Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:52

roses de kassam

Lettre des habitants du Sud d’Israël au Président Nicolas Sarkozy

Nous sommes des citoyens français vivant dans le Sud d’Israël, dans ces villes et villages  qui ont encaissé plusieurs dizaines de milliers de roquettes depuis le retrait d’Israël de la bande de Gaza.

 



Lire la suite: http://www.israel-flash.com/#ixzz1Y1cWX1NQ
Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:49
Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:48

COMMUNIQUES ISRAEL FLASH

Le Royaume-Uni n’assistera pas à la farce onusienne antisémite de Durban III – 11 pays donc – Et la France ?

David Cameron appris personnellement la décision que son pays n’assisterai pas à la Conférence anto-raciste et antisémite de Durban III




Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:38

 

 

 

Le retour de la «politique arabe de la France»

Dernière mise à jour Mardi, 6 septembre 2011 09:10Ecrit par Luc RosenzweigMardi, 6 septembre 2011 09:10


 

 

Depuis qu’il est revenu à la tête de la diplomatie française, Alain Juppé a ramené vers le Quai d’Orsay le pouvoir d’orienter la politique extérieure de la France. Nicolas Sarkozy se concentre aujourd’hui sur quelques dossiers destinés à le mettre en valeur, comme la présidence du G20 ou l’intervention en Libye.

 
Pendant ce temps là, le maire de Bordeaux s’active à défaire ce que le président de la République avait mis en place au début du quinquennat. Il s’agit notamment d’un retour à cette trop fameuse «  politique arabe de la France », totalement déséquilibrée en défaveur d’Israël.
Deux exemples éclairent cette regrettable inflexion : La France n’a à ce jour pas fait connaître sa position concernant sa participation à la conférence de l’ONU dite Durban III, supposée faire le bilan de l’action internationale contre le racisme. De nombreux pays occidentaux dont les USA, le Canada, L’Australie, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie ont fait savoir qu’ils boycotteraient cette réunion. Ils ont constaté que les accents anti-israéliens, voire antisémites de la conférence de Durban de 2001, de sinistre mémoire, étaient toujours bien présents dans les documents préparatoires. Alain Juppé, lui, brûle d’envie d’y aller, et c’est ce qu’il fera si les protestations en France ne sont pas suffisamment vigoureuses.

 
Sur la question de la reconnaissance unilatérale de l’Etat palestinien demandé par Mahmoud Abbas à l’occasion de la prochaine assemblée générale de l’ONU, notre ministre est tout aussi en pointe, et dans le mauvais sens. Lors de la récente réunion des chefs de la diplomatie de l’Union Européenne, il s’est rangé dans le camp de ceux qui penchent pour un vote favorable, si le texte présenté par l’OLP est habilement rédigé.


Fort heureusement, l’UE n’est pas prête à se ranger unanimement derrière la France et l’Espagne qui font du lobbying pour l’Autorité palestinienne.


On ne peut que regretter que ce virage à 180° de la politique extérieure française n’ait fait l’objet d’aucun débat au parlement.

 

 

radiochalomnitsan

Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 08:31

 

 

 

 

Sarkozy et le choix des mots - A vous de juger !

 

Le président de la République française a fait des déclarations sur le Proche-Orient lors de la Conférence Internationale pour la Libye qui s’est tenue à Paris. Le seul pays à propos duquel Sarkozy a cru bon de prononcer le mot « folie » a été….Israël : « Le refus d’Israël de la création d’un Etat palestinien indépendant, démocratique et avide de paix, serait un acte de pure folie ». Il a rajouté « que les négociations de paix menées sous la conduite des Etats-Unis avaient été un échec, et que cela avait été une erreur de leur part de ne pas mettre l’Europe au centre de ce processus » (!!). Il a conseillé « que tous les pays de l’Union Européenne adoptent une position commune sur la question de la création d’un Etat palestinien ». Sous-entendu, en faveur.
Concernant la dictature syrienne, avec ses plus de 2500 morts et la torture organisée, Nicolas Sarkozy n’a pas jugé utile d’utiliser des termes empruntés au vocabulaire de la psychiatrie : « Le président Bachar El-Assad a causé à son pays un tort irréparable, et la France, comme ses partenaires feront tout ce qui est dans leurs possibilités pour que la crise prenne fin ». Enfin sur l’Iran, il a averti Téhéran « que la course vers l’arme nucléaire risquait de pousser certains pays (pris de folie soudaine, sans doute…) à lancer une guerre préventive ». « Ce scénario mènerait à une crise qu’il faut éviter à tout prix », rajoutait Sarkozy. Il a accusé l’Iran « de provoquer la communauté internationale en refusant le dialogue sur son programme nucléaire ».

par Shraga BLUM 

 

SARKOZY veut un oui massif européen à l'établissement d'un enième état arabe, de surcroit terorisme sur les terres ancestrales juives

par Clémence Hadad - Jeudi 1 septembre 2011 

Le Bon Apôtre, vrai faux-ami et maître es-hypocritas

 

guysen

 

 

 C’est désormais de plus en plus probable. La France votera « oui » à un Etat palestinien le 20 septembre prochain. 

 


Ce mercredi 31 août,  le président Nicolas Sarkozy a appelé  les 27 pays de l’Union Européenne à s’exprimer d’une seule voix sur la question palestinienne tout en évoquant l’échec des négociations entre les deux parties. Et de faire allusion à un vote en faveur de la proclamation unilatérale d’un Etat palestinien à l’ONU :



« Ensemble, nous devons assumer nos responsabilités. La France va prendre des initiatives, nous voulons l’unité de l’Europe ».


Selon lui, les Etats Unis aussi devraient faire davantage d’efforts pour enfin résoudre le conflit. Le cas échéant, la paix entre Israéliens et Palestiniens ne serait qu’une utopie, prévient le président français.
 

Côté israélien, la réaction aux propos de Nicolas Sarkozy ne s’est pas faite attendre. Une source officielle du bureau du Premier ministre a déclaré que la communauté internationale ne donnait que des faux espoirs à Mahmoud Abbas.


 

De son côté, l’ambassadeur israélien aux Etats Unis, Michael Oren, estime que la déclaration de la paix entre les deux pays requiert des concessions impossibles à réaliser.


 

Selon M. Oren « nous avons beaucoup d’accords avec l’Autorité palestinienne, mais nous n’avons pas d’accords avec un gouvernement de la Palestine. »


 

En effet, Israël et l’Autorité palestinienne partagent beaucoup de ressources comme l’eau, nourriture…

 

Mais, le gouvernement palestinien s’est uni avec le Hamas qui lui ne reconnaît pas l’Etat d’Israël et appelle à sa destruction.

 

Pour l’ambassadeur israélien, la proclamation d’un Etat palestinien  ne fera qu’aggraver la situation actuelle : «les manifestations se feront de plus en plus nombreuses, les Palestiniens se révolteront dans les rues, ce qui conduira à un boycott de toute ressource israélienne, tandis qu’Israël fera l’objet de nouvelles sanctions internationales ».

 

Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 19:08

 

 

 

Banner Alain Rubin

 

Bon le feu, gentil le feu...avoir peur de l'Islam ?

Par Alain Rubin

pour  © 2011 www.aschkel.info

Ce samedi 20 août 2011, Radio Notre Dame donnait la parole à un certain Monsieur Torrent. C’est un monsignore, ou un fonctionnaire de la hiérarchie catholique, en charge des relations avec l’islam. Un spécialiste cet homme, on va le voir.

Ecoutons-le :

La journaliste de RND lui demandant s’il faut avoir peur de l’islam, le spécialiste lui répondra, à l’intention des auditeurs : avoir peur de l’islam ? Mais non, il ne faut pas. (...) on a peur de l’islam parce qu’on ne le connaît pas ».

La journaliste insistant, nous eûmes cette étonnante réponse qui fait tout redouter : « on a raison d’avoir peur de l’islam si nos convictions chrétiennes ne sont pas fortement assurées, étayées. Mais on n’a pas de raison d’avoir peur si nous savons pourquoi nous sommes chrétiens. De ce point de vue, l’islam est plutôt une chance. »

La journaliste de RDN ne l’ayant pas fait, je vais poser cette question à notre spécialiste es-islam : est-ce que votre réponse vaut aussi pour les chrétiens de Bagdad, ceux du Caire, du Soudan, du Nigeria, et du Pakistan ?

 Est-ce que les persécutions, les assassinats individuels et collectifs à répétition, dont ils sont l’objet, sont le résultat du fait qu’ils seraient de mauvais chrétiens ne sachant pas vraiment pourquoi ils sont chrétiens?

 Qui les persécutent, qui les humilient, qui vient perpétrer des meurtres barbares, et au nom de quoi ? Sont-ce des djinns ou des hommes qui les humilient et en tuent au nom de l’islam en ayant le sentiment d’exercer une légitime vengeance contre des impies ou des infidèles ?

Monsieur ou Monsignore Torrent, vos frères et sœurs chrétiens de deux communautés villageoises du midi de la France, plusieurs fois attaquées pendant l’office dominical, injuriés, humiliés, menacés d’être brûlés dans leurs églises régulièrement taguées et recouvertes d’excréments et autres immondices, est-ce qu’eux aussi n’ont aucune raison d’avoir peur de l’idéologie « religieuse » au nom de laquelle agissaient leurs agresseurs et persécuteurs ?

Est-ce  parce qu’ils ne savaient pas bien pourquoi ils sont chrétiens que ce harcèlement, au nom de l’islam, s’est produit dans ces deux localités françaises?

Monsieur le spécialiste, que voulez-vous nous vraiment nous dire ?

Qu’il faut que reviennent le temps des persécutions, pour que les chrétiens de France soient de vrais et de bons chrétiens ? Souhaiteriez-vous pour eux une cure de martyrologe sur les décombres du pacte républicain français ?

L’Espagne a abrité les JMJ, qui viennent de se terminer. Vous êtes, j’imagine, très heureux du nombre considérables de jeunes venus applaudir le Pape. Mais l’Espagne, ce n’a pas été, ces derniers jours, que les JMJ. L’Espagne, mercredi, c’était l’arrestation par la police espagnole d’un certain Abdellatif Aoulad Chiba. 

Cet homme utilisait Internet, pour appeler à des actions « contre les infidèles et les Juifs ». Il préparait contre ces « chiens » des attentats d’envergure, visant notamment à empoisonner les réserves d’eau destinées à la consommation. C’est vrai Monsieur Torrent, manifestement, il n’y a rien à craindre, il ne faut pas avoir peur des tenants du pouvoir multiforme de la charia.

L’homme était en contact avec d’autres personnes, fréquentant le forum Al-Shumukh. Ses relations lui ont fourni, manuels et produits pour mettre à exécution ses projets (substances toxiques et explosifs)

« Il n’y a pas à avoir peur de l’islam », dîtes-vous?

Monsieur Torrent, je vous invite à venir dire cela à ces ouvriers du transport, les non-musulmans, qui travaillent dans cette entreprise de la région parisienne, appartenant à un grand groupe. Ils subissent, depuis des mois et des mois, une sorte de dictature alimentaire du halal.

Cette dictature partielle de la charia s’est instaurée, et s’exerce encore, au moyen d’un « syndicat » pris en main par de jeunes musulmans qui gèrent le comité d’entreprise.

Ces « jeunes », généralement français par la carte d’identité, qui n’ont jamais vécu en pays d’islam, se considéreraient comme injustement critiqués si on les traitait d’intégristes. Cependant, ces non-intégristes, ces pas-salafistes, ces modérés, ont prohibé, dans l’entreprise, le sandwich jambon beurre et d’autres substances non halal. Désormais, la « religion » devient un élément permanent du climat sur le lieu de travail, et c’est devenu : tu manges, tu bois halal ou tu ne manges pas et tu ne bois pas !*1

Qu’est-ce que vous répondriez aux ouvriers catholiques ou libre penseurs travaillant dans cette entreprise ? Leur répondriez-vous : qu’ils ne doivent pas avoir peur de l’expansionnisme de la charia? Qu’ils doivent même se réjouir de ce climat de religiosité débordante?

Dîtes-moi, Monsieur le spécialiste es-islam auprès de l’épiscopat : est-ce que c’est de l’aveuglement volontaire ou le fruit d’une peur panique, votre réponse devant le micro de Radio Notre Dame ?

À moins que vous ne soyez comme ces pompiers qui deviennent pyromanes pour avoir l’occasion de mettre à l’épreuve du feu leurs talents? Vous connaissez certainement les conséquences des actions des pompiers pyromanes, des forêts ont disparu en quelques heures et elles mettront des décennies à se reconstituer.

Alon Gilad ibn Hanavi Rûbîn

*1 tiens, monsieur le spécialiste, évoquons ici quelque chose dont, de votre point de vue, il ne faudrait pas non plus avoir peur, le ramadan.

On sait que l’Edile de la ville de Paris et avec lui les principaux médias, publics et privés, en ont encore fait l’évènement de l’été 2011. Ils en ont fait le passage obligé, « convivial », pour cinq millions de « musulmans » vivant en France.

J’évoquais la dictature alimentaire du halal qui met en place des fragments non secondaires du pouvoir totalitaire de la charia. Avez-vous imaginé les effets, à l’époque actuelle, de ce rituel si convivial selon notre brave bougre de Maire de Paris?

Quand le prédicateur mecquois a repris et modifié le mois de festivité juive lié à la sortie d’Egypte par les Hébreux suivant Moïse, pour en faire un mois de jeune diurne, sans le moindre aliment ni la moindre boisson, il s’adressait alors à des clans de nomades conducteurs de camélidés. Qu’un conducteur de chameau, affamé et déshydraté, manquant de sommeil parce que passant  un mois de nuits en prières et libations, s’endorme au « volant » d’un chameau, les conséquences n’étaient pas bien graves. Tout au plus risquait-il de tomber de son chameau ou que son « véhicule » se cogne la tête contre un autre chameau venant en sens inverse.

Mais avez-vous imaginé un conducteur de bus, de taxi, de camion poids-lourds ou de camionnette de livraison, sans parler d’un pilote d’avion, se trouvant dans la même situation physiologique?...

Ne croyez-vous pas qu’il existe quelques raisons d’avoir peur de ce rite suivi à la lettre, du point de vue de leurs passagers, de celui des passagers des véhicules qui le croiseront, le précéderont ou le suivront ?

Ne croyez-vous pas que les assureurs ont eux aussi quelques raisons d’avoir quelques craintes ?? Non, ce ne sont pas de vraies questions ni des motifs fondés d’inquiétudes, pensez-vous ?

Si vous examinez cet aspect de quelque chose qu’il ne faudrait redouter que si on ne le connaît pas, ce brave islam, vous verrez que c’est absolument l’inverse qui se passe. Vous verrez que ces chauffeurs de gros véhicules, ces « jeunes » nés en France, et y instaurant des fragments de la charia sur le lieu de travail, au moyen notamment et pour commencer, de la dictature du halal, sont des dangers pour eux-mêmes, pour les marchandises et pour les personnes qu’ils transportent ou rencontrent. Croisons les doigts pour que ces craintes ne se réalisent pas, c’est cela votre réponse, Monsieur le « spécialiste » ?

AGR

 

Erratum

Concernant l’action terroriste contre de jeunes membres ou sympathisants du parti socialiste de Norvège, mon article a contenu une coquille qui m’a fait plusieurs fois écrire Danemark ou danois là ou il fallait lire Norvège et norvégien. Je prie les lecteurs de m’en excuser. Alain Rubin

Repost 0
Published by A.Rubin - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 16:55

 

 

Eurabia.jpg

 

 

 

 

Quel est le meilleur état islamique d'Europe : la Suède, la France, la Belgique, la Grande Bretagne …???Reportage édifiant !

 

by Soeren Kern
August 22, 2011

http://www.hudson-ny.org/2367/european-muslim-no-go-zones

Adapté par Aschkel - © 2011 www.aschkel.info

 


 

Lire aussi (Quelques liens sur les centaines édités sur ce site)

Les pays Musulmans financent le Jihad en Espagne

 

Londres - Manifestation à Trafalgar Square pour le génocide des Israéliens organisée par l'Iran et ses sbires et soutenue par la belle soeur de T.Blair

Vidéo - uk: manifestations anti-fascistes de gauche soutenant le 'hamas -

Occupation : «Londres-Est»

Grande-bretagne - violentes émeutes dans la banlieue de londres

Londres : scènes de guerre

Londres - capitale du financement des groupes terroristes 'hamas et frères musulmans ?

Suède – le maire de malmö: le sionisme est équivalent au racisme

Exode des juifs de malmöe

« je suis l’un des juifs de malmö » témoignage recueilli par isabelle kersimon

Bruxelles pourrait devenir la capitale de l’antisémitisme

Bruxelles ville musulmane en 2030 ?       

Le "sentiment" d'insécurité - bruxelles

Le 'hamas à paris - témoignage -

Ubu-pan-moureaux


L'intensification de la création de zones islamiques de "non droit" ou "no-go zone" dans les villes européennes interdites aux non musulmans.

Beaucoup de ces zones fonctionnent comme des micro-états régis par la charia islamique.

 

Les autorités du pays hôte en ont perdu le contrôle effectif, et dans de nombreux cas sont incapables de fournir une aide, ne serait-ce que de base, comme des services policiers, d'incendies, médicaux, ambulanciers…

Ces zones sont le sous-produit de décennies de politiques multiculturelles qui ont encouragé les immigrants musulmans à créer des sociétés parallèles qui restent séparées plutôt que de s'intégrer dans leurs pays d'accueil européens.

 

Des exemples effrayants

 

 

En Grande-Bretagne, un groupe de musulmans appelés -  "les musulmans contre les croisades - Muslims Against the Crusades a lancé une campagne visant à transformer 12 villes britanniques – y compris ce que l'on appelle le Londonistan, en états islamiques indépendants.

Ces émirats dits islamiques fonctionnent comme des enclaves autonomes gouvernées par la charia islamique et fonctionnent de façon entièrement indépendantes de la jurisprudence britannique.

 

Cette campagne, dont le  projet vise les villes britanniques de Birmingham, Bradford, Derby, Dewsbury, Leeds, Leicester, Liverpool, Luton, Manchester, Sheffield, ainsi que Waltham Forest dans le nord de Londres et dans l'Est comme Tower Hamlets, en tant que territoires de juridiction, doivent faire l’objet d’une proclamation de califats gérés par la Charia.

 

Le cas précis de Tower Hamlets dans l'est de Londres est édifiant. (Tower Hamlets est connu comme la république islamique de l'est de Londres).

 

Certains prédicateurs émettent régulièrement des menaces de mort contre les femmes   qui refusent de porter le voile islamique, les murs de certaines rues ont été tapissés d'affiches déclarant

"Vous entrez dans une zone contrôlée par la charia, et les règles islamiques y sont appliquées".

Toute publicité jugée offensante pour les musulmans est régulièrement  vandalisée , ou noircie par pulvérisation de peinture noire.


Dans la région du Parc Bury de Luton, des musulmans ont été accusés de "nettoyage ethnique" parce qu'ils harcelaient des non-musulmans, au point que beaucoup d'entre eux ont été forcés de quitter leur quartier.

 

Dans le West Midlands, deux prédicateurs chrétiens ont été accusés de "crimes haineux" pour avoir distribué  des brochures évangéliques dans la région majoritairement musulmane de Birmingham.

 

A Leytonstone, l'islamiste Abou Izzadeen a déclaré au Ministre de l'intérieur John Reid : "Comment osez-vous venir dans une région musulmane How dare you come to a Muslim area?"!

 

En France de larges pans de quartiers musulmans sont désormais considérés comme des "zones de non- droit" par la police française. Au dernier décompte, on dénombre 751  zones urbaines sensibles  appelées par euphémisme  ZUS .

 

Voici la liste complète  produite par le gouvernement français, avec cartes satellites, et démarcations précises des rues. Il est estimé que 5 millions de musulmans vivent dans les ZUS, zones, quartiers régions où l'Etat français a perdu le contrôle.

 

D'autres régions françaises sont sujettes à la prise de contrôle par les immigrés musulmans en France. L'exemple d'autre villes françaises à forte population musulmane comme Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, ou des milliers de musulmans ferment rues et trottoirs (par extension fermeture d'entreprise locales et piégeage des résidents infidèles au Coran dans leurs maisons et bureaux) pour accueillir des foules débordantes lors des prières du vendredi.

 

Certaines mosquées ont également commencé des sermons radiodiffusés et des chants à la gloire de : “Allah Ouakbar!”, via des  hauts parleurs dans les rues.

Ces spectacles hebdomadaires ont été documentés par des dizaines de vidéos  IciIci,IciIciIciIciIciIci et Ici et ont été dénoncés comme une occupation "sans chars ni soldats ". Ils ont provoqué colère ou incrédulité. Mais en dépit de nombreuses plaintes du public, les autorités ont refusé d'intervenir par peur de provoquer des émeutes.

A Bruxelles, capitale de la Belgique, considéré à % musulmane, plusieurs quartiers sont devenus des zones interdites aux policiers, souvent bombardés de pierres par les jeunes musulmans. Par exemple le district de Kuregem, à Bruxelles, ressemble souvent a une zone de guerre urbaine : la police est obligée de patrouiller à deux voitures, une qui suit la première pour éviter d'être attaquée

A Molenbeek, un quartier de Bruxelles, ordre a été donné aux policiers de ne pas manger ou de boire en public pendant le mois de ramadan

Entre autres

 En Allemagne, le Commissaire en Chef de la police Bernhard Wittaut, dans un entretien, le 1er Août, au journal Der Westen, a révélé que les zones de non-droit augmentent à un rythme alarmant dans les villes et régions allemandes et que la Police ne se sent plus en sécurité.

Entre autres

En Italie, les musulmans ont réquisitionné la Plazza Venezia à Rome pour les prières publiques. A Bologne, les Musulmans ont, maintes et maintes fois,  menacé de bombarder la cathédrale San Petrono, car elle abrite une fresque vieille de 600 ans inspirée par l'enfer de Dante représentant Mahomet tourmenté en enfer.

Entre autres

Aux Pays-Bas, un tribunal néerlandais a ordonné de communiquer au public une liste politiquement "incorrecte" de  40 "no-go" zones  de non-droit en Hollande.

Les cinq quartiers musulmans qui posent de gros problèmes sont à : Amsterdam, Rotterdam, Utrecht. La zone Kolenkit, à Amsterdam, est la pire zone dangereuse de tout le pays. Celles qui suivent sont Pendrecht, Het oude Noorden et Bloemhof.

Le quartier Ondiep à Utrecht vient en 5ème position, suivi par Rivierenwijk (Deventer), Spngen (Rotterdam), Heechterp/Schieringen (Leeuwarden) et Noord-Ost (Maastricht)

Entre autres

En Suède, pays qui possède des lois plus libérales sur l'immigration que les autres pays d'Europe, de larges pans de la ville méridionale de Malmö sont de véritables zones interdites aux services de la municipalité. Les pompiers lors d'incendie, refusent carrément de rentrer dans le quartier de Malmö Rosengaard, où la population musulmane est estimée à 80 %. Lorsque s'est déclaré un feu dans la principale mosquée de Malmö fire at Malmö's main mosque, les pompiers ont été attaqué par des jets de pierre.

 

Dans la ville suédoise de Göteborg, des cocktails molotov ont été lancés sur des voitures de police, des jeunes ont également visé au moyen de lasers verts phosphorescents, les policiers qui ont été temporairement aveuglés. Dans plusieurs zones de la ville ,les services d'urgences ont été attaqués par plusieurs bandes de jeunes, des voitures sont continuellement incendiées……..

Entre autres

Selon l'Iman Abu Hajar Adly de Malmö – "La suède est le meilleur état islamique".Sweden is the best Islamic state

Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 21:14

 

 

L'honneur perdu des démocraties face à l'Islam conquérant

Par Marc Femsohn 

pour Guysen International News - Jeudi 11 août 2011

guysen

Observateur modeste, mais attentif, de la situation internationale, je suis avec vigilance le fil d'infos de Guysen, la meilleure source d'informations sur le Proche-Orient. Il n'y a pas de mal à se faire de l'autopublicité, d'autant qu'il s'agit de la pure vérité, confirmée par Google Analytics: nous sommes les leaders de l'info sur Israël et le Moyen-Orient.
Et si ce n'était le sérieux et le professionnalisme des rédacteurs de Guysen, j'aurais des doutes quant à la véracité de certaines dépêches. Parfois, mais de plus en plus souvent, la réalité dépasse la fiction, le monde est devenu fou.
Le Monde est devenu fou : exemple, mercredi 10 août à 15H33 : Tripoli et Téhéran condamnent "la répression" des émeutes en Grande-Bretagne et exigent une intervention de l'Onu. Je ne sais s'il faut rire ou vomir, chacun réagira à sa manière. Je suis bien conscient que les sentiments n'ont rien à voir avec la diplomatie, qu'il faut garder calme, sérénité, pondération, comme au Quai d'Orsay, et flegme lorsqu'on est britannique.
Et bien tant pis pour Sciences Po ou l'Ena, certaines situations nécessitent des réactions à chaud, la colère, l'indignation sont parfois, n'en déplaise à certains, bonnes conseillères. Pour défendre l'honneur (quel mot "affreux, désuet et réactionnaire") d'un pays et pour, de manière préventive, épargner un conflit qui se rapproche inéluctablement.
Comment est-il possible de tolérer depuis si longtemps la haine, l'arrogance, les activités terroristes de tous ces dictateurs ?
Comment les démocraties occidentales ne se rendent-elles pas compte que leur manque de réaction, leur hypocrisie face aux dictatures nazislamistes encourage ces dernières à aller toujours plus loin dans l'outrance, mues par les prêches des fous de l'Islam qui font des émules jusque dans les mosquées de Grande-Bretagne, de France, de Belgique et d'ailleurs ?
Je pense avoir prouvé, dans tous mes écrits, que je ne suis ni extrémiste, ni atteint de paranoïa, mais je ne suis pas non plus naïf.
Les émeutes de Londres sont tout sauf dues au hasard. Il ne s'agit pas de détresse sociale, comme c'est le cas actuellement en Israël. Les "jeunes" (puisque c'est le terme politiquement correct) des banlieues britanniques n'ont pas de revendications sociales. Ces évènements sont à relier aux mouvements qui agitent actuellement les pays arabes et musulmans. Selon un expert politologue allemand, Internet et les moyens de communication créent une situation de transparence totale permettant aux populations immigrées en Europe d'être nourries en permanence de frustrations savamment entretenues par ceux qui veulent gangréner et détruire l'Occident au profit de l'Islam conquérant. Et cet expert de prédire que cette volonté de déstabilisation se poursuivra et contaminera toute l'Europe.
 
Une alliance des pays les plus puissants du monde qui n'est pas capable de venir à bout du clown libyen après plusieurs mois de confrontation, un attentisme criminel à l'égard du boucher syrien et une peur panique face au tyran iranien sont autant de signaux qui encouragent les "frères" qui vivent en Occident à tenter d'ouvrir un nouveau front contre les "infidèles et les Juifs".
Nous vivons un Munich permanent. L'amateurisme, l'inefficacité d'Obama ont éclaté à la face du monde et surtout à celle de ses alliés arabes auprès desquels il a perdu toute crédibilité en abandonnant Hosni Moubarak.
Les démocraties européennes, fidèles à elles-mêmes, font la politique de l'autruche, terrorisées, dans tous les sens du terme, par les hordes ethniques qui se sont constituées dans leurs pays.
La Russie et la Chine sont toujours aussi sectaires, pour elles, la guerre froide n'a jamais cessé, mais elles ont au moins le mérite d'être fidèles en amitié, Tripoli, Damas, Téhéran et Pyongyang en savent quelque chose.
Comment expliquer qu'Israël, qui est la victime de l'acharnement haineux de cet Axe du Mal, est systématiquement pointé du doigt par les démocraties européennes, elles-mêmes cibles de ces pays voyous ? Pourquoi ce deux poids deux mesures ?
Israël est tout simplement le Juif des nations. La leçon de la Shoah n'a pas été tirée. De la même manière que les démocraties européennes laissèrent Hitler s'emparer de la Sarre, des Sudètes, et de l'Autriche sans réagir, que les Alliés ne bombardèrent ni les voies ferrées ni les camps, laissant les nazis tranquillement déporter et assassiner six millions des nôtres, ils ne bougeraient pas davantage le petit doigt pour nous défendre aujourd'hui d'une attaque nucléaire iranienne ou d'une pluie de missiles du Hezbollah.
Sauf que…
Sauf qu'aujourd'hui, nous n'avons plus confiance dans la parole de l'Occident, nous ne dépendons pas du bon vouloir des démocraties européennes, lâches elles furent, lâches elles demeurent. Elles n'ont d'ailleurs pas compris qu'Israël n'est qu'une étape sur la route de la confrontation avec l'Occident chrétien qui est la véritable cible. Elles auraient dû pourtant s'en convaincre avec le 11-Septembre, avec les attentats de Londres et Madrid. Et puisqu'elles ont dû mal à assimiler ce fait, qu'elles ne prennent pas les mesures adéquates pour mettre un terme aux mutations ethniques dans leurs villes et leurs banlieues, alors elles donnent naissance, par leur apathie et leur inaction, à des monstres, des tarés, comme en Norvège.
 
Quant à nous, Israéliens, après avoir payé si cher notre soumission, lorsque nous n'étions que Juifs, victimes des perfidies de la collaboration et de l'antisémitisme, nous avons désormais contracté une assurance-vie qui dure déjà 63 ans et qui fonctionne plutôt bien: elle s'appelle Tsahal.
Golda Meïr z"l résumait parfaitement la doctrine d'Israël : "Nous préférons vos condamnations à vos condoléances".
Repost 0
Published by Marc Femsohn - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 20:11

 

"Les Chrétiens devraient apprendre à vivre comme une minorité dans les villes anglaises" Evêque de Bradford

 

 © 2011 www.aschkel.info

 

Un mois plus tard, les émeutes font trembler le pays de sa Majesté, quel encouragement de la part de ce "brave" évêque !!! EDIFIANT !!!

 

Peuples d'Europe réveillez-vous !

Aschkel


 

 

C'était il y un mois, j'étais en Angleterre, je feuilletais le Daily Telegraph devant ma cup of tea ....

Que dire, qu'écrire? "No comment", sera le commentaire le plus approprié.

Mais juste une petite pensée pour le courage de la Reine Mère, dear Queen Mother,
qui refusa, avec sa royale famille, de quitter Londres sous les bombes, durant le Blitz en 1941. Aurait elle, à l'instar de cet évêque soumis trouvé l'invasion allemande "une fantastique opportunité?"

 

Laurence Nguyen

 

daily-telegraphe.png

 

 

Trad-daily.png

Repost 0
Published by Aschkel/Laurence - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 17:08

 

 

Les émeutes continuent, Cameron hausse le ton

cyberpresse

«Il est évident que certaines choses vont très... (Photo Suzanne PLunkett, Reuters)

Agrandir

«Il est évident que certaines choses vont très mal dans notre société», a concédé le premier ministre David Cameron (photo), avant de saluer l'«approche plus énergique» de Scotland Yard qui a permis d'éviter à Londres une quatrième nuit de troubles.

PHOTO SUZANNE PLUNKETT, REUTERS

 

Nathalie Auriol
Agence France-Presse
Londres

Confronté à l'immense défi des émeutes qui embrasent depuis quatre jours le Royaume-Uni, le premier ministre David Cameron a encore haussé le ton mercredi, assurant à une opinion de plus en plus inquiète que la «riposte était en cours» et complétant l'arsenal répressif.

Vingt-quatre heures après une première mise en garde aux fauteurs de trouble, le chef du gouvernement, soucieux de faire oublier son absence pour cause de vacances au début des incidents, est revenu à la charge, promettant qu'il ne laisserait pas une «culture de la peur s'instaurer dans les rues».

London

Alors que les émeutes ont déjà fait un mort, les policiers seront autorisés à utiliser «toute tactique qu'ils jugent nécessaire», a averti David Cameron, notamment des canons à eau, jusqu'à présent réservés aux troubles en Irlande du Nord.

«Il fallait une riposte et la riposte est en cours», a poursuivi sur un ton très offensif le Premier ministre conservateur depuis le perron de Downing Street, faisant fi des inquiétudes «bidons concernant les droits de l'homme» après la publication par la police de photos de pilleurs présumés.

Plus d'un millier de personnes au total ont été arrêtés dans le pays depuis le début des troubles samedi dernier.

M. Cameron s'est aussi félicité que le déploiement massif de 16 000 policiers à Londres a épargné à la capitale une quatrième nuit d'émeutes, malgré la tension toujours perceptible.

 

Mais les pillages et les violences sont repartis de plus belle dans plusieurs autres villes, atteignant pour la première fois Manchester (nord-ouest), la troisième ville du pays, ainsi que Nottingham, Birmingham (centre) et sa banlieue, Liverpool, Salford (nord-ouest), Bristol et Gloucester (sud-ouest).

À Manchester, des centaines de jeunes, jouant au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, sont descendus dans les rues, mettant le feu à des magasins, pillant des commerces. Ce sont les pires incidents dans la ville depuis trente ans, selon la police.

Compliquant un peu plus la situation, des centaines d'habitants ont constitué des groupes d'autodéfense à Londres. A Enfield (nord), par exemple, environ 200 habitants ont arpenté les rues toute la nuit pour assurer la surveillance.

Mêmes scènes à Hackney et Kentish Town (nord) où des commerçants, en majorité turcs, ont monté la garde devant leurs échoppes, nombre d'entre eux arborant des armes de fortune.

À Birmingham, trois personnes, qui tentaient selon des médias de protéger leur quartier des pilleurs, ont été écrasées dans la nuit de mardi à mercredi par une voiture dans des circonstances encore confuses.

David Cameron critiqué

La police a ouvert une enquête pour meurtre, sans préciser toutefois si ces décès étaient directement liés aux émeutes.

Ces débordements, les plus graves ans le pays depuis plus de vingt ans, constituent sans doute la pire crise à laquelle doit faire face David Cameron en quinze mois de pouvoir.

Déjà en position très délicate au début de l'été à cause du scandale des écoutes et de ses liens avec le groupe de presse de Rupert Murdoch, il a été vivement critiqué pour n'avoir écourté que mardi ses vacances alors que les émeutes faisaient rage depuis trois jours.

Et dans les villes saccagées par les pilleurs, des habitants se plaignent que le gouvernement ne parvienne pas à reprendre la situation en main. Les jeunes émeutiers, très mobiles, communiquent via la messagerie gratuite de leur Blackberry.

«Le fait que des gens se livrent à des pillages dans différents points du pays et de la capitale au même moment est une situation nouvelle et un vrai défi», a plaidé David Cameron, qui doit s'adresser jeudi au Parlement, convoqué en session extraordinaire.

L'opposition se garde pour l'instant de jeter de l'huile sur le feu et condamne sans ambiguïté les violences. Certains travaillistes commencent toutefois à dire tout haut que le plan de rigueur du gouvernement a contribué à faire monter la tension sociale.

Le maire de Londres, le conservateur Boris Johnson, a lui-même lancé un appel au gouvernement pour qu'il reconsidère les baisses d'effectifs dans la police.

«Le plus grand test pour Cameron est arrivé. Est-il à la hauteur de la tâche?», s'interrogeait mercredi le quotidienThe Independent.

Repost 0
Published by Aschkel - dans EURABIA-AMERABIA
commenter cet article

Traducteur/translator

 

 

France  ISREAL  English

Recherche

logo-lien-aschkel-copie-1.jpg

 

France  ISREAL  English
Traduire la page:
By
retour à l'acueil

------------------------------------- 

 

Communication and Information

 

Vous souhaitez 

- proposer un article ?
 - communiquer une info ?

Contactez la rédaction

bOITE-a-mail.jpg

-------------------------------

 

Nous remercions par avance tous ceux

qui soutiendront le site Aschkel.info

par un don

icone paypal

Paiement sécurisé


Consultez les dossiers

Archives

Mon livre d'or

 

 Livre_dor

 


 

Visites depuis la création du site


visitors counter

Catégories