Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 04:19

 

 

BANNER-ITAMAR.jpg

Par Itamar MARCUS de palwatch

 

Adapté par Aschkel

Pour aschkel.info et lessakele

 

Pendant des années les soutiens de l'Autorité Palestinienne ont tenté a maintes reprises de faire fermer notre compte You Tube en se plaignant que nous tenions un discours de haine.

Aujourd'hui ils ont réussi et notre compte a été fermé, ils se sont plaint à l'administrateur a propos d'une vidéo d'adieu qui montre un kamikaze qui se vantait avant d'aller se faire exploser qu'il allait deverser le sang des juifs.

You Tube nous a informé que cette vidéo était en violation avec leur charte parce qu'elle faisait la promotion d'un discours de haine. Notre site avec des centaines de vidéos a été fermé.

 

PMW a fait un excellent travail depuis des années et a permit de révéler quelle était exactement la teneur des discours et les émissions de haine diffusés par les médias palestiniens avec l'accord de l'Autorité palestinienne.

 

Mobilisez-vous et ecrivez à You tube a cette adresse mail service@youtube.com ou http://www.youtube.com/t/contact_us

 


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:17

 

BANNER-ITAMAR.jpg

 

 

Je serais Stéphane Hessel ou un de ses petits copains je commencerais à me faire du souci quand même !

 

Pour  palwatch

Adapté par Aschkel

 

Pour aschkel.info et lessakele.

Merci à Ithamar MARCUS

http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=3895

Une vidéo sur la télévision officielle du Hamas appelle  Allah à tuer les juifs, les chrétiens, les communistes et leurs partisans. La vidéo demande à Allah de "les compter et de les tuer jusqu'au dernier, et de n'en laisser pas même un seul." 

Comme Palestinian Media Watch l'a signalé plusieurs fois cet appel au meurtre des non-musulmans est une prise de position régulière par les deux autorités politiques le Fatah et le Hamas ainsi que des dirigeants religieux  "palestiniens" depuis de nombreuses années et ce à partir de Juillet 2000 . 

Pendant des années, des sermons ont été prononcés par des leaders religieux sur la télévision officielle de l'Autorité palestinienne dirigée par Yasser Arafat et maintenant Mahmoud Abbas. Les appels au meurtre  des juifs ont été régulièrement présentés   comme une obligation religieuse et un respect de l'idéal islamique . 

Grâce au travail de PMW qui a dévoilé la teneur de ces sermons et qui a conduit à la critique et aux pressions internationales , Mahmoud Abbas, dont le bureau  contrôle la télévision "palestinienne" , a été contraint d'empêcher la diffusion de sermons appelant à l'extermination des Juifs à la télévision palestinienne. 

Le dernier sermon de cette nature à la télévision palestinienne remonte à Janvier 2010 . 

Cliquez ici pour voir la section sur le site Web de PMW où l'Autorité palestinienne et le Hamas représentent le meurtre de Juifs comme une obligation islamique. 

Transcription : 
"Allah, ô notre Seigneur, vaincs tes ennemis, les ennemis de la religion 
[L'Islam] en tous lieux. 
Allah, Combats les Juifs et leurs sympathisants, 
les chrétiens et leurs partisans, 
les communistes et leurs partisans. 
Allah, Comptez les  tueez jusqu'au dernier, et n"en laissez pas même un seul. "
[Chaîne de télévision Al-Aqsa (Hamas), le 3 décembre 2010]

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 05:39

 

A voir aussi

BANNER-ITAMAR.jpg

 

 

« Partenaire de paix » : le groupe Alashekeen qui chante la destruction d’Israël à venir devient institution nationale "palestinienne" sur décret de Mahmoud Abbas

Hélène Keller-Lind desinfos

 

Merci Hélène

 

palwatch

 

 

negationnisme.jpg

On se demande pourquoi les « responsables » palestiniens se gêneraient étant donné que leur incitation à la haine et la destruction d’Israël n’empêche pas les donateurs européens ou américains de les couvrir d’argent...Ils récidivent donc en élevant au rang « d’institution nationale » un groupe qui chante la destruction d’Israël et la haine des Juifs.

C’est Palestinian Media Watch qui a relevé dans Al-Hayat Al-Jadida du 22 novembre 2010 cet honneur fait au groupeAlashekeen « établi en 1978 à Damas. » [ démantelé puis remonté] Mahmoud Abbas a donné un banquet en son honneur, apprend-t-on, et l’a déclaré « institution nationale » par un décret présidentiel...

Ce qui n’aurait aucun intérêt si ce n’est que ce groupe, qui a aussi les honneurs de la télévision officielle palestinienne, écrit et chante des paroles dont le but ne fait aucun doute.

« Combat, mon frère, le drapeau ne sera jamais baissé,
les flambeaux ne s’éteindront jamais.
Sur [ le Mont ] Carmel et dans la Vallée [du Jourdain],
nous sommes rochers et cours d’eau.
Lod nous sommes poèmes et à Ramlé des grenades.
Nous, mon frère, resterons la révolution de la nation combattante.
Les Sionistes ont quitté [leur ] patrie,
mêlant dégâts et inimitié.
Mais la Révolution palestinienne attend.
Le verger nous a appelé lutte.
Nous avons remplacé nos bracelets par des armes.
Nous avons attaqué ces méprisables.
Cet ennemi envahisseur est sur le champ de bataille.
C’est le jour de consolation du Jihad.
Appuie sur la gâchette.
Nous rachèterons Jérusalem, Naplouse et le pays. »

Les villes citées, à l’exception de Naplouse, sous le contrôle de l’Autorité palestinienne, sont en Israël. Le thème du juif bouté hors des pays où il vivait pour y savoir semé le désordre est fréquent. 
L’appel à la guerre sainte est typique aussi.
Il s’agit là de la promotion d’une culture de la haine et de la violence qui va bien au-delà des manuels scolaires et pénètre toute la société palestinienne de toutes les manières possibles.

Officiellement personne en France ou au sein de l’UE ne parle de cette culture de la haine et de la violence. Aux USA Barack Obama en parle et condamne. Mais ni l’UE ni les États-Unis ne lient un arrêt de cet état de choses, qui rend toute paix impossible, au versement de généreuses subventions qui continuent...

 

 


Partager cet article
Repost0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 07:52

 

 

BANNER-ITAMAR.jpg

 

Nouvelle Calomnie d'Abbas and co -

Alors qu'Human Rights Watch dénonce le régime de torture insoutenable dans les prisons de l'A.Palestinienne, celle-ci lance un nouveau programme télévisé d'incitation à la haine contre Israël.

 

Adapté par Aschkel

pour aschkel.info et lessakele

 

A lire

>Geôles "palestiniennes" - régime de tortures

 

palwatch

Un nouveau programme de la Télévision gérée par l'Autorité palestinienne continue dans une outrageante propagande de diffusee sur les ondes ses emissions d'incitation à la haine, toujours et encore.


Des dessins diffamoires sont sensés representer des gardiens de prison israéliens torturant des prisonners arabes.


voici les dessins


 


 

 

 bruler  la poitrine d'un détenu avec un fer chaud;

 

 

 

 

 

 

 


 Forer d'un trou  la main d'un détenu; 

 

 

 

 

 

 

 brûler l'épaule d'un détenu avec un fer à souder;

 

 

 

 

 

 

 

 

 Correction d'un prisonnier en le suspendant par les pieds; 

Suspension d'un prisonnier par les bras tandis que des chaînes sont tirées de sa poitrine et de son cou. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Presser la tête d'un prisonnier dans une presse  à la manière médiévale;

 

 

 

 

 

 

6 - couper le bras d'un prisonnier sous le coude; 




Diffusé deux fois par semaine, le programme "pour vous" est destiné à des arabes emprisonnés pour terrorisme dans les prisons israéliennes, où ils peuvent visionner ce programme. avoir des entretiens avec les membres de leur famille, et peuvent aussi leur envoyer des messages télévisés. 

La télévision palestinienne  est contrôlée par le bureau du président de l'AP Mahmoud Abbas. 

Il convient de noter qu'aucune des accusations de ce genre de traitement n'ont  été portées contre Israël par la Croix-Rouge internationale, par  des associations de droits de l'homme ou par les prisonniers palestiniens eux-mêmes (NDLR Qui n'auraient pas manqué, on peut en être surs d'en faire une montagne). 

Par une ironie frappante,  la même semaine ou l'AP a commencé à diffuser ces dessins diffamatoires à la télévision, un article dans le quotidien officiel de l'AP a indiqué que les traitements dans les prisons sont très différents de ce que les  libellés dépeignent. Il a été déclaré que les prisonniers ont  des possibilités de forrnation.... Le quotidien 'palestinien' a ensencé la façon dont «les prisonniers de l'occupation font des études (dans les prisons israéliennes) universitaires complètes et obtiennent  une maîtrise et un doctorat, et a fièrement mentionné que« depuis 2000, plus de 10.000 prisonniers palestiniens ont obtenu des  certificats d'études secondaires tout en restant dans les prisons de "l'occupation".

 

Titre de l'article

Titre: «Les détenus dans les prisons d'occupation font des études universitaires complètes afin d'obtenir et d'un doctorat degrés MA" 

 [Al-Hayat Al-Jadida, Oct. 9, 2010] 

Un autre témoignage corroborant le fait que les prisonniers sont bien traités dans les prisons israéliennes vient d'un prisonnier palestinien interrogé sur le programme pour vous le jour où il a été libéré de prison. L'animateur de télévision PA essayait de lui faire exprimer des critiques de ses conditions de détention, et à plusieurs reprises le prisonnier a répondu que «rien ne manque" pour les prisonniers dans les prisons israéliennes: 

PA TV Host: "Vous étiez dans la prison pour homme de Megiddo . Comment sont les gardiens? 
Vous avez été libéré de prison aujourd'hui même. " 
Prisonnier: "Par Allah, les gars de la prison sont très bien ." 
Animateur: "Est-ce qu'ils ne manquent de rien?" (les prisonniers)
Prisonnier: "Ils sont vraiment très bien." 
Animateur: "Ils ne manque de rien, même pas de  liberté?" 
Prisonnier: "Liberté ?, si Allah le veut, il y aura la liberté." 
Animateur: "Combien de temps  étiez-vous en prison?" 
Prisonnier: "Deux ans." 
Animateur: "Et vous dites que rien ne leur manque?" 
Prisonnier: "Je ne sais pas." INTERVIEW sur le site de palwatch


 

Le site « palwatch.org », qui observe méthodiquement tout ce qui se dit dans les médias palestiniens, révèle de nouvelles accusations calomnieuses qui sont diffusées par la Télévision officielle palestinienne, affiliée au Fatah d’Abou Mazen. Dans une émission « documentaire », on voit des geôliers israéliens en train de brûler des prisonniers palestiniens à l’aide de fers à repasser ou de fers à souder, et de faire des trous dans leurs corps à l’aide de perceuses électriques. Le film décrit aussi toute une série d’autres tortures inspirées du Moyen-âge, l’une plus horrible que l’autre, qui seraient soi-disant infligées aux Palestiniens dans les prisons israéliennes.

Ce programme télévisé intitulé « Pour vous » est diffusé deux fois par semaine, et il est consacré aux terroristes emprisonnés en Israël. Ce programme est également diffusé dans les prisons, et ainsi, les familles des détenus peuvent leur envoyer des messages par l’intermédiaire de la télévision. Guilad Shalit n’a pas cette chance… Israël précise « que jamais le pays n’a été accusé de telles pratiques, ni par la Croix Rouge ni par aucune ONG de Droits de l’Homme…ni même par les terroristes emprisonnés eux-mêmes !!! » Bien au contraire, les terroristes emprisonnés en Israël jouissent de nombreux droits et avantages, c’est ainsi par exemple, que depuis dix ans, 10 000 d’entre eux ont obtenu leur baccalauréat en prison !]
par Shraga Blum israel7.
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 21:06

 

 

BANNER-ITAMAR.jpg

 

 

 TV Palestinienne: Les Juifs priant au Mur des Lamentations sont "le péché et la souillure"

Itamar Marcus et Jacques Nan Zilberdik

 

Pour  palwatch

Adapté par Aschkel

Pour aschkel.info et lessakele.

 

 


Pour  la nouvelle année juive, la TV Palestinienne (gérée directement par l'Autorité Palestinienne )a diffusé un documentaire montrant les Juifs priant au Mur occidental (Kotel), la narratrice appelle cela "le péché et la souillure", dans ce même programme l'histoire juive est décrite comme fausse. 

PA TV documentaire montrant des Juifs priant au Mur des "Lamentations" à Jérusalem
La narratrice : «Ils [les Israéliens] ont la certitude que nos [racines] palestiniennes sont plus profondes que leur histoire fausse. Nous, depuis le balcon de notre maison, nous avons une vue vue sur la  sainteté islamique et sur le péché et la crasse des Juifs priant au Mur occidental. "
PA TV [(Fatah), le 10 septembre 2010]


Partager cet article
Repost0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 06:44

 

 

 

 " Nous enseignerons la paix lorsqu'il y aura la paix. " S.Erekat

voilà tout est dit ! Une génération (voire plus) abreuvée de haine et de déni de l'Etat d'Israël,de terrorisme et sa glorification, d'appel à la destruction, de corruption et de mensonges.............

 

Articles associés : Ode palestinienne à la terreur


les autres textes

BANNER-ITAMAR.jpg

 

voir la catégorie : CHANTAGE ET "ETAT PALESTINIEN"

Les dirigeants palestiniens doivent promouvoir la paix, pas la haine

Par Jennifer Laszlo Mizrahi · 16 août 2010

theisraelproject.

WASHINGTON (JTA) -- Avec l'agitation diplomatique concernant les négociations directes israélo-palestiniennes, une occasion pour The Israel Project (TIP), y compris le sondeur Stanley Greenberg, de rencontrer la semaine dernière en Cisjordanie le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad, et le principal négociateur palestinien, Saeb Erekat.

L'objectif de notre rencontre avec les dirigeants palestiniens était d'aider à protéger Israël, les Juifs et un avenir paisible pour les Palestiniens et les Israéliens en réduisant la culture de la haine qui enseigne aux enfants palestiniens et autres à haïr et à renier Israël. Nous avons communiqué aux dirigeants des études démontrant que mettre fin à la culture de la haine est non seulement dans l'intérêt d'Israël - mais aussi dans le leur.

Nous avons partagé les principales conclusions d'un sondage effectué par TIP avec Stanley Greenberg et réalisé par des Arabes de Cisjordanie et Gaza. Il a montré que 69 pour cent des habitants interrogés en Cisjordanie ont dit qu'ils croyaient à une solution à deux États. Par ailleurs, 56 pour cent ont déclaré regretter que Yasser Arafat ait refusé l'accord de paix offert par le président Bill Clinton à Camp David en 2000.

Nous avons également partagé un rapport par Palestinian Media Watch (http://www.palwatch.org/STORAGE/special%20reports/Proximity_Talks_May-June_2010_Final.pdf )

> en francais >L'Autorité palestinienne a menti lors de sa rencontre avec Obama et intensifie ses programmes d'incitation à la haine et au déni de l'existence d'Israël.

montrant que même au cours des négociations de proximité, les déclarations des dirigeants de l'Autorité Palestinienne, les médias officiels, les programmes des enfants et les événements portaient atteinte à la paix pour les deux parties.

Pour leur propre peuple, en arabe, l'Autorité Palestinienne, les dirigeants du Fatah et les médias officiels de l'AP continuent à utiliser les dollars des contribuables américains pour refuser l'existence d'Israël et glorifier le terrorisme.

Les réponses à ces études et les commentaires des deux principaux dirigeants palestiniens ont été très enrichissantes.

Salam Fayyad, qui est très apprécié de nombreux dirigeants américains et israéliens pour son engagement à une solution pour deux États, a mis l'accent sur l'augmentation de la sécurité pour les deux parties et l'amélioration de la qualité de vie du peuple palestinien, et semblait satisfait des chiffres indiqués dans le sondage. Il a indiqué qu'il était préoccupé du rapport sur la culture de la haine et a évoqué des événements auxquels il a personnellement participé, nous donnant ses explications. Il a exprimé son intérêt à faire les choses différemment à l'avenir.

Salam Fayyad nous a dit qu'il portait son attention sur le nombre de Palestiniens qui pensaient qu'une solution à deux États deviendrait réalité.

 "Nous devons vaincre le 'rejectionisme', " nous a-t-il dit, en créant des faits sur le terrain qui rendent la vie quotidienne meilleure sous un leadership modéré plutôt que sous le Hamas. A Ramallah, nous avons vu des exemples de ces faits : de nouvelles constructions importantes, de beaux restaurants et magasins, de nouvelles routes, et plus. Salam Fayyad a parlé avec enthousiasme de la restauration et de l'ouverture d'une salle de cinéma à Jénine, ancien foyer du militantisme palestinien et aujourd'hui une ville où les forces de sécurité palestiniennes ont le contrôle et l'économie prospère.

Salam Fayyad a expliqué que dans sa vision d'un État palestinien, les Juifs et les autres deviendraient des citoyens et visiteraient les lieux saints. Cependant, Salam Fayyad ne fait pas partie de l'équipe des négociations parce qu'il n'est pas membre du parti du Fatah et qu'il y a une friction politique entre lui et le Fatah.

TIP a alors rencontré Saeb Erekat, qui dirige l'équipe palestinienne des négociations et qui est membre du Fatah. Nous partageons avec lui les mêmes chiffres du sondage et le rapport général de l'observatoire des médias palestiniens.

J'ai expliqué que j'avais personnellement entendu de Sandy Berger, qui faisait partie de l'équipe des négociations du président Bill Clinton, et d'autres que lorsque Yasser Arafat s'est vu offrir un État palestinien à Camp David et à Taba, il a refusé parce qu'il craignait que son propre peuple le tue.

Pourquoi les médias officiels palestiniens et les livres scolaires créent une situation qui mettrait leurs propres dirigeants en danger pour faire ce qui est dans leur meilleur intérêt ?

Qu'est ce qui peut être fait pour préparer la paix ? ", ai-je demandé à Saeb Erekat.

Sa réponse : " Nous enseignerons la paix lorsqu'il y aura la paix. "

C'est la recette du désastre.

Nous avons vu ce qui est arrivé lorsqu'Israël a quitté Gaza dans un espoir de paix, mais les Palestiniens qui y vivaient n'avaient pas été préparés à la paix. Par conséquent, le Hamas a pris le contrôle par l'urne et la force. Les civils israéliens ont subi une avalanche de milliers de roquettes et de missiles, et des vies innocentes ont été sacrifiées des deux côtés.

L'Autorité Palestinienne a fait quelques progrès en combattant la culture de la haine. Les livres scolaires ne diabolisent plus le Juifs dans la même mesure. Toutefois, ils ne reconnaissent toujours pas Israël sur leurs cartes ou leurs pages. Certains livres scolaires de terminale consacrent plusieurs pages à louer " ribat " qui est similaire au " jihad ". Beaucoup reste à faire pour préparer les Palestiniens à la paix et à un avenir meilleur.

Alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a conseillé vivement des négociations immédiates sans conditions préalables, les Palestiniens refusent toujours des négociations face à face.

Saeb Erekat nous a dit qu'il craignait d'entamer des négociations sans savoir si le résultat sera positif.

 " Si nous ne pouvons pas produire la ' fumée blanche ' ", a-t-il dit, faisant allusion au processus d'élection du Pape par les Cardinaux, " Nous ne devrions pas susciter des attentes. "

Une grande majorité du peuple palestinien est favorable à une solution à deux États, mais ne reconnait pas le droit d'exister d'Israël en tant qu'État juif. La sécurité d'Israël requiert que les Palestiniens cherchent une fin permanente au conflit, et non une solution provisoire à deux États comme terrain fictif pour détruire Israël.

Les dirigeants internationaux, avec le président Barack Obama à leur tête, doivent continuer à encourager le leadership palestinien pour qu'il favorise une culture de l'espoir, non de la haine. Ce n'est qu'à cette condition qu'il y aura une paix durable entre Palestiniens et Israéliens. .

(Jennifer Laszlo Mizrahi fondatrice et présidente de The Israel Project (www.theisraelproject.org.fr), une organisation à but non lucratif qui fournit des informations factuelles sur Israël et le Proche-Orient, aux médias, aux dirigeants et au public. TIP a des bureaux à Washington et à Jérusalem.) 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 05:00

Pendant la rencontre Obama/Netanyahou, M.ABBAS glorifie la terreur...

--------------------

logopmw.jpg

 

 

Adapté par Aschkel

pour aschkel.info  et  lessakele

 

A propos par Aschkel  

 

Abbas, à propos du cerveau du massacre des
Jeux Olympiques de Munich:
«Un frère merveilleux un compagnon de
combat dur et têtu, acharné "


Le Président de l'AP Mahmoud Abbas continue d'honorer les terroristes

Itamar Marcus et Jacques Nan Zilberdik

 



Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Fatah ont utilisé la mort du cerveau [1] de l'assassinat des 11 athlètes israéliens pendant les Jeux Olympiques de Munich en 1972 comme une opportunité supplémentaire d'honorer et glorifier la terreur, en le présentant comme un héros et un modèle palestinienne. 

Dans un télégramme de condoléances cité dans le journal officiel du jour PA, Abbas a décrit Muhammad Daoud Oudeh, décédé samedi, comme "un frère merveilleux compagnon, dur et opiniâtre, combattant sans relâche, et le décrit comme« l'un des principaux dirigeants du mouvement du Fatah. " M. Abbas a également appelé la famille pour exprimer ses condoléances.

Le 5 septembre 1972, huit membres de l'organisation palestinienne terroriste Septembre Noir ont fait irruption dans le village des athlètes aux Jeux olympiques de Munich. Ils ont kidnappé et finalement assassiné 11 athlètes et entraîneurs israéliens. Oudeh, également connu sous le nom d'Abou Daoud, a planifié l'attaque. Il n'a jamais exprimé de remords pour ses crimes.

Un autre responsable du Fatah, Abbas Zaki, membre du Comité central du Fatah, a décrit le planificateur de l'otage aux Jeux olympiques de Munich en prononçant  les mots suivants: «Il a commencé sa vie comme une personne ordinaire et l' a fini avec la stature de géant, il a honoré ses nobles actions et son histoire glorieuse. "

Le Président de l'AP Mahmoud Abbas et le Fatah sont fiers de prendre comme

modèle des terroristes palestiniens qui ont tué des civils israéliens.

Palestinian Media Watch a signalé que M. Abbas a lui-même a exprimé sa

fierté dans la formation des terroristes du Hezbollah, a adressé des

salutations à certains des terroristes palestiniens dans les prisons

israéliennes et a financé un centre informatique du nom de Dalal Mughrabi,

qui a dirigé la pire attaque terroriste de l'histoire d'Israël, dans laquelle 37

civils ont été tués. Voir ces exemples et d'autres avec lien vers le site de

PMW-dessous qui reprend la presse directement gérée par le bureau de

l'Autorité Palestinienne.

palwatch


[1]

Munich 1972

 

            Abou Daoud avait échappé à tous les tueurs israéliens qui agissaient sur ordre de l’Etat d’Israël. Au lendemain du massacre de onze membres de l’équipe israélienne aux Jeux Olympiques de Munich en 1972, Golda Meir, Premier ministre israélien, avait établi une liste de palestiniens devant être éliminés par représailles pour leur participation à l’attentat. Abou Daoud avait été inclus dans cette liste à double titre. En effet, il avait d’une part dirigé l’assassinat des athlètes mais il était aussi chef de l’organisation « septembre noir », issue du Fatah de Yasser Arafat,  qui avait été créée en 1970 pour venger le massacre et l’expulsion de combattants palestiniens de Jordanie. L’opération de Munich avait été à l’origine d’une guerre secrète israélo-palestinienne qui s’était déroulée avec acharnement et sans pitié durant vingt ans. Treize éliminations ont été perpétrées dans le monde entier parce que Golda Meir avait promis que la tuerie ne resterait pas impunie.

            Le « cerveau » savait que sa tête était mise à prix et il décida de se cloitrer définitivement à Damas après avoir été arrêté à Paris en mai 1977,  puis expulsé vers Alger parce que les autorités françaises voulaient éviter tout conflit avec les pays arabes. A l’occasion de la sortie de son livre à Paris en 1999, il avait cherché à y revenir mais le droit d’entrer sur le sol français lui avait été refusé. La raison officielle soutenait l’impossibilité de faire de la publicité à un palestinien qui « avait avoué sa pleine responsabilité dans l’organisation de l’attentat de Munich ».

            Mais il semble en fait que Leila Shahid, représentante de l’OLP, ait œuvré pour cette interdiction. Abou Daoud n’était plus en odeur de sainteté chez les palestiniens car il avait révélé que Mahmoud Abbas, le président actuel de l’Autorité palestinienne, avait été le financier de l’opération de Munich. Il aurait d’ailleurs récupéré, des propres mains d’Abou Daoud, 500 dollars représentant le reliquat du budget qu’il lui avait été alloué pour l’opération. Par ailleurs l’OLP ne tenait pas, à l’époque, à offrir une tribune à un dirigeant formellement hostile aux accords de paix d’Oslo ni à permettre la diffusion de révélations gênantes mettant en difficulté une direction palestinienne ouvertement pour le dialogue avec les israéliens.

 

Agent du Mossad

 

            Le Mossad avait tenté plusieurs fois de l’éliminer, en particulier dans un café de Pologne en 1981 où il avait reçu sept balles d’un tueur qui l’attendait. Il en avait réchappé de peu grâce à des soins intensifs dispensés en Allemagne. Cependant, dix ans plus tard, de sérieuses présomptions faisaient de lui un agent double du Mossad et du groupe palestinien Abou Nidal. Il aurait négocié avec les israéliens sa vie sauve en échange d’une collaboration avec les services de renseignements. Ses amis palestiniens l’avaient dénoncé en révélant que, pour échapper aux tueurs du Mossad, il avait accepté d’aider à l’élimination de certains de ses complices du groupe de Munich et d’y participer lui-même. Mais pour sa défense, il avait justifié l’abandon de sa lutte contre Israël en raison de la signature des accords d’Oslo pour lesquels il s’était pourtant opposé.

            Son retour à Ramallah en 1995, avec l’autorisation de l’Etat juif, confortait d’ailleurs cette thèse alors qu’il était notoire que les israéliens ne pouvaient lui pardonner d’avoir été le  chef de l’opération de Munich. Son sort avait été scellé avec celui de ses treize complices mais sa collaboration avec le Mossad lui avait permis de couler des jours tranquilles à Damas, jusqu’à sa mort.


Jacques benillouche

http://www.aschkel.info/article-disparition-de-deux-adversaires-d-israel-par-jacques-benillouche-53515879.html

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 18:28

 

Adapté par Aschkel

pour aschkel.info et lessakele

A propos par Aschkel 

 

 

logopmw.jpg

 

Dans le précédent article nous étions sceptiques quand à la déclaration de M. Abbas

>>Abbas abandonne les revendications sur le Kotel (1/2)

et nous avions raison pas plus tard que la semaine dernière, nous apprenons grâce à Palestinian Media Watch qu'une publication dans les journaux de cette même Autorité, et le Mufti de celle-ci dans sons sermon continuent leur diffamation et leur industrie de la haine et déclarent tout le contraire de ce qu'Abbas prétend aujourd'hui.

 

Source : http://palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=2507

 

La télévision de l'Autorité Palestinienne
Les Juifs démoniaques menacent Al-Aqsa


Par Itamar Marcus et Barbara Crook

04/07/2010



Rappel : La Télévision,  les journaux, les discours sont directement liés au bureau de Mahmoud Abbas qui dirige et surveille les publications.

 

 

 

 

La semaine dernière, Palestinian Media Watch a signalé la dernière accusation du Mufti de l'Autorité Palestinienne : Israël menace la mosquée Al-Aqsa. La télévision de l'Autorité Palestinienne a répété la même diffamation écrite aujourd'hui par la diffusion d'une image d'un démon Juif mangeant une glace représentant  la mosquée Al-Aqsa. Cette image est apparue dans un premier temps dans un  journal jordanien Al-Dustour.


Comme indiqué par PMW, le Mufti de l'Autorité Palestinienne le Sheikh Muhammad Hussein, prenant la parole dans la mosquée Al-Aqsa, a déclaré la semaine dernière:


"La Mosquée Al Aqsa est menacée
 par les plans des ennemis d'Allah [les Juifs], qui ont violé toutes les lois religieuses et la foi, et même dévié de leur humanité. "

[Al-Hayat Al-Jadida (Fatah), 26 Juin 2010, al-msjd-alaqsa.com (Mosquée Al-Aqsa Forum), Juin 25, 2010]

 

Le Mufti de L'AP a fait une accusation similaire le mois dernier,  lorsqu'il a déclaré au  quotidien de l'Autorité Palestinienne Al-Hayat Al-Jadida qu'Israël avait l'intention de détruire la mosquée Al-Aqsa dans le but de construire son "prétendu temple" sur les ruines de la Mosquée ainsi détruite [22 mai 2010]

Le Hamas et l'Autorité palestinienne (Fatah) ont généré et soutenu la haine religieuse par la diffusion et la diffamation qu' Israël tente de détruire la mosquée Al-Aqsa. Ces affirmations sont souvent combinées avec l'appel à «défendre Al-Aqsa" des Juifs.

Les exemples sont trés nombreux et fréquents et sans cesse dénoncés par PMW


Sermon du Mufti de l'Autorité Palestinienne.


"La Mosquée Al-Aqsa est menacée par les plans des ennemis d'Allah [les Juifs], qui ont violé toutes les lois religieuses et la foi, et même dévié de leur humanité. "

 

 

 

 


 

 


 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 16:50

 

 

Cliquez sur le logo pour les docs en français

                    logopmw.jpg

 

 

 

 

Comment des êtres humains peuvent-ils se laisser piéger par des monstres ?

Hélène Keller-Lind

mercredi 23 juin 2010



Palestinian Media Watch l’a rapporté encore et encore : les « responsables » palestiniens de facto que ce soit l’Autorité palestinienne ou le Hamas incitent les enfants et les jeunes Palestiniens à devenir des Shahids ou « martyrs pour Allah »->http://palwatch.org/main.aspx?fi=479] Ce qui devrait être dénoncé vigoureusement par tous. Une étape vient d’être franchie et cette incitation au « martyre » des enfants « pour la Palestine » est désormais prôné dans tout le monde arabe, nous apprend Haaretz

Toutes ces vidéos, réalisées bien entendu par des adultes, sont monstrueuses : on y voit des clips, chansons, programmes de télévision pour enfants enjoignant aux petits, voire tout petits spectateurs d’aller se faire exploser parmi des civils israéliens / juifs pour « la Palestine. » Ou autres morts en « shahids ». Incitation que l’on retrouve dans des manuels scolaires palestiniens également en dépit des promesses de Mahmoud Abbas qui ment comme un arracheur de dents (complet ICI)  , à Barack Obama pour commencer ou de mille et une manière. Ce qui perdure d’ailleurs en dépit du retrait israélien de la Bande de Gaza ou de grandes parties de Judée Samarie et des négociations de paix actuelles, même indirectes. Ceci au cas où un quelconque « désespoir » serait invoqué pour justifier cette monstruosité par des faux-amis des Palestiniens.D’ailleurs, en 2004, PMW montrait que mourir en « martyr » était devenu une fin en soi, un but suprême à atteindre, pour des enfants palestiniensmême si un État palestinien voyait le jour ! Cette incitation, concluait son fondateur et directeur Itamar Marcus, étant de fait de la terrible maltraitance d’enfants.

Et aujourd’hui, nous apprend Haaretz qui donne parfois de vraies infos, il y a un clip sordide du même acabit en passe de devenir n° 1 dans le monde arabe et qui est copié, adapté à l’infini.... Diffusé sur Youtube il a été repris d’un satellite « islamique » spécialisé dans des programmes pour enfants (sic)

Quel être humain normalement constitué peut inciter des enfants, dont certains sont très petits, à se transformer en bombe humaine pour aller se faire tuer ? La réponse est claire. Comment donc des êtres humains normaux, qui se disent humanistes de surcroît, peuvent-ils prendre pour vérités ce que leur débite la propagande arabe ou palestinienne sans au moins faire part de leur indignation devant ces pratiques, les dénoncer et peser pour qu’elles cessent ? Ce qui vaut aussi pour le sort de nombre de femmes arabes, notamment sous autorité palestinienne du Hamas mais pas seulement et qui sont victimes de crimes dits « éthiques » !

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 04:53

 

 

 

 

 

 

 

Aschkel 

pour aschkel.info et lessakele.

 

logopmw.jpg

 

Les articles en cliquant

DOSSIER MYTH

 

 

 


Ignorant son engagement pris auprès de l'Administration Obama lors de la reprise des derniers pourparlers de paix indirects de «lutter contre l'incitation à la haine d'aucune sorte envers Israel" un fonctionnaire de l'Autorité palestinienne  a reprogrammé une émission éducative a la télévision officielle palestinienne, émission dans laquelle toutes les villes israéliennes et de la région sont présentées comme des «villes palestiniennes» déniant ainsi toute existence  d'Israel, et donnant une vision d'une monde sans Israel..

Aujourd'hui, la TV de l'AP a diffusé un documentaire éducatif qui avait été retiré des ondes il ya six mois en vu des pourparlers. Il décrit les villes israéliennes de Haïfa, Acre, Ashkelon, Jaffa et Tibériade comme "palestiniennes".

La TV  de l'AP est sous le contrôle direct du bureau du président Mahmoud Abbas.

 

 

 

 

 


Ce qui suit est la transcription:

«La Cisjordanie et Gaza sont une autre partie de la Palestine qui part de la côte palestinienne et longe la mer [Méditerranée], d' ... Ashkelon dans le sud, jusqu'à Haïfa dans le nord, et jusque dans les  montagnes du Carmel. Haifa est un port bien connu des palestiniens . [Haifa] jouit d'un statut élevé chez les Arabes et les Palestiniens et ce bien avant même que cette ville ne tombe sous occupation [Israël] en 1948. Au nord, est sise Acre. Et d'Acre, on se dirige vers une ville d'historique et d'importance, la ville de Tibériade , près du célèbre lac, la mer de Galilée. Jaffa, une ancienne ville côtière, est l'épouse de la mer, et la passerelle de la Palestine vers lemonde. "
PA TV [(Fatah) 21 Juin 2010,


logopmw.jpg

      http://www.palwatch.org/

 

Abbas ment à Obama en niant l’existence de l'industrie de la haine véhiculée par l'Autorité palestinienne



Par Itamar Marcus et Jacques Nan Zilberdik

 

Traduction et adaptation française

 Aschkel et Marc Brzustowski

Sites : http://www.aschkel.info/ et http://lessakele.over-blog.fr/



(AP ou PA = Autorité Palestinienne ou Palestinian Authority)

Le Président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas est malhonnête lorsqu'il a affirmé, cette semaine, au Président Obama, que l'Autorité Palestinienne a cessé toute incitation à la haine contre Israël.

Répondant à la question du Président Obama, voulant savoir si l'AP avait fait des efforts probants "sur les questions de l'incitation à la haine" M. Abbas déclare :

"Je vous le dis bien en face, Monsieur le Président : nous n'avons rien à voir avec l'incitation à la haine contre Israël, et nous n'en faisons aucune. 

«Ce que nous souhaitons, c'est vivre en bonne coexistence et parvenir à un Etat palestinien indépendant qui vivrait côte à côte avec Israël ..."

AP [9 Juin 2010]


En contradiction flagrante avec l'affirmation d'Abbas,
 Palestinian Media Watch a publié un rapport documenté, cette semaine, qui prouve que l'incitation à la haine de l'AP, la violence et la non-reconnaissance d'Israël ont continué sans relâche tous les jours et même depuis le tout début des pourparlers indirects.


Par exemple, alors que M. Abbas a déclaré au Président Obama qu'il soutient un futur Etat palestinien "vivant côte à côte avec Israël", il y a à peine quelques semaines,
  la TV officielle de l'AP a demandé aux Israéliens de quitter Israël et de retourner en Allemagne et en Pologne :


«D'où êtes-vous [les Israéliens] ? Bien sûr, vous provenez d'Ukraine, bien sûr, vous venez d'Allemagne, de Pologne, de Russie, d'Ethiopie ... je vous demande de retourner vers votre patrie d'origine! 
PA TV [(Fatah), le 4 mai et 7, 2010]

 

PA TV est la propriété de l'Autorité palestinienne, elle est sous le contrôle direct du bureau de M. Abbas.


En outre, le mois dernier, l'Autorité palestinienne a continué à héroïser les terroristes qui ont tué des civils israéliens en attribuant leur nom à des événements sportifs, une pratique maintes fois condamnée par l'administration Obama.


Ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres cités dans le nouveau rapport PMW démontrant que l’autorité palestinienne poursuit ses violations de toutes les conditions, des principes et des attentes fixées par les États-Unis pour l’acceptation de l'Autorité palestinienne comme un partenaire dans le processus de paix.

 

 

Lire le rapport 

 

Abbas ment à Obama (1) ABBAS MENT A OBAMA - ICI 

 

Partager cet article
Repost0

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories