Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:20

 

Attentat d'Itamar conjointement préparé par le Fatah'

(Abu Mazen) et le 'Hamas ?

 

Abu Mazen est le nom de guerre de Mah'moud ABBAS

 

Par Shagra BLUM

Dans les milieux du Renseignement qui sont chargés de l’enquête à propos du massacre d’Itamar, d’après des éléments déjà recueillis, il semblerait que l’attentat contre la famille Fogel ait été préparé conjointement entre le Hamas et le Fatah d’Abou Mazen.
Les spécialistes constatent également que cet attentat a été commis alors qu’Abou Mazen préparait sa visite à Gaza et devait « donner des gages » au Hamas dans le domaine du terrorisme. Un expert militaire a dit « que cet attentat pourrait bien être le test de confiance passé par Abou Mazen à qui le Hamas et d’autres factions terroristes reprochent d’être beaucoup trop mou voire complice d’Israël ». Et pour pouvoir négocier à « armes égales » avec Ismaïl Hanyeh, Abou Mazen se devait de montrer qu’il est encore capable de commanditer de telles atrocités. C’est la règle dans ces groupes terroristes et mafieux.
Le chef terroriste de l’AP sait qu’il perd chaque jour un peu plus de crédit dans la rue arabe palestinienne, et ce genre d’acte de « bravoure » est de nature à le rehausser auprès du Hamas. Son prédécesseur, Yasser Arafat avait adopté la même tactique, et ce n’est que bien plus tard que les Israéliens avaient réussi à découvrir que des attentats meurtriers avaient été organisés depuis la Moukataa.
Cette implication d’Abou Mazen dans l’attentat d’Itamar n’est pas en contradiction avec ses déclarations de ces derniers jours, très relayées par les médias israéliens, et dans lesquelles il condamne l’attentat. Dans la tradition arabo-musulmane, le mensonge est considéré comme une arme de guerre et il n’y a aucun problème à commanditer un acte barbare et le condamner simultanément. Dans ce domaine aussi, Yasser Arafat était un expert en la matière. Le double-langage est la duplicité sont de règle dans la mentalité des dirigeants arabes palestiniens : dimanche dernier, le jour où l’on enterrait les malheureuses victimes de l’attentat, une cérémonie officielle se déroulait à El-Bireh, lors de laquelle était inaugurée une place au nom de la terroriste Dalal El-Moughrabi, « héroïne » palestinienne car elle avait participé à un attentat en mars 1978, faisant 37 morts israéliens dont 13 enfants. Abou Mazen avait pris soin de n’envoyer aucun membre de son cabinet à cette manifestation, qui n’aurait pu se faire sans son accord.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rodolphe 20/03/2011 16:14



Shalom comme quoi l'homme restera idiot et bête quoi qu'il arrive... israelien et palestinien ne s'entendront jamais (et je ne dit pas juifs et musulman etant donné que la majorité des 2 peuples
ont perdu depuis longtemps l'essence même de leur religion...pour ma part je pense que leur chatiment sera terrible, entre david qui est devenu ce barbare de goliath et mohamed qui a perdu la
patience et le respect...). Je ne comprendrai jamais le raisonnement de ses peuples, les israeliens volent la terre des palestiniens (donc attise la haine) et se demande pourquoi ils les
detestent autant et leurs colons (chair à canon moderne) se font tuer et les palestiniens dès qu'ils ont un moyen provoquent les israeliens ...comme quoi la sagesse se perd de plus en plus, tous
sont devenus extremistes



Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories