'omettons pas également ici les achats israéliens en provenance des "territoires palestiniens" qui ont augmenté de 8% au premier trimestre 2009 par rapport au même trimestre de 2008...

Le développement économique de la "Cisjordanie" a influé directement sur l'achat des automobiles qui a vu ses chiffres bondir à + 44% entre 2008 et 2009...

Ces quelques données ( site du gouvernement israélien - ministère des Affaires Etrangères) démontrent sans aucun doute la face cachée de l' état d'Israël, celle que l'International ne désire pas faire connaitre: des fois que ces données ne fournissent l'impression que le gouvernement israélien a peut-être bien quelque part une volonté d'aider le "peuple palestinien"...

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 14:59

09 décembre 2009

Jérusalem: et si l'Union Européenne n'avait rien retenu de l'histoire ? 

Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/

 

Et voilà la nouvelle proposition des ministres des Affaires Etrangères de l'U.E : " Jérusalem doit devenir la capitale de deux états..." !

Cette déclaration certes plus modérée que la proposition initiale de déclarer Jérusalem-Est comme capitale d'un futur Etat Palestinien semble de prime abord avoir été assez bien acceptée par les deux parties. Le gouvernement israélien considérant "que la voix des états responsables ait prévalu", quant à l'Autorité Palestinienne, elle a fait savoir que " c'est un pas positif même si nous espérions quelque chose de plus fort et de plus clair"...

A l'ombre des manifestations festives internationales du 9 novembre 2009 quant à la chute du mur de Berlin nous serions à même de nous poser la question quant aux bienfaits de la proposition d'une nouvelle parcellisation d'une cité, de surcroît de la ville de Jérusalem ( 345 km2).

Berlin ( plus ou moins 897 km2) fut à l'époque ( dès le 12-13 août 1961) divisée en deux parties avec ainsi les villes adjacentes de Berlin-Est et Berlin-Ouest. Deux civilisations se côtoyaient avec le régime soviétique à l'Est et l'ouverture occidentale à l'Ouest. La frontière partageant les deux "Berlin" s'est ainsi concrétisée par un mur ( un "mur de la honte"...) de 155 kms de long avec pas moins de 302 miradors, 14.000 gardes, entre 600 et 1000 chiens de garde, des patrouilles...

Dans l'état actuel des relations palestino-israéliennes par lesquelles l'Autorité Palestinienne " ignore le principal obstacle pour parvenir à la paix... de revenir à la table des négociations" ( ministère israélien des Affaires Etrangères), un partage de la ville de Jérusalem pourrait-il s'imaginer par une ligne imaginaire délimitant 2 cités dans cette ville ? De simples postes frontières suffiraient-ils à réfréner les ardeurs terroristes de certains et le désir de la population israélienne de vivre en paix ? Ce partage apporterait-il un semblant de liberté ( comme avec la ville de Berlin de l'époque...) ou tout au contraire entrainerait-il de nouvelles condamnations internationales quant au désir israélien de protéger la population juive contre le terrorisme ?

La ville future de Jérusalem désirée par l'Union Européenne verrait-elle comme à Berlin des stations de transport public interdites à l'arrêt concrétisant à nouveau les stations fantômes de la ville de Berlin-Est de l'époque ?

L'Union Européenne a-t-elle déjà oublié l'effervescence internationale autour de l'ouverture de ce mur de Berlin - réunification d'une ville partagée relayée à l'époque par les télévisions du monde entier et décrite comme un symbole de paix, de retour à la liberté ??

Le fait de partager la ville de Belfast en 1969 et alors que nous parlons "des murs" frontières qui atteignent désormais le nombre de quatre vingt huit a-t-il permis des ouvertures, des compréhensions, des rapprochements vers une paix commune ou bien à l'opposé a-t-il créé un fossé de haine, de peur de l'autre, de rapprochements interdits ( seulement 4% des enfants nord-irlandais reçoivent un enseignement non-confessionnel)... N'oublions pas ici qu'une alliance a été signée le 8 mai 2007 entre les catholiques et les protestants irlandais du Nord avec un gouvernement d'union...

Ces quelques exemples vivant, vécus, de ce siècle, semblent n'avoir eu aucune incidence sur les réflexions européennes quant à la proposition de partager une capitale en deux. Devons-nous en conclure que personne n'a pris la peine de se pencher sur l'histoire afin de constater que ça n'est pas en forçant ( par des décisions européennes ou\et internationales) au partage que l'on parvient à la paix ?? J'ose espérer que cette proposition sera classée au plus vite dans les dossiers " erreurs de jugement" où sans l'ombre d'un doute elle aura sa place !

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 17:58
Et si nous parlions d'un échange de 7000 contre 19 et 8 corps et non de 1000 contre 1 ??

Par Marc LEV
http://marclev.canalblog.com/


 

 

L'état d'Israël s'est trouvé confronté à plusieurs reprises durant ne serait-ce que ces trente dernières années à ces échanges semblant totalement disproportionnés de un contre des centaines, des milliers.

Ainsi on ne compte pas moins de 7000 mille prisonniers palestiniens libérés ces trente dernières années pour voir le retour ( en vie ou pas) de quelques 27 citoyens israéliens...

Qui se souvient encore aujourd'hui de cet échange effectué en 1985 du nom de Jibril et par lequel 1150 palestiniens furent libérés contre 3 soldats israéliens ?

Avons-nous encore en mémoire cette année 2000 qui vit le retour d'un civil et de trois dépouillles de soldats israéliens détenus par le Hezbollah contre 35 prisonniers libanais, 400 palestiniens, 59 dépouilles..?

L'histoire semble se répéter inlassablement et il n'y a que l'appelation des groupes terroristes qui change auprès des vagues d'espoir, des discussions âpres quant aux bien-fondés ou pas des échanges, des peurs que ceux-ci entrainent...

La dernière déclaration en date est celle de l'ex Commandant en chef des ressoures humaines de l'armée israéliennes, le général Eléazar Stern, qui a déclaré dernièrement être contre l'échange prévu en vue de la libération de Guilad Shalit et qu'ainsi à ses yeux : "si Israël déclarait Shalit disparu au même titre que Ron Arad, et si la plupart des responsables Israéliens restaient fermes, le Hamas réviserait ses exigences à la baisse".

Peut-on, désire-t-on en Israël jouer au poker avec des organisations terroristes pour qui la vie d'un israélien, d'un juif vaut peut-être même moins que la vie de leurs propres animaux domestiques ?

Au contraire, devons-nous adopter les paroles que feu Ytshak Rabin prononçait quant à la problématique de l'échange : " quand plus d'option militaire n'existe, il n'y a aucun choix si ce n'est la négociation, quitte à en payer le prix" ( when no military option exists, there is no choice but to enter negociations and pay the price) ?

Les divers échanges dans le passé ont-ils pour autant provoqué par la suite des vagues inattendues de terreur anti-israélienne ou anti-juive ?

La disproportion des échanges bien évidemment perçue par les terroristes comme une victoire du terrorisme anti israélien ne démontre-t-elle pas bien au contraire la force de l'humanisme israélien pour qui un être humain est avant tout une antité vivante qu'il faut savoir respecter, aider, libérer ..?

Et même si le Hamas, le Hezbollah, les groupes et groupuscules extrémistes et terroristes savent prendre, détenir, torturer, tuer... des otages pour mieux se définir comme " mouvements de libération...", la force, elle, sera toujours du côté de ceux qui connaissent et apprécient la valeur humaine et certes pas celle du martyr !!

Partager cet article
Repost0

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories